La Mecque honorée : rappels historiques

0

La Mecque honorée est pour les musulmans une ville bénie et sacrée. S’y trouvent la Mosquée Al-Haram et la Ka^bah, qui est la direction vers laquelle se dirigent les musulmans dans leurs prières.

1. La Mecque, situation géographique

La Mecque honorée se trouve à l’ouest de la péninsule arabique, en terre du Hijaz, au creux d’une vallée dominée par les montagnes de tous côtés autour de la Ka^bah honorée. Les régions basses de la vallée de la Mecque sont nommées Al-Bat-ha’. La région à l’est de la Mosquée Al-Haram est appelée Al-Mou^allat. La partie qui s’étend à l’ouest et au sud est nommée la Misfalah. Le Messager de Dieu salla l-Lahou ^alayhi wasallam fait partie des habitants de Al-Mou^allat. Il y est né dans un endroit dénommé Souqou l-Layl. Il y a résidé jusqu’à ce qu’il émigre à Médine, et c’est par Al-Mou^allat qu’il y est rentré lors de la conquête de la Mecque.

2. La Mecque, bref historique

La Mecque était à ses débuts, après le déluge, un petit village dans une vallée aride entourée de montagnes de toutes parts [1]. Par la suite, les gens ont commencé à converger vers elle et à s’y installer, à l’époque du Prophète Ibrahim et de son fils Isma^il ^alayhima s-salam, et ceci après que le Prophète Ibrahim avait laissé son épouse Hajar et son fils Isma^il dans cette vallée désertique et aride, par obéissance à l’ordre de Allah. Ils étaient restés ainsi dans la vallée jusqu’à ce que jaillisse l’eau du puits de Zamzam. C’est à cette époque qu’a commencé la construction des fondements de la Ka^bah par le Prophète Ibrahim et son fils Isma^il. Jourhoum, un groupe d’arabes, furent les premiers à s’installer auprès de Hajar à la Mecque [2].

On trouve dans le livre "Histoire de la Mecque" de Ibnou d-Diya[3] et dans d’autres sources :

La fondation de la Mecque remonte à une période antérieure à la naissance de Isma^il ^alayhi s-salam et à sa participation avec son père le Prophète Ibrahim ^alayhi s-salam à l’élévation des fondations de la Ka^bah. La Mecque était à ses débuts un petit village habité par les descendants de Adam jusqu’à sa destruction. Ensuite, après le déluge qui avait concerné la totalité de la Terre à l’époque du Prophète Nouh ^alayhi s-salam, la Mecque était une vallée aride entourée de montagnes de toutes parts. Lorsque l’eau du puits de Zamzam a jailli, après que le Prophète Ibrahim avait laissé son épouse Hajar et son fils Isma^il dans cette vallée aride, un groupe de personnes de la tribu de Jourhoum est venu et a résidé à la Mecque. Ils en furent les premiers résidents connus.

Durant la période où ils ont gouverné la Mecque, la tribu de Jourhoum a enfoui le puits de Zamzam et a consommé des biens de la Ka^bah qui étaient amenés en offrande. La tribu de Jourhoum est restée à la Mecque jusqu’à la fin du troisième siècle du calendrier romain.

Les abus commis par la tribu de Jourhoum à la Mecque ont incité les Banou [4] Ghoubchan de la tribu de Khouza^ah et les Banou Bakr de la tribu de Kinanah à combattre Jourhoum. Lorsqu’ils eurent le dessus sur eux, ils les chassèrent de la Mecque. Le chef de Jourhoum, ^Amr fils de Al-Harith fils de Moudad Al-Jourhoumiyy, avait alors enterré les deux gazelles [5] de la Ka^bah et la pierre d’encoignure (ar-roukn) dans le puits de Zamzam avant de quitter les lieux avec les siens vers le Yémen.

Après cela, la tribu de Khouza^ah prit le pouvoir à la Mecque et la gouverna également pendant près de trois siècles. Leur chef, ^Amr fils de Louhayy Al-Khouza^iyy Al-Moudariyy, se mit à adorer les idoles. Il fut le premier à changer la religion de Ibrahim ^alayhi s-salam, qui est l’Islam, et à adorer les idoles dans la péninsule arabique.

Après cela, la Mecque est passée de la domination de la tribu de Khouza^ah à celle de Kinanah, puis à celle de Qouraych, qui est une branche de la tribu de Kinanah se réclamant de An-Nadr fils de Kinanah, sous la gouvernance de Qousayy fils de Kilab, le quatrième arrière-grand-père du Prophète Mouhammad ^alayhi s-salatou wassalam. Il a construit Darou n-Nadwah, pour s’y réunir avec les hommes de Qouraych. Avant son décès, Qousayy fils de Kilab répartit les affaires du Haram [6] entre ses quatre fils : l’approvisionnement en eau et le pourvoi en nourriture des pèlerins de la Ka^bah ainsi que la direction de l’armée de Qouraych en cas de guerre échurent à son fils ^Abdou Manaf fils de Qousayy, le troisième arrière-grand-père du Prophète salla l-Lahou ^alayhi wasallam. Après le décès de ^Abdou Manaf fils de Qousayy, la direction de l’armée de Qouraych fut confiée à son fils Hachim fils de ^Abdou Manaf. Après son décès, la direction de l’armée et l’approvisionnement en eau des pèlerins échurent à ^Abdou l-Mouttalib fils de Hachim. Il fit creuser à nouveau le puits de Zamzam. À la même époque, ‘Abrahah Al-Habachiyy avait fait construire au Yémen l’église Al-Qoullays, à San^a’ pour que les gens s’y rendent en pèlerinage. Lorsque l’un des hommes de la tribu de Kinanah eut vent de la construction de cette église, il y alla pour y faire ses besoins. Lorsque ‘Abrahah sut que quelqu’un des gens du Haram de la Mecque avait fait ses besoins dans son église, il se mit en colère et partit avec son armée escortée d’éléphants dans le but de détruire la Ka^bah à la Mecque et enjoindre les arabes d’effectuer le pèlerinage à son église. Mais lorsqu’il parvint à la Mecque, les éléphants refusèrent d’avancer vers la Ka^bah et Allah envoya une nuée de volatiles portant des pierres de châtiment, qui anéantirent ‘Abrahah et son armée. Cette année fut surnommée l’année de l’éléphant, et c’est l’année dans laquelle le Prophète Mouhammad salla l-Lahou ^alayhi wasallam est né.

3. Les mérites de certains endroits et de certaines époques

Allah ta^ala dit dans sourat al-Qasas:

﴿وَرَبُّكَ يَخۡلُقُ مَا يَشَآءُ وَيَخۡتَارُۗ مَا كَانَ لَهُمُ ٱلۡخِيَرَةُۚ سُبۡحَٰنَ ٱللَّهِ وَتَعَٰلَىٰ عَمَّا يُشۡرِكُونَ ٦٨﴾

« Ton Seigneur crée ce qu’Il veut et Il accorde un mérite aux créatures qu’Il veut, ce choix ne leur revient pas. Gloire à Allah Qui est exempt d’imperfection, Il est exempt de ce que disent de Lui les associateurs. »

Parmi les créatures de Allah ta^ala, il y a l’endroit et le temps. Et tout comme Allah ta^ala a accordé un mérite à certains individus sur d’autres, Il a accordé un mérite à certains endroits sur d’autres et un mérite à certaines époques sur d’autres.

Concernant les humains, Allah ta^ala a accordé un mérite aux prophètes et aux messagers sur le reste des créatures. Et parmi les prophètes et les messagers, Il a accordé un mérite à certains sur d’autres. Allah ta^ala dit :

﴿ تِلۡكَ ٱلرُّسُلُ فَضَّلۡنَا بَعۡضَهُمۡ عَلَىٰ بَعۡضٖۘ ﴾

« Ces messagers, Nous en avons élevés certains par rapport à d’autres. »

Parmi les mérites que Allah ta^ala a accordés à certains endroits sur d’autres, il y a le mérite de la Mecque honorée et de son enceinte sacrée honorée sur l’ensemble des lieux sur Terre. Puis, Il a accordé un mérite à Médine l’Illuminée après la Mecque honorée et Il a accordé un mérite à Jérusalem, Baytou l-Maqdis, après Médine l’Illuminée, tout comme cela est parvenu dans des hadith du Messager de Allah salla l-Lahou ^alayhi wasallam.

Concernant le mérite de certaines époques sur d’autres, il y a ce qui est parvenu à propos du mérite du jour du Vendredi, al-joumou^ah, sur le reste des jours de la semaine, que le Prophète a décrit comme étant :

((خير يوم طلعت عليه الشمس))

« Le meilleur jour où se lève le soleil. »

Et il y a le mérite du mois de Ramadan béni sur le reste des mois de l’année. Après Ramadan vient le mérite des mois du pèlerinage (qui sont Chawwal, Dhou l-Qa^dah et les 10 premières nuits de Dhou l-Hijjah) et après les mois du pèlerinage le reste des mois sacrés (dits les mois houroum et qui sont Dhou l-Qa^dah, Dhou l-Hijjah, Al-Mouharram et Rajab).

Il y a également le mérite que Allah ta^ala a accordé aux dix dernières nuits de Ramadan sur le reste des nuits de l’année. Il a fait que la nuit de Al-Qadr soit la meilleure des nuits de l’année dans l’absolu, Il a fait qu’elle soit meilleure que mille mois. Et Allah ta^ala a accordé un mérite aux dix premiers jours de Dhou l-Hijjah sur le reste des jours de l’année. Et Il a fait que le meilleur jour de l’année dans l’absolu soit le jour de ^Arafah.

Si le mérite de l’endroit et le mérite du temps se réunissent, alors les bénédictions sont multipliées par la volonté de Allah. Il en est de même si le mérite de deux temps se joignent, comme si le jour de ^Arafah correspond à un vendredi par exemple, la récompense est multipliée par la volonté de Allah.

À partir de là, l’obligation d’accomplir le pèlerinage une fois dans la vie incombe à tout musulman, sain d’esprit, pubère et qui en a la capacité. C’est ainsi qu’il obtient la bénédiction de l’endroit de la Mecque honorée, du temps des mois sacrés, houroum, et de l’acte du pèlerinage. Notre Seigneur tabaraka wata^ala dit :

﴿ وَلِلَّهِ عَلَى ٱلنَّاسِ حِجُّ ٱلۡبَيۡتِ مَنِ ٱسۡتَطَاعَ إِلَيۡهِ سَبِيلٗاۚ وَمَن كَفَرَ فَإِنَّ ٱللَّهَ غَنِيٌّ عَنِ ٱلۡعَٰلَمِينَ ٩٧ ﴾

« Allah ordonne aux gens d’accomplir le pèlerinage à la Maison Sacrée pour ceux qui en ont la capacité. Et ceux qui mécroient [par le reniement de cet ordre], certes Allah n’a pas besoin des mondes. »

4. Parmi les mérites de la Mecque honorée

Allah ^azza wajall l’a choisie comme lieu de construction de la Maison qu’Il a honorée, comme lieu de naissance de Son dernier prophète et comme lieu de résidence du Prophète au début de la révélation. Il en a fait un lieu de rituels pour Ses esclaves et leur a ordonné de s’y rendre, qu’ils soient proches ou lointains, quand ils en ont eu la capacité, une fois dans la vie. Ils ne s’y rendent qu’en étant modestes, humbles, soumis à Dieu, découvrant leurs têtes, libérés des vêtements du bas monde s’ils veulent accomplir le rituel. Il a fait qu’elle soit une enceinte sacrée, un endroit de sécurité, où il n’y a pas d’effusion de sang. On ne saisit pas les objets qui y sont perdus pour se les approprier mais pour les faire reconnaître. Il a fait qu’en prendre le chemin pour le pèlerinage soit une cause pour l’expiation des péchés antérieurs. Il n’y a pas sur terre un endroit auquel chaque personne doive se rendre en en étant capable hormis la Mecque et ce, pour accomplir l’obligation du pèlerinage. Il y a rendu obligatoire l’accomplissement des tours rituels, autour de la Ka^bah, à l’exclusion de tout autre endroit. Elle comporte deux emplacements qu’il est recommandé dans la religion d’embrasser et de toucher : la pierre noire et le pilier yéménite. Allah a juré par la Mecque dans Son Livre honoré à deux reprises. La récompense de la prière est multipliée dans la mosquée Al-Haram. La Mecque comporte la Qiblah de tous les habitants de la Terre. Elle comporte des endroits dans lesquels sont exaucées les invocations, effacées les erreurs et les mauvaises actions et dissipés les tourments. Parmi ses spécificités, il y a le fait que les anges y montent la garde et que le Dajjal n’y entrera pas. Suivent certains hadith rapportés indiquant le mérite éminent de la Mecque honorée.

4.1 La récompense de la prière y est multipliée

Concernant les mérites de la Mecque honorée, le Messager de Allah salla l-Lahou ^alayhi wasallam a dit :

((صَلَاةٌ فِي مَسْجِدِي هَذَا أَفْضَلُ مِنْ أَلْفِ صَلَاةٍ فِيمَا سِوَاهُ إِلَّا الْمَسْجِدَ الْحَرَامَ وَصَلَاةٌ فِي الْمَسْجِدِ الْحَرَامِ أَفْضَلُ مِنْ مِائَةِ أَلْفِ صَلَاةٍ))

« Une prière dans ma mosquée que voici est meilleure que mille prières dans d’autres mosquées exceptée la mosquée Al-Haram. Et une prière dans la mosquée Al-Haram est meilleure que cent mille prières ailleurs. »

4.2 La meilleure ville sur Terre

Le Messager de Allah salla l-Lahou ^alayhi wasallam a dit en se tenant sur Al-Hazwarah [7] :

((وَاللهِ إِنَّكِ لَخَيْرُ أَرْضِ اللهِ وَأَحَبُّ أَرْضِ اللهِ إِلَى اللهِ عَزَّ وَجَلَّ وَلَوْلَا أَني أُخْرِجْتُ مِنْكِ مَا خَرَجْتُ))

« Par Allah, tu es bien la meilleure terre que Allah ait créée, celle que Allah, gloire à Lui, agrée le plus, et si l’on ne m’avait pas amené à te quitter, je ne t’aurais jamais quittée. »

Et il a dit salla l-Lahou ^alayhi wasallam :

((مَا أَطْيَبَكِ مِنْ بَلَدٍ وَأَحَبَّكِ إِلَيَّ وَلَوْلَا أَنَّ قَوْمِي أَخْرَجُونِي مِنْكِ مَا سَكَنْتُ غَيْرَكِ))

« Que tu es bonne comme ville et combien je t’aime, et si mon peuple ne m’avait pas amené à te quitter je n’aurais jamais habité ailleurs. »

Et il a dit salla l-Lahou ^alayhi wasallam :

((أَمَا وَاللَّهِ لأَخْرُجُ مِنْكِ وَإِني لأَعْلَمُ أَنَّكِ أَحَبُّ بِلادِ اللَّهِ إِلَيَّ وَأَكْرَمَها عَلَى اللَّهِ وَلَوْلا أَنَّ أَهْلَكِ أَخْرَجُونِي مَا خَرَجْتُ))

« Par Allah, je vais te quitter et je sais que tu es la ville que j’aime le plus et celle qui est la plus honorée par Allah, et si ton peuple ne m’avait pas amené à te quitter, je ne t’aurais jamais quittée. »

4.3 Le caractère sacré de la Mecque

Le Messager de Allah salla l-Lahou ^alayhi wasallam a dit le jour de la conquête de la Mecque :

((إنَّ هَذَا الْبَلَدَ حَرَّمَهُ اللَّهُ يَوْمَ خَلَقَ اللَّهُ السَّمَوَاتِ وَالْأَرْضَ فَهُوَ حَرَامٌ بِحُرْمَةِ اللَّهِ إلَى يَوْمِ الْقِيَامَةِ  لَا يُعْضَدُ شَوْكُهُ وَلَا يُنَفَّرُ صَيْدُهُ وَلَا يَلْتَقِطُ لُقْطَتَهُ إلَّا مَنْ عَرَّفَهَا وَلَا يُخْتَلَى خَلَاهُ))

« Cette ville, Allah lui a donné son caractère sacré le jour où Allah a créé les cieux et la terre. Elle est sacrée par la sacralisation de Allah jusqu’au Jour du jugement. On n’en retire pas une épine, on n’en fait pas fuir un gibier, on n’y saisit aucun objet trouvé sauf pour en faire l’annonce, on n’en arrache pas une herbe. »

Le Prophète salla l-Lahou ^alayhi wasallam a dit :

((لَيْسَ مِنْ بَلَدٍ إِلَّا سَيَطَؤُهُ الدَّجَّالُ إِلَّا مَكَّةَ وَالْمَدِينَةَ لَيْسَ لَهُ مِنْ نِقَابِهَا نَقْبٌ إِلَّا عَلَيْهِ الْمَلَائِكَةُ صَافّينَ يَحْرُسُونَهَا))

« Il n’y aura pas de ville sans que le Dajjal n’y pénètre, exceptées la Mecque et Médine, il n’y trouvera aucune voie d’accès sans que des anges disposés en rang n’y montent la garde. »

Et le Prophète salla l-Lahou ^alayhi wasallam a dit :

((أَنَا أَوَّلُ مَنْ تَنْشَقُّ عَنْهُ الْأَرْضُ ثُمَّ أَبُو بَكْرٍ ثُمَّ عُمَرُ ثُمَّ آتي أَهْلَ الْبَقِيعِ فَيُحْشَرُونَ مَعِي ثُمَّ أَنْتَظِرُ أَهْلَ مَكَّةَ فَأُحْشَرُ بَيْنَ الْحَرَمَيْنِ))

« Je serai le premier pour lequel la terre s’ouvrira, puis elle s’ouvrira pour Abou Bakr puis pour ^Oumar ; puis j’irai voir les gens du Baqi^, ils seront rassemblés avec moi ; puis j’attendrai les gens de la Mecque pour être rassemblés [avec eux] entre les deux Haram. »

5. Parmi les noms de La Mecque dans le Qour’an honoré 

Sachez que la multiplicité des appellations indique chez les arabes l’honneur de ce qui est nommé ainsi. La Mecque a de nombreux noms.

5.1 Makkah

Le nom de Makkah est cité dans le Qour’an une seule fois, Allah ta^ala dit :

﴿ وَهُوَ ٱلَّذِي كَفَّ أَيۡدِيَهُمۡ عَنكُمۡ وَأَيۡدِيَكُمۡ عَنۡهُم بِبَطۡنِ مَكَّةَ مِنۢ بَعۡدِ أَنۡ أَظۡفَرَكُمۡ عَلَيۡهِمۡۚ  ﴾

Elle a été appelée Makkah de la racine arabe مكّ parce qu’elle annule et décharge des péchés, ou parce qu’elle défait ceux qui ont été injustes en son sein, ou parce qu’elle défait les tyrans et dissipe leur arrogance, ou parce qu’elle attire les gens vers elle.

5.2 Bakkah

Allah ta^ala dit :

﴿  إِنَّ أَوَّلَ بَيۡتٖ وُضِعَ لِلنَّاسِ لَلَّذِي بِبَكَّةَ مُبَارَكٗا وَهُدٗى لِّلۡعَٰلَمِينَ ٩٦ ﴾

« Le première Maison destinée à l’adoration de Dieu est celle qui se trouve à Bakkah. Elle est bénie et une source de bonne guidée pour les mondes. »

Elle s’appelle Bakkah de la racine arabe بكّ en raison de la foule des gens qui s’y retrouvent, ils se bousculent les uns les autres lors des tours autour de la Ka^bah ou ailleurs ; ou bien parce qu’elle défait les tyrans. Il n’y a pas un tyran qui ait voulu lui nuire sans que Allah ne le détruise ; ou bien parce qu’elle humilie les orgueilleux.

Il y a quatre avis à propos de ce qui est visé par « Bakkah ».

  1. c’est le nom du lieu dans lequel se trouve la Mecque.
  2. c’est le nom de ce qui est autour de la Maison sacrée uniquement et ce qui se trouve au-delà c’est la Mecque. ^Ikrimah a dit : « La Maison sacrée et ses alentours, c’est Bakkah. Et il a été dit que Bakkah est l’emplacement de la Maison sacrée et tout autre que cela c’est Makkah. »
  3. c’est la Mosquée et la Maison sacrée.
  4. Makkah est le nom de toute l’enceinte sacrée, et il a été dit que Bakkah c’est Makkah. D’après Ibnou ^Abbas, il a dit : « Makkah s’étend depuis Al-Fajj jusqu’à At-Tan^im, et Bakkah s’étend depuis la Maison sacrée jusqu’à Al-Bat-ha’. »

5.3 ‘Oummou l-Qoura

Allah ta^ala dit :

﴿وَهَٰذَا كِتَٰبٌ أَنزَلۡنَٰهُ مُبَارَكٞ مُّصَدِّقُ ٱلَّذِي بَيۡنَ يَدَيۡهِ وَلِتُنذِرَ أُمَّ ٱلۡقُرَىٰ وَمَنۡ حَوۡلَهَاۚ﴾

Oummou l-Qoura (la mère des villes) c’est la Mecque, et à propos de cette appellation, il y a quatre avis :

  1. parce qu’elle est le centre de la terre, c’est à dire que la terre ferme à la surface de la Terre est répartie autour de la Mecque Honorée de manière uniforme.
  2. parce qu’elle est la plus ancienne.
  3. parce qu’elle est la Qiblah de tous les gens et qu’ils se dirigent vers elle dans la prière.
  4. parce que c’est la plus éminente des villes.

5.4 Al-Balad

Allah ta^ala dit :

﴿وَإِذۡ قَالَ إِبۡرَٰهِيمُ رَبِّ ٱجۡعَلۡ هَٰذَا ٱلۡبَلَدَ ءَامِنٗا﴾

Ce qui est visé par « Al-Balad », c’est la Mecque.

5.5 Al-Baladou l-’amin

Allah ta^ala dit :

﴿وَهَٰذَا ٱلۡبَلَدِ ٱلۡأَمِينِ ٣﴾

Ibnou l-Jawziyy a dit : « C’est à dire la Mecque. Celui qui est apeuré s’y retrouve en sécurité dans la jahiliyyah et dans l’Islam. Et les arabes disent pour celui qui est en sécurité : ‘amin. »

5.6 Al-Baldah

Allah ta^ala dit :

﴿إِنَّمَآ أُمِرۡتُ أَنۡ أَعۡبُدَ رَبَّ هَٰذِهِ ٱلۡبَلۡدَةِ ٱلَّذِي حَرَّمَهَا﴾

Ibnou l-Jawziyy a dit : « Il s'agit de la Mecque. »

5.7 Haramoun ‘Amin

Allah ta^ala dit :

﴿أَوَ لَمۡ نُمَكِّن لَّهُمۡ حَرَمًا ءَامِنٗا﴾

« Ne leur avons-Nous pas accordé un lieu sacré et sécurisé ? »

5.8 Wadin ghayri dhi zar^

Allah ta^ala dit :

﴿رَّبَّنَآ إِنِّيٓ أَسۡكَنتُ مِن ذُرِّيَّتِي بِوَادٍ غَيۡرِ ذِي زَرۡعٍ﴾

« Ô notre Seigneur, j’ai fait habiter une partie de ma descendance dans une vallée sans plantations»

Ibnou l-Jawziyy a dit : « C’est-à-dire la Mecque. Il n’y avait pas de plantations ni d’eau. »

5.9 Ma^ad

Allah ta^ala dit :

﴿إِنَّ ٱلَّذِي فَرَضَ عَلَيۡكَ ٱلۡقُرۡءَانَ لَرَآدُّكَ إِلَىٰ مَعَادٖۚ﴾

« Celui Qui t’a révélé le Qour’an te ramènera de nouveau à Ma^ad . »

Ibnou ^Abbas a dit : « C’est-à-dire à la Mecque. »

5.10 Qaryah

Allah ta^ala dit :

﴿وَكَأَيِّن مِّن قَرۡيَةٍ هِيَ أَشَدُّ قُوَّةٗ مِّن قَرۡيَتِكَ ٱلَّتِيٓ أَخۡرَجَتۡكَ﴾

« Combien il y a de villages plus forts que ton village -ta Qaryah- qui t’a amené à sortir».

Ibnou l-Jawziyy a dit : « Ce qui est visé par ta Qaryah c’est la Mecque. »

5.11 Al-Masjidou l-Haram

Ce nom a quatre usages :

  • La Ka^bah. Allah ta^ala dit :

﴿فَوَلِّ وَجۡهَكَ شَطۡرَ ٱلۡمَسۡجِدِ ٱلۡحَرَامِۖ﴾

« Alors dirige ta face dans la direction de la Ka^bah. »

  • La Ka^bah et ce qui l’entoure et qui fait partie de la Mosquée Al-Haram [8], et c’est ce qui est le plus souvent utilisé. Allah ta^ala dit :

﴿سُبۡحَٰنَ ٱلَّذِيٓ أَسۡرَىٰ بِعَبۡدِهِۦ لَيۡلٗا مِّنَ ٱلۡمَسۡجِدِ ٱلۡحَرَامِ﴾

« Gloire à Celui Qui a fait voyager de nuit Son esclave depuis la Mosquée sacrée. »

  • La totalité de la Mecque. Allah ta^ala dit :

﴿لَتَدۡخُلُنَّ ٱلۡمَسۡجِدَ ٱلۡحَرَامَ إِن شَآءَ ٱللَّهُ﴾

« Tu entreras Al-Masjidou l-Haram, par la volonté de Dieu. »

Qatadah a dit : « Al-Masjidou l-Haram, c’est la Mecque. »

  • La totalité de l’enceinte sacrée (Al-Haram).

5.12 Autres noms de la Mecque

Al-Qadiciyyah, Al-Qadis, Al-Haram, Birrah, Ar-Rabah, Al-Baytou l-^Atiq, Qaryatou l-Houms, An-Nabiyah, Al-^Adhra’, Oummou Rahim, Al-Hourmah, Al-Hirmah, Nadirah, Oummou Zouhm, Al-Bounyah, Al-Wasl, Al-Makkatan, Sabouhah, Oummou Soubh, Oummou Rawh, Al-^Arich, Al-Hatimah, Moukhrajou Sidq, Ar-Ratah et d’autres noms.

6. La Mosquée Al-Haram

C’est la plus éminente des mosquées dans l’Islam. Elle se trouve au cœur de la ville de la Mecque. La Ka^bah honorée, qui est la première construction établie sur Terre pour que les gens y adorent Allah, se situe en son centre. C’est le lieu le plus éminent et le plus honoré sur Terre, à l’exception du lieu dans lequel se trouve le corps du Messager de Allah [9] salla l-Lahou ^alayhi wasallam. La Mosquée Al-Haram est la direction des musulmans dans leurs prières, et c’est vers elle qu’ils font leur pèlerinage.

Cette Mosquée englobe donc la Ka^bah et ce qui l’entoure comme le Mataf, là où l’on effectue les tous rituels, les constructions, les endroits préparés pour la prière. Elle englobe aussi l’ensemble des extensions qui ont eu lieu à travers l’histoire depuis l’époque de l’Émir des croyants ^Oumar Ibnou l-Khattab jusqu’à nos jours.

D’après Abou Dharr, que Allah l’agrée, il a dit : « Ô Messager de Allah, quelle est la première mosquée à avoir été construite sur Terre ? » Il a répondu :

(( المسجد الحرام ))

« La Mosquée Al-Haram »

Je lui ai dit : « Ensuite ? » Il a répondu :

(( المسجد الأقصى ))

« La Mosquée Al-’Aqsa »

Je lui ai dit : « Combien d’années séparent leurs constructions ? » Il a dit ce qui signifie : « Quarante ans. »

Et d’après Jabir, que Allah l’agrée, le Messager de Allah salla l-Lahou ^alayhi wasallam a dit :

(( صَلَاةٌ فِي مَسْجِدِي هذا أَفْضَلُ مِنْ أَلْفِ صَلَاةٍ فِيمَا سِوَاهُ إِلَّا الْمَسْجِدَ الْحَرَامَ ، وَصَلَاةٌ فِي الْمَسْجِدِ الْحَرَامِ أَفْضَلُ مِنْ مِائَةِ أَلْفِ صَلَاةٍ فِيمَا سِوَاهُ ))

« Une prière dans ma mosquée que voici [10] est meilleure que mille prières ailleurs, excepté dans la Mosquée sacrée ; et une prière dans la Mosquée Sacrée est meilleure que cent mille prières ailleurs. »

La prière dans la Mosquée sacrée équivaut donc, dans le mérite, aux prières de 55 années, 6 mois et 20 nuits dans les mosquées communes, tout en sachant que cette multiplication ne décharge pas des prières à rattraper.

7. L’Enceinte sacrée de la Mecque honorée

C’est ce qui entoure la Mecque de toute part, Allah a fait que son jugement soit semblable au jugement de la Mecque dans sa sacralité et ceci par honneur pour elle. Cette enceinte est sacrée parce que Allah l’a rendue ainsi depuis que Allah a créé la Terre, et ce, jusqu’au Jour du jugement. Il a été rapporté de Jibril ^alayhi s-salam qu’il a amené Ibrahim ^alayhi s-salam aux limites de l’Enceinte sacrée et lui a ordonné d’y entasser des pierres, ce qu’il fit et il fut le premier à avoir établi les limites de l’Enceinte sacrée. C’est la limite qui sépare Al-Hill et Al-Haram.

Après la conquête de la Mecque, le Messager de Allah salla l-Lahou ^alayhi wasallam a envoyé Tamim Ibnou ‘Açad Al-Khouza^iyy qui a renouvelé les limites de l’enceinte sacrée. Le Prophète salla l-Lahou ^alayhi wasallam a dit le jour de la conquête de la Mecque :

(( إنَّ هَذَا الْبَلَدَ حَرَّمَهُ اللَّهُ يَوْمَ خَلَقَ اللَّهُ السَّمَوَاتِ وَالْأَرْضَ فَهُوَ حَرَامٌ بِحُرْمَةِ اللَّهِ إلَى يَوْمِ الْقِيَامَةِ ))

« Allah a rendu sacrée cette ville le jour où Il a créé les cieux et la terre, elle est donc sacrée selon le jugement de Allah jusqu’au Jour du jugement. »

Vous pouvez télécharger cet article en format pdf de la page téléchargement / Ville de l'Islam ou directement ici.

 

[1] Voir Al-Jami^ou l-Latif fi Fadli Makkata wa’Ahliha waBina’i l-Bayti ch-Charif, de son auteur Ibnou Dhahirah Al-Qourachiyy Al-Makhzoumiyy, décédé en 986 de l’Hégire.

[2] Voir Al-Kamilou fi t-Tarikh, de son auteur le grand historien Ibnou l-‘Athir, décédé en 630 de l’Hégire.

[3] Voir Tarikhou Makkata l-Moucharrafah wal-Masjidi l-Haram de son auteur Abou l-Baqa’ Ibnou d-Diya’ décédé en 854 de l’Hégire. Il est enterré au cimetière de Al-Mou^allat.

[4] NdT : Banou signifie « fils de » ou « descendants de ». Dans certains contextes comme celui-là, ce terme désigne un clan d’une tribu.

[5] Ce sont des gazelles en or qui étaient à l’intérieur de la Ka^bah. ^Abdou l- Mouttalib les a retrouvées plus tard lorsqu’ il a creusé pour déterrer l’eau de Zamzam.

[6] NdT : Al-Haram signifie l’enceinte sacrée de La Mecque. Plus de détails sur ce sujet plus tard.

[7] Il s’agit d’un petit monticule où se situait le marché de La Mecque, dans l’espace donnant sur la maison de ‘Oummou Hani’, près du marché des tailleurs. Cet endroit a été intégré par le passé dans l’extension de la mosquée Al-Haram, et il y avait une porte auparavant, qui était connue pour s’appeler Babou l-Hazwarah, la porte du petit monticule.

[8] NdT : On dit Al-Masjidou Al-Haram avec la prolongation dans le mot Al-Haram pour désigner la Mosquée sacrée. Mais on dit Al-Haram sans prolongation pour désigner toute l’enceinte sacrée de la Mecque. Cependant, l’appellation Al-Masjidou Al-Haram peut aussi être utilisée pour désigner la totalité de l’enceinte sacrée (Al-Haram).

[9] Al-Qadi ^Iyad a dit : « Ils sont unanimes à dire que l’emplacement de la tombe du Prophète est le meilleur endroit sur Terre. Et que la Mecque et Médine sont les meilleures villes sur Terre. Ils ont divergé à propos de la meilleure d’entre elles, sauf en ce qui concerne l’emplacement de sa tombe. ^Oumar, certains compagnons, Malik et la plupart des Médinois disent que Médine est meilleure. Sahih Mouslim, Chapitre du mérite de la prière dans les deux mosquées de la Mecque et de Médine. »

[10] Il s’agit de la Mosquée du Prophète à Médine.

 

Poster une Réponse

Horaires des prières
PARIS
Fajr06:16
Chourouq07:59
Dhouhr12:41
Asr14:54
Maghrib17:17
Icha18:22