Accueil Khoutbah Khoutbah n°1089 : La patience et le courage pour faire face aux...

Khoutbah n°1089 : La patience et le courage pour faire face aux épreuves

Nous devons faire preuve de patience face aux épreuves, car nous savons que ce qui nous a atteints est quelque chose que Dieu nous a prédestinée, et nul n’empêche ce qu’Il a prédestiné.

Khoutbah n°1089

Discours du vendredi 7 août 2020 correspondant au 17 dhou l-hijjah 1441 de l’Hégire.

La patience et le courage pour faire face aux épreuves

Al-hamdou lil-Lahi [1] wassalatou was-salamou ^ala sayyidina Mouhammad, raçouli l-Lah ; ya ‘ayyouha l-Ladhina ‘amanou t-taqou l-Lah.

La louange est à Allah puis la louange est à Allah. La louange est à Allah, nous Le remercions, nous recherchons Son aide, nous recherchons Sa bonne guidée, nous Lui demandons de nous pardonner. Celui que Allah guide, nul ne l’égare et celui qu’Il égare, nul ne le guide.

Esclaves de Allah, faites preuve de piété, surveillez-vous pour Allah, vous qui êtes des esclaves croyants qui avez la certitude que vous serez ressuscités au Jour du jugement et sachez que Allah, rien ne Lui échappe à votre propos.

Je témoigne qu’il n’est de dieu que Allah Lui Seul, Il n’a pas d’associé et Il n’a pas de ressemblant, Il n’est pas contenu dans un endroit et Il n’est pas sujet au temps. Il n’est pas anéanti et Il ne meurt pas, Il n’arrive dans ce qui Lui appartient que ce qu’Il veut. Il est exempt d’imperfection, Il ne s’incarne pas dans les choses et rien n’émane de Lui. Il n’est pas perceptible par les sens, ni préhensible ni palpable. Il fait ce qu’Il veut, ce que Allah veut est et ce qu’Il ne veut pas n’est pas. Je témoigne que Allah est sur toute chose tout puissant, et que Allah englobe toute chose par Sa science. Il n’est pas interrogé à propos de ce qu’Il fait et eux le seront. Absolument rien n’est comme Lui, et Il est Celui Qui entend, Celui Qui voit.

Je témoigne que notre Maître et notre bien-aimé Mouhammad est l’esclave de Allah et Son Messager, celui qu’Il a élu, celui qu’Il agrée le plus, il s’est acquitté de ce qui lui a été confié, il a transmis le message, il a porté le conseil à la communauté, que Allah le rétribue, pour nous, du meilleur de ce dont il a rétribué un de Ses Prophètes.

 Allah ta^ala dit dans le Qour’an :

﴿وَٱلۡعَصۡرِ ١ إِنَّ ٱلۡإِنسَٰنَ لَفِي خُسۡرٍ٢ إِلَّا ٱلَّذِينَ ءَامَنُواْ وَعَمِلُواْ ٱلصَّٰلِحَٰتِ وَتَوَاصَوۡاْ بِٱلۡحَقِّ وَتَوَاصَوۡاْ بِٱلصَّبۡرِ٣﴾

[sourat Al-^Asr / 1-3] ce qui signifie : « Par al-^asr, l’être humain ira à sa perte sauf ceux qui auront été croyants et auront accompli les bonnes œuvres, qui se seront recommandés le bien et se seront recommandés la patience. »

Chers frères croyants, Allah ta^ala jure par Al-^Asr. Al-^Asr, c’est l’époque du Messager de Allah salla l-Lahou ^alayhi wa sallam, et il a été dit aussi dans l’explication de ce verset qu’il s’agit de la prière de al-^asr. Allah a donc juré par al-^asr, que tout le monde est dans un état de grande perdition, sauf ceux qui ont été croyants, qui ont accompli les œuvres de vertu, et qui se sont recommandés le bien, et qui se sont recommandés la patience.

Chers frères de foi, je me recommande à moi-même ainsi qu’à vous de s’attacher à la vérité. Je vous recommande, ainsi qu’à moi-même, de faire preuve de patience. Bonheur à celui qui a été croyant, qui a agi en bien, qui a recommandé le bien aux gens, qui a recommandé la vérité aux gens, à s’ordonner le bien et à s’interdire le mal, qui a recommandé aux gens de faire preuve de patience. La patience est un éclat, la patience est une lumière.

Chers frères de foi, patientez pour accomplir les actes d’obéissance, patientez pour vous abstenir de commettre les péchés, patientez face aux épreuves et aux difficultés. Oui, nous devons faire preuve de patience face aux épreuves, car nous savons que ce qui nous a atteints est quelque chose que Dieu nous a prédestinée, et nul n’empêche ce qu’Il a prédestiné. Alors soumettez-vous totalement à Allah, faites preuve de sagesse, et parmi les plus belles paroles qui ont été données pour définir la sagesse, c’est de « faire ce qu’il convient de faire, de la manière qui convient et dans le temps qui convient ».

Chers frères de foi, écoutez avec moi cette ayah et appliquons-la tous :

﴿وَلَنَبۡلُوَنَّكُم بِشَيۡءٖ مِّنَ ٱلۡخَوۡفِ وَٱلۡجُوعِ وَنَقۡصٖ مِّنَ ٱلۡأَمۡوَٰلِ وَٱلۡأَنفُسِ وَٱلثَّمَرَٰتِۗ وَبَشِّرِ ٱلصَّٰبِرِينَ ٱلَّذِينَ إِذَآ أَصَٰبَتۡهُم مُّصِيبَةٞ قَالُوٓاْ إِنَّا لِلَّهِ وَإِنَّآ إِلَيۡهِ رَٰجِعُونَ أُوْلَـٰٓئِكَ عَلَيۡهِمۡ صَلَوَٰتٞ مِّن رَّبِّهِمۡ وَرَحۡمَةٞۖ وَأُوْلَـٰٓئِكَ هُمُ ٱلۡمُهۡتَدُونَ﴾

[sourat Al-Baqarah / 155-157] ce qui signifie : « Nous vous éprouverons par un peu de crainte et de faim, et par un manque de biens, de personnes et de récoltes. Annonce la bonne nouvelle à ceux qui patientent, à ceux qui, lorsqu’ils sont atteints par une épreuve, disent : « Certes nous appartenons à Allah et nous serons ressuscités pour Son Jugement. », ceux-là, Allah les élève en degré et leur accorde une miséricorde, ce sont eux les bien-guidés. »

Certes nous appartenons à Allah et nous reviendrons à Son jugement.

Chers frères de foi, vous qui faites preuve de patience, dites al-hamdou lil-Lah. Dites la louange est à Allah, dites Ô Allah, fais que nous ne soyons pas éprouvés dans notre religion, car l’épreuve dans la religion, c’est la plus grave des épreuves et des difficultés. Si tous les gens du bas monde étaient de ta famille et que tout l’argent du bas monde t’appartenait, et que tu les perdais en un instant, ceci est beaucoup moins préjudiciable que de quitter ta religion.

Dites al-hamdou lil-Lah que Allah ne nous ait pas fait subir une épreuve plus grande. Rappelez-vous la parole de Allah ta^ala :

﴿وَعَسَىٰٓ أَن تَكۡرَهُواْ شَيۡ‍ٔٗا وَهُوَ خَيۡرٞ لَّكُمۡۖ﴾

[sourat Al-Baqarah / 216] ce qui signifie : « Il se peut que vous trouviez une chose difficile alors qu’elle comporte un bien pour vous ».

Ô toi le croyant qui fait preuve de patience, prend exemple sur les gens de mérite, que ce soit les Prophètes, les saints, les martyrs, les vertueux, ou encore des compagnons honorés, la famille du Messager de Allah salla l-Lahou ^alayhi wa sallam. Rappelle-toi les épreuves qu’ils ont eues à subir. Rappelle-toi la parole du Messager de Allah salla l-Lahou ^alayhi wa sallam :

« أَشَدُّ الناسِ بَلاءً الأَنْبِيَاءُ ثُمَّ الأَمْثَلُ فَالأَمْثَلُ »

ce qui signifie : « Les gens les plus éprouvés sont les Prophètes, puis ceux qui viennent après eux en degré, puis ceux qui viennent après eux en degré. »

Il n’arrive aucun doute au croyant que la patience est un acte d’un grand mérite, dont ont fait preuve nos éminents modèles. Chers frères de foi, faites preuve de patience face aux épreuves, persévérez sur le tawhid, et évitez les désobéissances et accomplissez les obligations. Allah dit dans le  hadith qoudsiyy :

« أَعْدَدْتُ لِعِبادِيَ الصّالِحِينَ ما لا عَيْنٌ رَأَتْ وَلاَ أُذُنٌ سَمِعَتْ وَلاَ خَطَرَ عَلَى قَلْبِ بَشَرٍ »

ce qui signifie : « J’ai réservé pour mes esclaves vertueux ce qu’aucun œil n’a vu, aucune oreille n’a entendu et qui n’a même pas effleuré le cœur d’un humain ».

Ayant tenu mes propos, je demande que Allah me pardonne ainsi qu’à vous-mêmes.

Second Discours[1] :

Al-hamdou lil-Lahi wassalatou was-salamou ^ala sayyidina Mouhammadin raçouli l-Lah ;
ya ‘ayyouha l-ladhina ‘amanou t-taqou l-Lah.

Allahoumma ghfir lil-mou’minina wal-mou’minat.

[1] Il s’agit des piliers selon Ach-Chafi^iyy pour ceux qui seraient amenés à donner le discours entièrement en français. Les piliers devraient être dits en arabe.