Accueil FOI Prophète Jésus (^Iça) Jésus (^Iça) a été élevé au ciel

Jésus (^Iça) a été élevé au ciel

Prophète Jésus, Issa

Le Prophète Jésus (^Iça) a vécu 33 ans sur terre après quoi il a été élevé au ciel. Il n’est pas mort et n’a pas été crucifié.
Dieu a donné l’apparence du Prophète ^Iça à l’un de ses apôtres, et c’est lui qui a subi la crucifixion.
Cet apôtre a fait preuve d’un grand courage puisqu’il s’est porté volontaire pour préserver le Prophète ^Iça.

La révélation de la Prophétie

Marie (Maryam) a donné naissance au Prophète ^Iça à Bethléem (Baytou l-Lahm) en Palestine. Par la suite, ils se sont rendus en Egypte. ^Iça y a vécu 12 ans durant lesquels il a appris l’écriture et a intégré l’école. Puis ils sont retournés tous deux en terre de Palestine.

Plus tard, la révélation est descendue sur lui, c’est-à-dire qu’il a reçu la mission d’appeler les gens à l’adoration de Dieu. Il a donc commencé à dire : « Ô gens, adorez Allah uniquement, ne Lui associez rien et croyez que je suis le Messager de Allah pour vous. » Douze personnes ont cru en lui, on les appelle les apôtres (al-hawariyyoun). Puis il les a envoyés dans différentes régions et leur a ordonné d’appeler à l’adoration de Allah uniquement et à ne rien Lui associer.

La vie de Jésus (al-Macih) sur terre

Notre maître Al-Macih a vécu sur terre 33 ans. Il passait son temps à se déplacer pour appeler les gens à l’Islam. C’est de là que vient son nom Al-Macih, c’est-à-dire celui qui voyage beaucoup. Le terme français « messie » ne comporte pas ce sens. ^Iça s’habillait de laine non tissée et se nourrissait de ce qui pousse sur les arbres ou des plantes, c’est-à-dire des fruits de la terre. Il se couchait là où le soir le trouvait, soit dans la mosquée, la maison consacrée à l’adoration de Allah, soit dans la campagne.

Dieu a accordé de nombreux miracles au Prophète ^Iça

Un jour, il a invoqué Allah pour qu’Il fasse revivre un des rois qui, étant mort, était porté sur une civière. Allah l’a fait revivre. Il a aussi passé sa main honorée sur le visage d’un homme aveugle de naissance et celui-ci a recouvré la vue. Et il a guéri un homme atteint de la lèpre.

Les fils d’Israël ont vu tous ces miracles, les ont vérifiés et s’en sont assurés, mais ils se sont entêtés et ne l’ont pas suivi. Parmi eux, certains avaient été croyants auparavant puis ont mécru en accusant ^Iça de mensonge.

La tentative d’assassinat du Prophète ^Iça

Les fils d’Israël ont comploté contre notre maître ^Iça et ont voulu le tuer. Mais avant qu’ils n’arrivent à lui, Allah ta^ala lui a révélé qu’Il l’élèverait au ciel et le sauverait de leur nuisance. Avant que les fils d’Israël n’entrent à l’endroit où il se trouvait, il était en compagnie de ses 12 apôtres.

En effet, Ibnou Abi Hatim et An-Naça‘iyy ont rapporté que Ibnou ^Abbas a dit : « ^Iça était avec douze de ses compagnons dans une maison puis il dit : « Il y a parmi vous qui me reniera après avoir cru. » Puis il dit : « Lequel d’entre vous est-il prêt à recevoir mon apparence, à être tué à ma place et être mon compagnon au Paradis ? » Un jeune homme se leva, le plus jeune d’entre eux et dit : « Moi. » Il lui dit : « Assieds-toi ». Puis il répéta la question et le plus jeune se leva de nouveau, il lui dit : « Assieds-toi ». Puis il répéta la question et le jeune se leva une troisième fois, il lui dit alors : « Ce sera toi ». Il reçut donc l’apparence de ^Iça»

La mort de l’apôtre et l’élévation au ciel de ^Iça

Un groupe de fils d’Israël est venu s’emparer du jeune homme qui avait reçu l’apparence du Prophète ^Iça. Puis ils l’ont tué en le crucifiant. Et ils ont diffusé qu’ils avaient tué Al-Macih et qu’ils l’avaient crucifié. Certains les crurent en cela. Or Allah ta^ala dit :

ما قتلوه وما صلبوه ولكن شبّه لهم

(ma qatalouhou wama salabouhou walakin choubbiha lahoum)

« Ils ne l’ont ni tué ni crucifié mais ils furent trompés par la ressemblance. » [An-Niça‘ / 157]

En effet, le Prophète ^Iça n’a pas été tué mais il a été élevé au ciel par une lucarne de la maison comme le confirme la parole de Dieu :

إِذْ قَالَ اللهُ يَا عِيسَى إِنِّي مُتَوَفِّيكَ وَرَافِعُكَ إِلَيَّ

(idh qala l-Lahou ya ^Iça ’inni moutawaffika warafi^ouk ‘ilayy)

« Il dit : ô ^Iça, je vais mettre fin à ta vie terrestre et t’élever au ciel. » [‘Alou ^Imran / 55]

Le sens de ce verset est que Dieu a élevé le Prophète ^Iça au ciel où il est toujours vivant actuellement. Puis, Dieu va le faire redescendre sur cette terre où il vivra un certain temps, avant de mourir, les musulmans l’enterreront alors.

^Iça redescendra sur terre

En effet, avant le Jour du jugement, il descendra sur terre et vivra 40 ans. L’Islam s’étendra sur la terre après sa descente. Il gouvernera selon la loi (Chari^ah) du Coran[1] (Qour’an), la loi de notre maître Mouhammad. Et notre maître Mouhammad a interprété la parole de Allah ta^ala :

وإنّه لعلمٌ للسّاعة

(wa’innahou la^ilmoun lis-sa^ah)

« Et c’est un signe du Jour dernier »  [AzZoukhrouf / 61],

par la descente de ^Iça fils de Maryam avant le Jour dernier.

À retenir :

Le Prophète ^Iça a vécu 33 ans sur terre puis il a été élevé au ciel.

Il a appelé les gens à croire en Dieu sans rien Lui associer et à le suivre en tant que prophète.

Al-Macih n’a été ni tué ni crucifié.

C’est le plus jeune de ses apôtres, qui a pris son apparence et qui a été crucifié.

Le Prophète ^Iça reviendra sur terre pour y vivre 40 ans, il suivra les lois du Qour’an et du Prophète Mouhammad.


[1] On voit fréquemment ce mot écrit ainsi : Coran. Pour être plus proche de la prononciation dans la langue arabe, la Section de la Recherche et des Etudes Islamiques de l’APBIF a opté pour cette autre translittération : Qour’an. La lecture de ce mot en utilisant le tableau de translittération donne sa prononciation exacte. Pour en savoir plus sur la translittération…