Al-Jouwayniyy, l’Imam des deux enceintes sacrées

Al-Jouwayniyy, l’Imam des deux enceintes sacrées

L’Imam Al-Jouwayniyy fait partie des grands savants du 5ème siècle de l’Hégire. Il est né dans la région de Nishapur. Il est surnommé l’Imam des deux Haram (les deux enceintes sacrées : La Mecque et Médine) où il a enseigné une partie de sa vie. Il était l’enseignant principal de l’école Nidhamiyyah de Nishapur.

L’Imam, le juge al-Baqillaniyy (al-Baqillani)

L’Imam, le juge al-Baqillaniyy (al-Baqillani)

Al-Baqillani était un des plus grands savants malékites de son époque, réputé notamment pour sa très grande intelligence et sa perspicacité. Il avait une grande force de persuasion et savait argumenter.

L’Imam Al-Bayhaqiyy

L’Imam Al-Bayhaqiyy

Il est l’imam Abou Bakr Ahmad fils de Al-Houçayn fils de ^Aliyy. Il est connu sous le nom de Al-Bayhaqiyy (al-Bayhaqi).

Abou Madyan : le Chaykh des Chaykhs

Abou Madyan : le Chaykh des Chaykhs

Abou Madyan Chou^ayb fils de Houçayn, originaire d’Andalousie, l’ascète, le Chaykh des gens du Maghreb, il était connu par شيخ المشايخ (le Chaykh des Chaykhs) car il a éduqué mille Chaykhs qui sont tous devenus des saints !

La Croyance enseignée par Ibnou ^Açakir

La Croyance enseignée par Ibnou ^Açakir

L’APBIF vous propose des cours sur la croyance musulmane. Cette série intitulée “La brillance des Minarets” est une explication des termes du célèbre traité de croyance enseigné par le chaykh Fakhrou d-Din Ibnou ^Açakir.

Le bas monde se moque de ceux qui lui courent après

Le bas monde se moque de ceux qui lui courent après

Le maître Ahmad ar-Rifa^iyy al-Kabir a conseillé un de ses élèves en lui disant : Mon fils, si tu es vraiment raisonnable, tu ne suivras pas ce bas monde, même s’il se donne à toi, car le bas monde est traître et menteur. Le bas monde se moque de ceux qui lui courent après [1]. Celui […]

Mouhammad Mayyarah Al-Malikiyy

Mouhammad Mayyarah Al-Malikiyy

Les gens de la vérité ont été unanimes sur le fait que Allah ta^ala n’a pas de direction, qu’Il n’a pas de dessus, ni de dessous, ni de droite, ni de gauche, ni de devant, ni de derrière

Savants du salaf et du khalaf

Savants du salaf et du khalaf

Le musulman aime et respecte tous les savants véridiques :
qu’ils aient vécu au temps du salaf (سلف), c’est-à-dire lors des 3 premiers siècles de l’hégire, au temps du khalaf (خلف), c’est-à-dire les siècles suivants les 3 premiers siècles de l’hégire.

Page 1 sur 2