À la une Invocations et évocations

Invocation contre le mauvais œil

Récitation et explication de l’invocation contre le mauvais œil, enseignée par l’ange Jibril au Prophète محمد Mouhammad صلى الله عليه وسلم

Invocations_douas_APBIF

Al-Haçan et Al-Houçayn, les petits-fils du Messager de Dieu صلى الله عليه وسلّم salla l-Lahou ^alayhi wasallam ont été atteints par le mauvais œil. Le Messager de Dieu صلى الله عليه وسلّم salla l-Lahou ^alayhi wasallam en a été chagriné. L’ange جبريل عليه السلام Jibril ^alayhi s-salam est alors venu à lui et lui a enseigné une invocation à dire pour demander à Dieu la protection pour eux – une رقية rouqyah. Il lui a enseigné de demander à Dieu de les guérir et de les préserver avec les paroles suivantes :

اللهمَّ ذَا السلطانِ العظيمِ والْمَنِّ القديـمِ ذَا الرحـمةِ الكريـم

وَلِيَّ الكلماتِ التَّامَّاتِ والدَّعواتِ المستجاباتِ

عافِ حَسنًا وحُسينًا من أنفسِ الجِنِّ وأَعيُنِ الإنسِ

(Allahoumma dha s-soultani l-^adhim, wa l-manni l-qadim, dha r-rahmati l-karim, waliyya l-kalimati t-tammati wad-da^awati l-moustajabat, ^afi Haçanan wa Houçaynan min ‘anfouci l-jinni wa ‘a^youni l-‘ins)

Cette invocation est expliquée ci-dessous. Vous pouvez l’écouter en arabe en cliquant sur la pointe de flèche blanche ci-dessous. Il faudrait cependant vérifier votre prononciation auprès d’une personne digne de confiance avant de la réciter vous-même. En effet, la prononciation correcte des invocations est une condition pour en bénéficier des secrets. Attention en particulier à la prolongation en six temps dans le mot at-tammat التَّامَّاتِ

 

Le Messager de Dieu صلى الله عليه وسلّم salla-l-Lahou ^alayhi wasallam a donc récité ces paroles que Jibril lui avait enseignées pour demander la guérison de Al-Haçan et Al-Houçayn, et ils se sont relevés et ont joué comme si de rien n’était.

Quand on veut demander à Dieu de préserver une personne du mauvais œil, et également de guérir une personne qui a été atteinte par le mauvais œil, on dit la rouqyah de Jibril et on change la phrase (عافِ حَسنًا وحُسينًا^afi Haçanan wa Houçaynan) en citant le nom de la personne pour laquelle on demande la protection, par exemple en disant (عاف زيدًا^afi Zaydan).

On peut aussi réciter cette invocation si on est atteint du mauvais œil ou pour demander à Dieu la protection pour soi-même contre le mauvais œil, et dans ce cas, on dit :

اللهمَّ ذَا السلطانِ العظيمِ والْمَنِّ القديـمِ ذَا الرحـمةِ الكريـم

وَلِيَّ الكلماتِ التَّامَّاتِ والدَّعواتِ المستجاباتِ

عافِني من أنفسِ الجِنِّ وأَعيُنِ الإنسِ

(Allahoumma dha s-soultani l-^adhim, wa l-manni l-qadim, dha r-rahmati l-karim, waliyya l-kalimati t-tammati wad-da^awati l-moustajabat, ^afini  min ‘anfouci l-jinni wa ‘a^youni l-‘ins)

Vous pouvez écouter cette invocation en cliquant sur la pointe de flèche blanche ci-dessous.

 

Notre maître ^Aliyy, que Dieu l’agrée, rapporte du Messager de Dieu صلى الله عليه وسلّم salla-l-Lahou ^alayhi wasallam qu’il a dit :

عَوّذوا بهؤلاء الكلمات أنفسكم ونساءكم وأولادكم

 ce qui signifie : « Demandez à Dieu la protection par ces paroles, pour vous-mêmes ainsi que pour vos épouses et vos enfants. » Rapporté par Al Jourjaniyy dans Al-Jourjaniyat.

En effet, beaucoup de maladies dont les médecins ne trouvent pas les remèdes et par les mains desquels les malades ne guérissent pas ont pour cause le mauvais œil. Il y a des gens qui ne croient pas en cela. Et d’autres croient en cela, mais ils ne connaissent pas l’invocation enseignée par l’ange Jibril qui enlève, par la volonté de Dieu, la nuisance du mauvais œil. Cette invocation de préservation que Jibril a enseignée au Messager de Dieu salla-l-Lahou ^alayhi wasallam comporte une récompense. Si quelqu’un se préserve par cette invocation avant qu’il ne soit atteint par le mauvais œil, cela est utile.

Explication détaillée de l’invocation

La signification de :

اللهمَّ ذَا السلطانِ العظيمِ

« Allahoumma dha s-soultani l-^adhim » est : Ô mon Dieu, Toi qui a la souveraineté éminente.

والْمَنِّ القديـمِ

« wal-manni l-Qadim » cela signifie que c’est Dieu qui pourvoit le bien d’un attribut qui est de toute éternité. Donc, le fait de pourvoir le bien est un attribut de Dieu qui est de toute-éternité. الله تعالى Allah ta^ala accorde le bien. C’est un attribut qu’Il a éternellement, exempt de début, exempt de fin. Même si de toute éternité il n’y a pas de créatures qui sont touchées par les manifestations de cette bienfaisance. Mais, l’acte d’accorder le bien de Dieu est un attribut qui est éternel, exempt de début, exempt de fin. C’est cela le sens de « wal-manni l-Qadim ». المن Al-mann c’est la grâce. Et la bienfaisance aussi on l’appelle من mann en arabe.

ذَا الرحـمةِ الكريـم

« Dha r-rahmati l-Karim » c’est-à-dire « Ô notre Seigneur, Toi Qui a pour attribut la miséricorde et Qui accorde beaucoup de bienfaits ».

وَلِيَّ الكلماتِ التَّامَّاتِ

« Waliyya l-kalimati t-tammat » al-kalimatou t-tammat ce sont les paroles, les termes du Qour’an, des dhikr par lesquels Dieu est glorifié. Et al-kalimatou t-tammat ce sont les paroles qui ne comportent pas de défaut.

والدَّعواتِ المستجاباتِ

« Wad-da^awati l-moustajabat » ce sont les invocations exaucées. 

عافِني من أنفسِ الجِنِّ

« ^afini Min ‘anfousi l-jinn » c’est-à-dire protège moi de la nuisance qui touche l’être humain à cause des jinn.

وأَعيُنِ الإنسِ

« Wa ‘a^youni l-‘ins » c’est-à-dire de la nuisance qui touche à cause du mauvais œil des humains.

Ô notre Seigneur, accorde-nous un bien dans le bas-monde et un bien dans l’au-delà et préserve-nous du châtiment de l’enfer. Ô الله Allah, pardonne-nous, fais-nous miséricorde, guide-nous, protège-nous, guéris-nous. Et la louange est à Dieu, Le Seigneur des Mondes. Et Dieu sait plus que tout autre.