Khoutbah n°950 : L’unité, non la dispersion ! Jérusalem

0

بِــــــــــــــــــسمِ اللهِ الرَّحمنِ الرَّحِيــــــــــــــــــــــم

Je commence par le nom de Allah, Celui Qui accorde Sa miséricorde à toutes les créatures dans le bas monde mais aux seuls croyants dans l’au-delà, Celui Qui accorde beaucoup de miséricordes aux croyants

الحَمدُ للهِ رَبِّ العَالَمِين

La louange est à Allah le Seigneur des mondes,

والصَّلاةُ والسَّلامُ عَلى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ رَسُولِ اللهِ

Que l’honneur et l’élévation en degrés soient accordés à notre maître Mouhammad le Messager de Allah, ainsi que la préservation de sa communauté de ce que le Prophète craint pour elle.

Khoutbah n°950

Le vendredi 8 décembre 2017, correspondant au 19 Rabi^ounil-'Awwal 1439 de l’Hégire.

L’unité, non la dispersion ! Jérusalem

 

Al-hamdou lil-Lahi[1]was-salatouwas-salamou ^ala sayyidina Mouhammadir-raçouli l-Lah ; ya ‘ayyouha l-Ladhina ‘amanou t-taqou l-Lah.

La louange est à Allah, nous recherchons Son aide, nous recherchons Sa bonne guidée, nous Le remercions, nous demandons Son pardon et nous nous repentons à Lui.

Nous demandons à Allah qu’Il nous préserve du mal de nos âmes et de nos mauvaises œuvres. Celui que Allah guide nul ne l’égare et celui qu’Il égare nul ne le guide.

Je témoigne qu’il n’est de dieu que Allah, Lui Seul, Il n’a pas d’associé, Il n’a pas de semblable, Il n’a pas de contraire ni d’équivalent. Je témoigne que notre maître, notre bien-aimé, notre éminent, notre guide, celui qui est plus cher que la prunelle de nos yeux, Mouhammad, est Son esclave et Son Messager, celui qu’Il a élu, celui qu’Il agrée le plus, celui que Allah a envoyé en tant que miséricorde pour les mondes, en tant que guide annonciateur de bonne nouvelle et avertisseur d’un châtiment, que Allah honore et élève davantage en degré notre maître Mouhammad ainsi que tout messager qu’Il a envoyé.

Je vous recommande ainsi qu’à moi-même de faire preuve de piété à l’égard de Allah en accomplissant ce qu’Il a ordonné de faire et en évitant ce qu’Il a interdit et qu’Il a réprimandé de manière importante de ne pas faire.

Mes frères de foi, le Messager de Allah salla l-Lahou ^alayhi wasallam nous a appris qu’il y aura sans aucun doute des discordes qui arriveront. Il a incité à s’empresser à accomplir les bonnes œuvres avant que le cœur ne soit préoccupé par ce qu’il va y avoir comme source de discorde. Il a dit ^alayhi s-salatou was-salam dans ce qu’a rapporté Mouslim :

"بَادِرُوا بِالأَعْمَالِ فِتَنًا كَقِطَعِ اللَّيْلِ المظْلِمِ يُصْبِح الرَّجُلُ مُؤْمِنًا وَيُمْسِي كَافِرًا أَوْ يُمْسِي مُؤْمِنًا وَيُصْبِحُ كَافِرًا يَبِيعُ دِينَهُ بِعَرَضٍ مِنَ الدُّنْيَا"

« Empressez-vous d’accomplir les bonnes œuvres avant qu’il n’y ait des zizanies comme des pans de nuit obscurs durant lesquels l’homme se lève le matin croyant arrive au soir mécréant ou il arrive le soir croyant et se lève au matin mécréant, il va vendre sa religion pour quelques biens du bas monde »

 

Dans ce hadith, il y a l’incitation à s’empresser à accomplir les bonnes œuvres avant qu’il ne soit plus possible d’en faire et d’être détourné par ce qui va se produire comme discordes, qui vont préoccuper les gens, qui vont se multiplier, qui vont s’amonceler comme s’amoncèle l’obscurité de la nuit. Le Messager a décrit une des sortes de difficulté dans ces zizanies, c’est que la personne se lève le matin croyant et parvient au soir mécréant ou l’inverse, et ceci, mes frères de foi n’est qu’en raison de la gravité de ces zizanies, au point que la personne va se transformer en un seul jour de cette manière, que Dieu nous préserve de cela.

D’après Ibnou ^Abbas, que Allah l’agrée lui et son père, le Messager de Allah salla l-Lahou ^alayhi wasallam a donné un discours aux gens lors du pèlerinage d’adieu et il a dit :

إِنَّ الشَّيطَانَ قَدْ يَئِسَ أَنْ يُعْبَدَ بِأَرْضِكُم وَلَكِنَّهُ رَضِيَ أَنْ يُطَاعَ فِيمَا سِوَى ذَلِكَ مِمَّا تُحَاقِرُونَ مِنْ أَعْمَالِكُم فَاحْذَرُوا. يَا أَيُّهَا النَّاسُ إِنِّي قَدْ تَرَكْتُ فِيكُم مَا إِنِ اعْتَصَمْتُم بِهِ فَلَنْ تَضِلُّوا أَبَدًا كِتَابَ الِله وَسُنَّةَ نَبِيِّه"

« Le diable a perdu espoir d’être adoré sur vos terres mais il a accepté d’être obéi pour ce qui est moindre que cela, des actes que vous négligez, alors soyez en garde, ô vous les gens, je vous ai laissé ce par quoi, vous ne serez jamais égaré si vous vous y attachez-vous : le Livre de Allah et la Sounnah de Son Prophète »

Et il a dit :

"ولا تظلموا ولا تَرْجِعُوا بَعْدِي كُفَّارا يَضْرِبُ بَعْضُكُم رِقَابَ بَعْض"

« Ne soyez pas injustes et ne redevenez pas mécréants après mon décès  pour vous entretuer les uns les autres »

 

Allah soubhanahou wata^ala nous a ordonné de Lui obéir, d’obéir à Son Messager honorable, notre maître Mouhammad et de ne pas nous disputer pour entraîner ce qui nous affaiblit et nous fait perdre notre puissance.

Mes frères de foi, faisons une halte au verset du Livre Honoré de Allah, dans lequel il y a notre réussite et notre victoire dans le bas monde et dans l’au-delà, faisons une halte au niveau de la parole de Allah ta^ala :

]وَاعْتَصِمُوا بِحَبْلِ اللَّهِ جَمِيعًا وَلَا تَفَرَّقُوا ۚ وَاذْكُرُوا نِعْمَتَ اللَّهِ عَلَيْكُمْ إِذْ كُنتُمْ أَعْدَاءً فَأَلَّفَ بَيْنَ قُلُوبِكُمْ فَأَصْبَحْتُم بِنِعْمَتِهِ إِخْوَانًا وَكُنتُمْ عَلَىٰ شَفَا حُفْرَةٍ مِّنَ النَّارِ فَأَنقَذَكُم مِّنْهَا [

« Attachez-vous au Qour’an, ne faites pas ce qui va causer votre séparation et souvenez-vous des bienfaits que Allah vous a accordés, vous étiez ennemis, Il a fait que vous vous accordiez et vous êtes par sa grâce devenus des frères, vous étiez au bord de chuter en enfer et Il vous en a sauvé. »

Méditons sur le sens de ces paroles et comprenons-en l’objectif. Dans ce verset, il y a un ordre important, éminent, à savoir l’appel à l’obéissance à Allah et à l’Islam. Ne vous séparez pas car dans la séparation il y a un affaiblissement du rang, une dispersion des efforts et une joie pour l’ennemi.

Dans l’union, il y a l’unité, il y a la force et la protection. Combien avons-nous besoin de délaisser les disputes entre nous et de nous attacher à l’obéissance à Allah, à la religion agréée par Allah! Combien avons-nous besoin d’unir nos rangs et s’unir sur la parole de vérité, surtout dans cette période éprouvante par laquelle la communauté passe ! Cette époque est une époque d’épreuves et de catastrophes, une époque de zizanie et de discorde.

Entre autres, il y a ce qui se produit en Palestine occupée. Avant cela, il y a aussi ce qui s’est produit dans certains de nos pays arabes. C’est une période de zizanie qui se déplace d’un pays à un autre, d’un endroit à un autre.

Quelle est la solution ? Est-ce que la solution est un surcroit de discorde, est-ce que la solution est un surcroit de problème, de perturbation, de déstabilisation, est-ce que la solution est de diffuser le sang des innocents, sans aucun doute non !

La solution est par la piété à l’égard de Allah, par l’attachement à l’obéissance à Allah, en enterrant les discordes et en empêchant qu’elles se produisent, car le feu de la discorde, s’il est attisé, il ne peut s’éteindre qu’après plusieurs incendies, destructions et effusions de sang.

Considérons, chers bien-aimés, ce que faisaient les compagnons du Messager de Allah, puisque l’un d’entre eux partageait ses propres biens en deux pour aider son frère musulman, il lui donnait une de ses deux maisons, un jardin, une terre, en recherchant la récompense de la part de Allah et ce que Allah accorde est meilleur et plus durable.

Mais que font les ennemis ? L’un d’entre eux est venu un jour vers un groupe de la tribu des ‘Aws et des Khazraj et leur a rappelé ce qu’il y avait entre eux comme problème à l’époque de la jahiliyyah dans l’intention d’attiser le feu de la discorde et de la haine entre eux, au point que la guerre a failli se déclencher. La nouvelle est parvenue au Messager de Allah salla l-Lahou ^alayhi wasallam, il a ordonné tout de suite d’arrêter la discorde et il disait :

"أَبِدَعْوَى الجَاهِلِيَّةِ وَأَنَا بَيْنَ أَظْهِرِكُم"

« Est-ce que vous reprenez les réflexes de la jahiliyyah alors que je suis encore parmi vous ? »

 

Nous voici, de nos jours, nous parlons de la piété à l’égard de Allah, de l’attachement à l’obéissance à Allah, à l’unité. Il convient de rappeler cet appel véridique, sincère à comprendre les dangers, à prendre conscience des défis auxquels fait face notre communauté, à faire attention aux complots qui sont montés contre notre communauté, et nous rappelons l’appel à s’éloigner de la voie de la dispersion, de l’affaiblissement et la séparation.

Je dis mes propos et je demande à ce que Allah me pardonne ainsi qu’à vous.

 

 

Second Discours[2] :

Al-hamdou lil-Lahi was-salatouwas-salamou ^ala sayyidina Mouhammadir-raçouli l-Lah ; ya ‘ayyouha l-Ladhina ‘amanou t-taqou l-Lah.

Allahoumma ghfir lil-mou’minina wal-mou’minat.

 

Allah ta^ala dit :

]وَأَطِيعُوا اللَّهَ وَرَسُولَهُ وَلَا تَنَازَعُوا فَتَفْشَلُوا وَتَذْهَبَ رِيحُكُمْ وَاصْبِرُوا إِنَّ اللَّهَ مَعَ الصَّابِرِينَ[

« Obéissez à Dieu et à Son Messager et ne vous dispersez pas de sorte à faiblir et perdre votre force ; Patientez, Dieu aide ceux qui patientent »

Chers frères de foi,

Le sujet de la Palestine était et est toujours un sujet majeur pour les arabes et les musulmans.

Et nous, à l'APBIF, nous refusons, nous réprouvons et nous condamnons ce qui a eu lieu récemment, à savoir l'annonce de Jérusalem comme nouvelle capitale et le transfert de l'ambassade américaine à cette ville. Nous disons que cette annonce dangereuse qui a été diffusée attise les conflits, embrase le Moyen-Orient et mène tous ses pays à plus de désordre et de conflits.

Cette annonce est un parti pris très grave contre les droits des peuples arabes en général et du peuple palestinien en particulier, des droits historiques et immuables concernant Jérusalem. Cette annonce dangereuse provoque les sentiments des musulmans dans le monde entier étant donnée l’éminente position de Jérusalem et de la Mosquée Al-‘Aqsa pour les musulmans.

Tout en mettant en garde contre la dangerosité de cette annonce, nous appelons les pays arabes et musulmans à délaisser les divergences, à unir leur position et à œuvrer sérieusement pour que le peuple palestinien puisse récupérer ses droits légitimes concernant sa terre occupée dont la capitale est Jérusalem bénie – Al-Qouds ach-Charif.

Dans ce contexte, nous appelons la communauté internationale à soutenir les droits du peuple palestinien et à se réunir pour les décisions justes.

Nous avons été marqués par la position du président Macron qui refuse d’aller dans le sens de cette annonce et qui confirme qu’elle est contraire aux décisions du conseil de sécurité.

Aussi, nous appelons les musulmans de France à agir avec sagesse et responsabilité et à ne pas répondre aux différentes provocations par-ci ou par-là, provocations dont l’objectif est de détourner les regards du sujet central.

La Palestine et Jérusalem resteront un sujet majeur par la volonté de Dieu jusqu’à ce que la délivrance arrive par la volonté de Dieu.

[1]Il s’agit des piliers selon Ach-Chafi^iyy pour ceux qui seraient amenés à donner le discours entièrement en français. Les piliers devraient être dits en arabe.

[2]Il s’agit des piliers selon Ach-Chafi^iyy pour ceux qui seraient amenés à donner le discours entièrement en français. Les piliers devraient être dits en arabe.

Poster une Réponse

Horaires des prières
PARIS
Fajr04:37
Chourouq06:40
Dhouhr14:01
Asr17:59
Maghrib21:16
Icha22:27