Khoutbah n°974 : Les Treize Attributs de Allah

0

بِــــــــــــــــــسمِ اللهِ الرَّحمنِ الرَّحِيــــــــــــــــــــــم

Je commence par le nom de Allah, Celui Qui accorde Sa miséricorde à toutes les créatures dans le bas monde mais aux seuls croyants dans l’au-delà, Celui Qui accorde beaucoup de miséricordes aux croyants

الحَمدُ للهِ رَبِّ العَالَمِين

La louange est à Allah le Seigneur des mondes,

والصَّلاةُ والسَّلامُ عَلى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ رَسُولِ اللهِ

Que l’honneur et l’élévation en degrés soient accordés à notre maître Mouhammad le Messager de Allah, ainsi que la préservation de sa communauté de ce que le Prophète craint pour elle.

Khoutbah n°974

Le vendredi 25 mai 2018 correspondant au 9 ramadan 1439 de l’Hégire 

Les Treize Attributs de Allah

 

Al-hamdou lil-Lahi[1] was-salatou was-salamou ^ala sayyidina Mouhammadir-raçouli l-Lah ; ya ‘ayyouha l-Ladhina ‘amanou t-taqou l-Lah.

 

La louange est à Allah, nous Le louons, nous recherchons Son aide, nous recherchons Sa bonne guidée et nous Lui sommes reconnaissants. Nous demandons que Allah nous préserve du mal de nos âmes et du mal de nos mauvaises œuvres. Celui que Allah guide, nul ne peut l’égarer ; et celui que Allah égare, nul ne peut le guider. Je témoigne qu’il n’est de dieu que Allah, qu’Il est l’unique dieu et qu’Il n’a pas d’associé, et je témoigne que notre maître Mouhammad est Son esclave et Son messager, Son élu et celui qu'Il agrée le plus. Que Allah honore et élève davantage notre maître Mouhammad ainsi que ses proches parents musulmans et ses compagnons bons et purs et qu’Il préserve sa communauté de ce que le Prophète craint pour elle.

Esclaves de Allah, je vous recommande ainsi qu’à moi-même de faire preuve de piété à l’égard de Allah Al-^Aliyy, Al-^Adhim, Lui Qui dit dans Son Livre qui ne comporte pas d’erreurs :

﴿ فَٱعْلَمْ أَنَّهُ لا إِلَهَ إِلَّا اللهُ وَٱسْتَغْفِرْ لِذَنْبِكَ ولِلْمُؤْمِنِينَ والْمُؤْمِنَاتِ واللهُ يَعْلَمُ مُتَقَلَّبَكُمْ وَمَثْوَاكُمْ ﴾

[sourat Mouhammad / 19] (fa^lam ‘annahou la ‘ilaha ‘il-la l-Lahou wastaghfir lidhanbika walil-mou’minina walil-mou’minati wal-Lahou ya^lamou moutaqallabakoum wamathwakoum)

 « Persévère sur la connaissance qu’il n’est de dieu que Allah et demande le pardon pour ton péché ainsi que pour les croyants et les croyantes ; Allah sait votre état et votre devenir

Ô esclaves de Allah… L’adoration de votre Seigneur a lieu par la connaissance de Allah... par la croyance en la véracité de cette connaissance et par le fait de lui joindre la glorification de Allah conformément à ce qui est digne de Lui... par la soumission à Ses ordres en Lui obéissant et en évitant ce qu’Il a interdit. … Un esclave de Allah qui L’adore véritablement connaît Allah… Et cette connaissance n’est pas une connaissance qui engloberait la réalité de votre Seigneur, mais elle a lieu par la connaissance des attributs par lesquels Il a qualifié Son Être... L’esclave de Allah est créé, ses perceptions et ses connaissances sont créées. Et sa raison, quelle que soit l’étendue de ses domaines de perception, a une limite à laquelle elle s’arrête... Connaissez donc votre Seigneur et adorez-Le ! C’est ainsi que Allah, Celui Qui a la gloire éminente, dit :

﴿ فَٱعْلَمْ أَنَّهُ لا إِلَهَ إِلا اللهُ وَٱسْتَغْفِرْ لِذَنبِكَ ولِلْمُؤْمِنِينَ وَالْمُؤْمِنَاتِ ﴾

[sourat Mouhammad / 19] (fa^lam ‘annahou la ‘ilaha ‘il-la l-Lahou wastaghfir lidhanbika walil-mou’minina walil-mou’minat)

« Persévère sur la connaissance qu’il n’est de dieu que Allah et demande le pardon pour ton péché ainsi que pour les croyants et les croyantes. »

La connaissance de Allah est prioritaire sur la pratique. Persévère donc sur la connaissance puis demande le pardon, c’est cela le sens de ce qui est parvenu dans le Qour’an... Et Allah, Celui Qui a la gloire éminente, dit :

﴿ هَلْ أَتَاكَ حَدِيثُ مُوسَى إِذْ نَادَاهُ رَبُّهُ بِالوَادِ الْمُقَدَّسِ طُوَى ٱذْهَبْ إِلَى فِرْعَوْنَ إِنَّهُ طَغَى فَقُلْ هَلْ لَكَ إِلَى أَن تَزَكَّى وَأَهْدِيَكَ إِلَى رَبِّكَ فَتَخْشَى ﴾

[sourat An-Nazi^at/15 à 19] (hal ‘ataka hadithou Mouça ‘idh nadahou Rabbouhou bil-wadi l-mouqaddaci Touwa, ‘idh-hab ‘ila Fir^awna ‘innahou tagha faqoul hal laka ‘ila ‘an tazakka wa’ahdiyaka ‘ila Rabbika fatakhcha)

« Est-ce qu’il t’est parvenu ce qui est arrivé à Mouça quand son Seigneur lui a fait entendre sa parole dans la vallée bénie, Touwa, et qu’il en a compris : “Va voir Pharaon, lui qui a fait preuve d’injustice, et dis-lui : "Voudrais-tu te purifier et que je te guide sur la voie que ton Seigneur agrée de sorte que tu fasses preuve de crainte et d’adoration ?"” »

Cette ‘ayah nous indique que la bonne guidée est la voie qui mène à la crainte... Celui qui connaît Allah, ceci devrait l’amener à Le craindre... Ayez la connaissance de Allah, ô vous esclaves de Allah, craignez-Le, craignez-Le d’une véritable crainte en accomplissant les obligations et en vous gardant des interdits... La gloire des esclaves se réalise par l’adoration de leur Seigneur et l’adoration n'a lieu qu'après avoir eu la connaissance de Allah... Quelqu’un qui ignore son Seigneur ne sait pas comment Le glorifier... Quelqu’un qui ignore son Seigneur ne sait pas comment Lui obéir... Et certes les esclaves de Allah qui Le craignent le plus, ce sont les savants.

La connaissance de votre Seigneur est réalisée par la connaissance de treize attributs qui ont été mentionnés de nombreuses fois dans le Qour’an, de nombreuses fois dans la Sounnah et que les musulmans, où qu'ils soient, ont répétés de nombreuses fois. Il est indispensable de savoir que ce sont les attributs du Seigneur des mondes et il est indispensable de savoir qu’ils n’ont aucune ressemblance avec les attributs des créatures.

Notre Seigneur est un Être Qui existe... il n’y a aucun doute sur Son existence. Son existence n’est pas précédée par un néant. Il est le Créateur et tout ce qui existe en dehors de Lui est une chose qu’Il a créée et prédestinée conformément à Son vouloir et à Sa science… Notre Seigneur est Al-Awwal, Celui Dont l’existence n’a pas de début, Celui Qui existe avant la création du temps et de l’endroit. Allah ta^ala dit :

﴿ هُوَ الأَوَّلُ ﴾

[sourat Al-Hadid / 3] (Houwa l-‘Awwal)

« Lui seul n’a pas de début à son existence. »…

Et Allah, le Seigneur des mondes est Al-‘Akhir, Celui Qui ne s’anéantit pas et ne disparaît pas. Allah ta^ala dit :

﴿ هُوَ الأَوَّلُ وَالآخِرُ ﴾

[sourat Al-Hadid / 3] (Houwa l-‘Awwalou wal-‘Akhir)

« Lui seul n’a pas de début à son existence et Lui seul n’a pas de fin à son existence de par son être. »

Et Allah ta^ala dit :

﴿ وَيَبْقَى وَجْهُ رَبِّكَ ذُو الجَلالِ وَالإِكْرامِ ﴾

[sourat Ar-Rahman / 27] (wayabqa wajhou Rabbika Dhou l-jalali wal-‘ikram)

« Et ne s'anéantira pas l’Être de ton Seigneur, Celui Qui mérite qu’on Le glorifie et non pas qu’on Le renie ou qu’on mécroie en Lui, Celui Qui prodigue aux saints qu’Il a élus la grande réussite et la lumière la plus complète au Jour dernier. »

Allah est Celui Qui entend, As-Sami^, Celui Qui voit, Al-Basir. L’ouïe de Allah est un attribut qui est sans comment et la vue de Allah est un attribut qui est sans comment, c’est-à-dire sans aucune caractéristique des créatures. Il entend sans avoir besoin d’organes comme les oreilles ou le tympan. Il voit sans avoir besoin d’yeux ni par le contact d’un rayon lumineux. La créature a besoin d’organes pour entendre et pour voir, et pour ses autres affaires. Quant à Allah, rien n’est tel que Lui et Il est Celui Qui entend, Celui Qui voit.

Notre Seigneur a pour attribut une parole que notre maître Mouça a entendue et que notre maître Mouhammad a entendue, que Dieu les honore davantage et préserve leurs communautés de ce qu’ils craignent pour elles. La parole de Allah n’a aucune ressemblance avec la parole des créatures. Vos paroles à vous sont des voix, des lettres et des langues. Or, la parole de Allah est l’attribut de votre Seigneur, elle n’est pas comme votre parole puisqu’elle n’est pas une langue, elle n’est pas composée de lettres, elle n’est pas une voix ; toutefois c’est l’attribut du Seigneur des mondes, Celui Qui est exempt de toute ressemblance avec les créatures.

Notre Seigneur a la volonté, dans le sens du vouloir. C’est un attribut par lequel Allah caractérise qui Il veut parmi Ses créatures par ce qu’Il veut. C'est ainsi que celui-ci est malheureux et fait partie des gens de l'enfer et que celui-là est heureux et fait partie des gens du Paradis. Voici quelqu’un de mauvais et voilà quelqu’un de bon... Allah est Celui Qui est tout puissant sur toute chose et rien ne Le rend incapable... Il est Celui Qui sait absolument tout et rien n’échappe à Sa science, que ce soit les choses qui ont déjà eu lieu, qui ont lieu maintenant ou qui auront lieu à l’avenir.

Allah est Celui Qui a pour attribut une vie exempte de début et de fin, Celui pour Qui l'anéantissement est impossible... La vie de Allah est un attribut de Allah. Elle n’est pas d’âme ni de corps ; elle n’a aucune ressemblance avec l’une des caractéristiques des créatures. La vie du Seigneur des êtres vivants n’a donc aucune ressemblance avec leur vie. Allah ta^ala dit :

﴿ هُوَ الحَيُّ القَيُّومُ ﴾

[sourat Al-Baqarah / 255] (Houwa l-Hayyou l-Qayyoum)

« Il est Celui Qui a une vie exempte de début et de fin, Celui Qui ne s’anéantit pas. »

Allah a pour attribut l’unicité. Allah est donc unique dans le sens qu’Il n’a pas d’associé, ni de par Son Être, ni de par Ses attributs, ni de par Son acte. À ce sujet, Allah ta^ala dit :

﴿ وَإِلَهُكُمْ إِلَهٌ وَاحِدٌ ﴾

[Sourat Al-Baqarah / 163] (wa’ilahoukoum ‘ilahoun wahid)

« Et votre dieu est un dieu unique. »

Toutes les créatures de Allah soubhanah ont besoin de Lui alors que Lui n’a besoin de rien. Allah a donc l’attribut du non-besoin, Il n’a pas besoin d’autrui et Il est Celui Qui se passe de toutes les créatures. Il est Le Créateur Qui S’est qualifié Lui-même en disant :

﴿ أَفَمَن يَخْلُقُ كَمَن لَّا يَخْلُقُ ﴾

[sourat An-Nahl / 17] (‘afaman yakhlouqou kaman la yakhlouq)

« Celui Qui crée serait-Il donc semblable à ce qui ne crée pas ? »

Allah soubhanah est absolument différent de ce qui entre en existence c’est-à-dire qu’Il n’a de ressemblance avec aucune de Ses créatures et aucune de Ses créatures n’a de ressemblance avec Lui. En effet, Allah ta^ala dit :

﴿ لَيْسَ كَمِثْلِهِ شَىْءٌ

[sourat Ach-Choura’ / 11] (layça kamithlihi chay’)

« Rien n’est tel que Lui ».

C’est ainsi que l’esclave connaît son Seigneur et si quelqu’un disait le contraire de ce que l’on vient d’exposer ou avait une autre croyance que cela, il n’aurait pas connu Allah.

Par conséquent, si quelqu’un ne reconnait pas l’existence de Allah, c’est comme s’il dit… que ce monde ne serait pas créé !

Si quelqu’un dit que Allah n’est pas éternel exempt de début, c’est comme s’il dit… que Allah serait créé !

Si quelqu’un dit que Allah n’est pas éternel exempt de fin, c’est comme s’il dit… qu’il serait possible que Allah s’anéantisse.

Si quelqu’un dit que Allah n’a pas pour attribut l’ouïe et la vue, c’est comme s’il dit… que Allah serait aveugle et sourd.

Et ainsi de suite pour le reste des attributs qui ont été mentionnés...

Alors ayez connaissance de ces attributs et faites-les connaître, mémorisez-les et faites-les mémoriser. Adorez votre Seigneur tout comme Il vous l’a ordonné. Car, la croyance véritable en Allah ^azza wajall est la clef des trésors de bienfaits, c’est la porte qui mène vers les hauts degrés.

Après avoir tenu mes propos, je demande que Allah me pardonne ainsi qu’à vous-mêmes.

 

Second Discours[2] :

Al-hamdou lil-Lahi was-salatou was-salamou ^ala sayyidina Mouhammadir-raçouli l-Lah ; ya ‘ayyouha l-Ladhina ‘amanou t-taqou l-Lah.

 

Allahoumma ghfir lil-mou’minina wal-mou’minat.

[1] Il s’agit des piliers selon Ach-Chafi^iyy pour ceux qui seraient amenés à donner le discours entièrement en français. Les piliers devraient être dits en arabe.

[2] Il s’agit des piliers selon Ach-Chafi^iyy pour ceux qui seraient amenés à donner le discours entièrement en français. Les piliers devraient être dits en arabe.

 

Poster une Réponse

Horaires des prières
PARIS
Fajr03:13
Chourouq06:02
Dhouhr14:03
Asr18:16
Maghrib21:56
Icha23:23