Accueil FOI Croire en Dieu Importance des arguments rationnels

Importance des arguments rationnels

La raison en islam

Certes, il est du devoir de toute personne responsable, de connaître Dieu et de croire en Lui. Si nous observons l’ensemble des choses et que nous méditons dessus nous saurons qu’elles ont obligatoirement un Créateur Qui les a créées. Ainsi la raison vient confirmer la véracité de la religion musulmane.

La place de la raison selon les savants de l’Islam

Les savants du tawhid disent que la raison est un témoin de l’exactitude de ce qui a été rapporté du Messager de Allah. Elle est donc un témoin de la véracité de l’Islam. La raison n’est pas selon eux la base de la religion.

La place de la raison selon les philosophes

En revanche, les philosophes ont considéré la raison comme seul fondement sans se référer à une révélation. Ils ne s’attachent pas à lier l’observation rationnelle à ce qui a été rapporté des Prophètes. L’observation rationnelle saine ne va pas à l’encontre de ce qui a été rapporté par la loi de l’Islam et ne la contredit pas. Mais en partant de postulat (hypothèse) de départ faux, leur raisonnement rationnel ne peut qu’aboutir à une conclusion fausse.

Ainsi certains philosophes ont conclu de leur raisonnement que le monde n’a pas de début, qu’il n’a donc pas été créé. Or le monde change, il évolue et la raison saine confirme que tout ce qui change nécessite Qui le fait changer et a donc été créé. La religion musulmane nous apprend que le monde a un début et la raison saine témoigne de la véracité de ce qui est révélé.

Le Qour’an blâme le fait de ne pas utiliser sa raison

Allah a incité Ses esclaves, dans le Coran[1] (Qour’an), à observer et à méditer sur Sa création pour connaître Sa toute puissance.

Dieu dit :

أَوَلَمْ يَنظُرُوا في مَلَكُوتِ السمـٰواتِ والأرضِ

(‘awalam yandhourou fi malakouti s-samawati wal-‘ard)

: « Ne méditent-ils pas au sujet des cieux et de la terre ? » [Al-‘A^raf / 185]

Ce verset (‘ayah) blâme le fait de ne pas méditer sur la création.

سنريهم آياتنا في الآفاق

  وفي أنفسهم حتّى يتبيّن لهم أنّه الحقّ

(sanourihim ‘ayatina fi l-‘afaqi wafi ‘anfouçihim hatta yatabayyana lahoum ‘annahou l-haqq)

« Nous leur manifesterons Nos signes dans les horizons et en eux-mêmes afin qu’il leur devienne évident que c’est la vérité » [Foussilat / 53]

La science du tawhid ou de al-kalam (^ilmou l-kalam)

Certains ont dit que la science de al-kalam s’appelle ainsi parce que le débat le plus célèbre entre les savants de la vérité et les groupes déviés portait sur la question de la parole de Allah. Dans ce débat, ils s’opposaient à ceux qui prétendent que la parole de Dieu entre en existence. Alors que bien évidemment, l’attribut de la parole de Dieu n’a pas de début comme Ses autres attributs.

Cette science, avec ses arguments rationnels et textuels du Livre (Al-Qour’an) et de la Sounnah est nommée la science de al-kalam. Le sujet de la science de al-kalam est basé :

  • D’une part sur la méditation et la réflexion, c’est-à-dire prendre pour preuve la création de Allah pour confirmer Son existence et Ses attributs de perfection.
  • D’autre part sur les textes de Loi.

A retenir :

La raison témoigne que l’Islam est la seule vraie religion.

Les savants de l’Islam se réfèrent à la raison mais aussi aux textes (Qour’an et hadith) pour confirmer l’existence de Dieu.

La science du tawhid et ^ilmou l-kalam ne sont qu’une seule science qui utilise les arguments rationnels et les textes.


[1] On voit fréquemment ce mot écrit ainsi : Coran. Pour être plus proche de la prononciation dans la langue arabe, la Section de la Recherche et des Études Islamiques de l’APBIF a opté pour cette autre translittération : Qour’an. La lecture de ce mot en utilisant le tableau de translittération donne sa prononciation exacte. Pour en savoir plus sur la translittération…