Accueil FOI Croire en Dieu Importance des preuves rationnelles en Islam

Importance des preuves rationnelles en Islam

La raison en islam

La croyance musulmane est conforme au bon raisonnement, elle est celle que les raisons saines appuient et confirment. En effet, celui qui utilise sa raison de façon correcte aboutira à la croyance musulmane. Et les preuves selon la raison de l’existence de Dieu et de Ses attributs sont nombreuses.

L’Islam ne repose pas sur des bases incohérentes

La religion musulmane ne repose pas sur des bases incohérentes et incomplètes. Au contraire, la raison saine est parmi les plus solides de ses soutiens, tandis que le Qour’an, la Tradition du Prophète salla l-Lahou ^alayhi wasallam, l’Ijma^ (l’unanimité des savants musulmans) et le Qiyas (par analogie) en sont la référence.

Les pieux prédécesseurs se servaient également des preuves rationnelles dans leurs débats. Cela a notamment été le cas de l’Imam Abou Hanifah qui a répondu à certains détracteurs de la religion dans son livre « Al-Waciyyah » page 81 :

ولو كان محتاجا إلى الجلوس والقرار فقبل خلق العرش أين كان الله . تعالى الله عن ذلك علوّا كبيرا

(walaw kana mouhtajan ila l-joulous wal-qarar faqabla khalqi l-^arch ayna kana  l-Lah. Ta^ala l-Lah ^an dhalika ^oulouwwan kabiran)

« Si Dieu (Allah) avait eu besoin de s’asseoir et de s’établir, alors avant la création du trône [d’après leur façon de penser] où aurait été Dieu ? »

Ceci est une justification rationnelle claire qui prouve que Dieu existe sans endroit et sans avoir besoin de Ses créatures.

Dans le Coran[1] (Qour’an), Dieu (Allah) nous incite à utiliser notre raison

On entend parfois dire qu’on ne peut parler de la religion qu’en se basant sur le Qour’an et la Sounnah, or plusieurs versets (‘ayah) du Qour’an nous incitent à utiliser également notre raison.

Dieu dit :

أَفَلا تَعقِلون

(afala ta^qiloun)

 « Vous ne raisonnez donc pas ? »

Cette ‘ayah est citée plus de 30 fois dans le Qour’an !

Allah dit :

وَقَالُوا لَوْ كُنَّا نَسْمَعُ أَوْ نَعْقِلُ مَا كُنَّا فِي أَصْحَابِ السَّعِيرِ

(waqalou law kounna nasma^ou aw na^qilou ma kounna fi as-habi s-sa^ir)

« Si nous avions écouté ou utilisé correctement notre raison nous ne ferions pas partie des gens de l’enfer » [al-Moulk /10]

C’est ce que les gens diront en enfer, ils regretteront de ne pas avoir utilisé leur raison.

La raison saine confirme l’existence du Créateur

Celui qui utilise sa raison sainement et réfléchit correctement se dit j’existe après ne pas avoir existé. Et ce qui existe après ne pas avoir existé a indispensablement besoin de Qui le fait exister, c’est-à-dire qu’il a eu besoin d’un Créateur Qui l’a créé. Car l’existence et l’inexistence sont comme deux plateaux d’une balance en équilibre : l’équilibre n’est rompu que si on agit sur un des plateaux.

De plus, l’être humain change, se développe. Il est petit, puis grandit, apprend à parler, à marcher… et il vieillit par la suite. Il change, il passe de la faiblesse (l’enfance) vers la force (l’âge adulte), puis de la force vers la faiblesse (la vieillesse).

Qui l’a fait changer ? C’est Allah. Il lui a donné la force pour marcher, parler et autre que cela. Allah est Celui Qui nous crée et nous fait exister et changer.

Dans le Qour’an, Allah nous incite à méditer sur la création

Dieu dit :

وفي أنفسكم أفلا تبصرون

(wafi ‘anfoucikoum ‘afala toubsiroun)

« Et en vous-mêmes, ne voyez-vous donc pas ?! » [adh-Dhariyat /21]

C’est-à-dire observez bien en vous-mêmes, observez les créatures de Dieu.

De plus, Allah dit :

وفي الأرض قطع متجاورات وجنّات من أعناب وزرع ونخيل صنوان

وغير صنوان يسقى بماء واحد ونفضّل بعضها على بعض

في الأكل إنّ في ذلك لآيات لقوم يعقلون

(wafi l-‘ardi qita^oun moutajawiratoun wajannatoun min ‘a^nabin wazar^oun wanakhiloun sinwanoun waghayrou sinwanin yousqa bima’i wahidin wanoufaddilou ba^daha ^ala ba^din fi l-‘oukouli ‘inna fi dhalika la’ayatin liqawmin ya^qiloun)

« Sur terre il y a des parcelles voisines, des champs de vigne, de plantations, des palmiers de différentes sortes, irrigués d’une même eau. Mais certains fruits sont meilleurs que d’autres. Il y a certes en cela des signes pour des gens qui raisonnent. » [Ar-Ra^d / 4]

Observez bien qu’il y a sur terre des terrains qui sont différents par leur nature, et qu’un même terrain irrigué d’une même eau, ayant la même exposition au soleil, produira cependant des fruits de goûts différents, des couleurs différentes, de nature, de forme, de saveur, d’utilité et de caractéristiques différentes. Il y a en tout cela des signes de l’existence de Dieu.

Il y a dans la différence entre les couleurs, les arômes et les goûts des preuves et des indications pour des gens qui raisonnent c’est-à-dire pour ceux qui reconnaissent les preuves et en déduisent l’Unicité du Créateur tout puissant doté de sagesse et Qui prédestine toute chose. Ce n’est pas la nature qui régit tout cela. Les événements ne se sont pas non plus produits d’eux-mêmes sans qu’il y ait de Créateur.

Il a également été dit pour l’exégèse de cette ‘ayah qu’il s’agit d’un exemple que Allah a donné aux hommes : issus d’une  même origine, ils se distinguent pourtant les uns des autres dans le bien et le mal, la foi et la mécréance, tout comme les fruits irrigués d’une même eau sont différents.

A retenir :

La raison saine témoigne de la véracité de l’Islam.

La raison saine témoigne de l’existence de Dieu.

L’importance des preuves rationnelles en Islam.

Dieu est le Créateur de toute chose :

–          Par la simple observation, nous voyons que ce qui existe ne se crée pas lui-même

–          Ce qui existe a donc besoin de Qui le fait exister

–          Allah est Celui qui crée et spécifie les créatures par différentes caractéristiques.

 


[1] On voit fréquemment ce mot écrit ainsi : Coran. Pour être plus proche de la prononciation dans la langue arabe, la Section de la Recherche et des Etudes Islamiques de l’APBIF a opté pour cette autre translittération : Qour’an. La lecture de ce mot en utilisant le tableau de translittération donne sa prononciation exacte. Pour en savoir plus sur la translittération…