Accueil FOI Se préserver de la mécréance Il n’est pas permis de jeter une feuille comportant le nom de...

Il n’est pas permis de jeter une feuille comportant le nom de Dieu

Mécréance, apostasie

Toute personne qui jette volontairement un document (feuille, livre…) comportant le nom de Dieu dans un endroit répugnant tel que les toilettes ou une poubelle n’est plus musulmane.

Un geste irrespectueux

Il n’est pas permis de jeter une feuille sur laquelle il y a le nom de Dieu en arabe ou dans une autre langue dans les endroits répugnants. Ce geste, lorsqu’il est fait délibérément, montre un manque de respect vis-à-vis du Créateur.

Allah ta^ala dit :

قُلْ أَبِاللهِ وَءايَـتِهِ وَرَسُولِهِ كُنْتُمْ تَسْتَهْزِءُونَ لا تَعْتَذِرُوا قَدْ كَفَرْتُمْ بَعْدَ إِيمَانِكُمْ

(qoul ‘abi l-Lahi wa’ayatihi waraçoulihi kountoum tastahzi’oun ; la ta^tadhirou qad kafartoum ba^da ‘imanikoum …)

« Est-ce de Allah, de Ses ‘ayah ou de Ses Messagers que vous vous moquiez ? Ne vous excusez pas, vous êtes devenus mécréants après avoir été croyants …» [At-Tawbah / 65-66]

Respecter le Nom de Dieu

Par respect pour les Noms parfaits du Créateur, avant de jeter une feuille qui en comporte, on les rend illisibles. Il est également possible de brûler la feuille afin que le nom disparaisse. Prenons également garde aux prénoms qui contiennent un des Noms de Allah comme ^Abdou l-Karim ou ^Abdou r-Rahman.

Une règle plus générale

Tout acte qui ne provient que d’un mécréant est de la mécréance. Un exemple de cela est le fait de jeter le livre du Coran[1] (Moushaf) dans les ordures ou de se  prosterner pour une idole.

Le savant Zayn Ibnou ^Abidin a dit : « Devient mécréant celui qui jette le Moushaf (le livre du Qour’an) dans les ordures même s’il ne visait pas le rabaissement. En effet son acte indique un rabaissement.»

Ainsi sort de l’Islam quiconque jette délibérément aux ordures une feuille comportant un verset (‘ayah) ou un des Noms parfaits de Allah ou le nom d’un Prophète.

A retenir :

Tout acte qui ne provient que d’un mécréant est de la mécréance.

Jeter aux ordures le Livre du Qour’an ou une feuille de religion ou encore un papier comportant un des Noms parfaits de Allah de manière délibérée est un acte qui fait sortir de l’Islam.


[1] On voit fréquemment ce mot écrit ainsi : Coran. Mais pour être plus proche de la prononciation dans la langue arabe, la Section de la Recherche et des Etudes Islamiques de l’APBIF a opté pour cette translittération : Qour’an. La lecture de ce mot en utilisant le tableau de translittération donne sa prononciation exacte.