À la une Ramadan 2021 Zakat Zakat al Fitr

Zakat al fitr 2021

A la fin du jeûne du mois de Ramadan, les musulmans versent une zakat. On l’appelle zakatou l-fitr. C’est une zakat sur le corps et non sur le bien.

zakat - aumône légale

A la fin du jeûne du mois de Ramadan, les musulmans versent une zakat. On l’appelle zakat al-fitr. C’est une zakat sur le corps et non sur le bien.

Pour qui est-elle obligatoire ?

La zakat al fitr (de la fin du jeûne) est obligatoire sur toute personne ayant vécu  une partie de Ramadan à savoir le coucher du soleil du dernier jour de Ramadan et de la première partie de Chawwal en étant vivant d’une vie stable. Par conséquent, si quelqu’un meurt avant le coucher du soleil ou naît après le coucher du soleil, il n’est pas obligatoire de sortir la zakat sur lui.

Elle est donc un devoir pour chaque musulman s’il dispose de son montant en plus de sa propre charge et de la charge de ceux qu’il nourrit le jour de la Fête (c’est-à-dire le 1er du mois de Chawwal) et la nuit qui le suit (c’est-à-dire qui suit le jour de la fête).

Il est par ailleurs du devoir de l’homme de donner la zakat de la fin du jeûne (fitrah) de son épouse musulmane et de ses enfants qui ne sont pas pubères et de tout proche musulman qui est à sa charge, c’est-à-dire ceux dont la charge est un devoir pour lui, par exemple les pères et mères pauvres. D’autre part, il n’est pas valable de donner la zakat de la fin du jeûne de son enfant pubère sauf avec son autorisation. Que l’on fasse donc attention à cela car beaucoup de gens ne prennent pas ce jugement en considération et donnent la zakat de leur enfant pubère sans son autorisation.

Quel est son montant ?

Selon l’école chaféite, son montant est d’un sa^ de l’aliment de base le plus courant du pays. Le sa^ du Prophète est l’équivalent de 4 moudd pour des mains de taille moyenne. Le moudd étant le plein de deux mains jointes de taille moyenne. Selon l’école chaféite, on ne donne pas la valeur des moudd en euros.

Dans l’école hanafite, zakat al-fitr  est d’un demi sa^ de blé ou de raisins secs ou un sa^ de dattes ou d’orge. Selon cette école, le sa^ est la sa^ irakien qui est de 8 ritl et il est permis de payer la valeur de zakatou l-Fitr  en euros. Le poids d’un demi sa^ de blé a été évalué par un savant hanafiyy contemporain à 1820 grammes car il a évalué la masse du dirham à 3,5 grammes. Et selon d’autres calculs effectués, la masse du dirham est de 4,125 grammes. Dans ce cas, le demi sa^ de blé pèse 2145 grammes environ. Celui qui veut donner la valeur en billets doit prendre en compte le prix de ce qui a été cité dans l’école hanafite, en blé, en dattes, en raisins secs ou en orge, dans chaque ville, en fonction de sa mesure correspondante, soit en suivant l’avis de Abou Youçouf ou en suivant l’avis de l’Imam Abou Hanifah et de l’Imam Mouhammad Ibnou l-Haçan et la précaution est de mise. L’APBIF adopte donc pour estimer la valeur de 2145 grammes de blé. On trouve dans beaucoup de villes françaises le blé à moins de 2,25 euros le kilo, la valeur de zakat al-fitr selon l’école hanafite est donc de moins de 5 euros dans ces villes. Vous pouvez donc donner en tant que zakat al-fitr sur chaque personne 5 euros en faisant l’intention que ce qui dépasse la valeur de la zakat est une aumône.

Selon l’école hanafite, la personne paie la zakat sur elle-même et sur ses enfants non pubères, mais pas sur son épouse ni sur ses enfants pubères. L’épouse et les enfants pubères peuvent cependant mandater le père de famille pour payer la zakat sur eux.

A qui peut-on verser zakat al-fitr ?

Il est permis de donner la zakat à l’une des 8 catégories de personnes citées dans القرءان le Qour’an. Le miséreux fait partie de ceux qui ont droit à la zakat.

L’intention lors de la mise de côté

Lors de l’acquittement de la zakat de la fin du jeûne, il est indispensable de faire l’intention lors de la mise de côté la part qui va être donnée en zakat, par exemple en disant dans son cœur : ceci est la zakat de mon corps. Et ce, conformément à la parole du Messager salla l-Lahou ^alayhi wasallam rapportée par Al-Boukhariyy :

إنّما الأعمال بالنيّات

(‘innama l-a^malou bin-niyyat)

qui signifie : «  Les bonnes oeuvres ne valent que par les intentions »

Quand verse-t-on la zakat ?

C’est un devoir de payer la zakat de la fin du jeûne avant le coucher du soleil du jour de la Fête et il est interdit de la retarder plus tard  sans excuse. Cependant, il est permis de la donner à partir du début de Ramadan. Mais ce qui est préférable est de la donner le matin avant la prière de la Fête. Il est permis de la donner après la prière de la fête de la fin du jeûne et avant le coucher du soleil mais cela reste déconseillé  s’il n’y a pas d’excuse valable selon la Loi de l’Islam.

 

A retenir :

La zakat de la fin du jeûne est une zakat sur le corps.

Elle peut être versée dès le début du mois de Ramadan.

Mais il est préférable de la verser la matinée du 1er de Chawwal, avant la prière de la Fête.

Son montant selon Ach-Chafi^iyy est d’ un sa^ de l’aliment de base le plus courant du pays, soit environ 1kg 650 de blé.

Il faut la verser aux ayants-droit à savoir les 8 catégories de personnes citées dans le Coran[1].