Accueil À la une ECOUTEZ Le guide du Jeûneur : Cours 6

ECOUTEZ Le guide du Jeûneur : Cours 6

L’APBIF a le plaisir de vous présenter le guide du jeûneur. Une série de cours reprenant des informations indispensables à toute personne qui veut jeûner. Une boussole pour guider le jeûneur vers une bonne pratique de cet acte d’adoration ô combien éminent.

Ce qui est recommandé lors du jeûne

Il est recommandé de faire certaines choses lors du jeûne :

a – s’empresser à rompre le jeûne, une fois qu’on s’est assuré du coucher du soleil, en raison de sa parole salla l-Lahou ^alayhi wasallam :

« لا يزال الناس بخير ما عجلوا الفطر »

[rapporté par Mouslim] qui signifie : « Les gens vont bien tant qu’ils s’empressent de rompre le jeûne ».

Il est aussi recommandé de rompre le jeûne avec des dattes. Si on n’en trouve pas, que l’on rompe avec de l’eau et ceci, avant d’accomplir la prière de al-maghrib, conformément à sa parole salla l-Lahou ^alayhi wasallam :

« إذا أفطر أحدكم فليفطر على تمر فإن لم يجد فليفطر على ماء فإنه طهور »

[rapportée par Abou Dawoud] qui signifie : « Lorsque l’un de vous rompt le jeûne, qu’il le rompe avec des dattes, s’il n’en trouve pas, qu’il le rompe avec de l’eau, elle est certes purificatrice ».

Et on dit :

« اللهم لك صمت وعلى رزقك افطرت »

(Allahoumma laka soumt, wa ^ala rizqika ‘aftart) [rapporté par Abou Dawoud] ce qui signifie : « Ô Allah, c’est pour Toi que j’ai jeûné et c’est avec Ta subsistance que je romps le jeûne ».

Il est indispensable avant de rompre le jeûne, de s’être assuré du coucher du soleil et il ne suffit pas de se fier simplement à l’appel à la prière de la radio. Il arrive parfois qu’il ait lieu une certaine précipitation à diffuser l’appel avant son temps, comme cela a déjà eu lieu dans le passé dans certains pays.

b – Retarder le sahour – ce qu’on mange après le milieu de la nuit – jusqu’à la fin de la nuit, avant l’aube, même si c’est une gorgée d’eau. D’après ‘Anas qui a dit : le Messager de Allahsalla l-Lahou ^alayhi wasallam a dit :

« تسحروا فإن في السحور بركة »

[rapporté par Mouslim] ce qui signifie : « Prenez le sahour, certes, il y a dans le sahour une bénédiction ».

c – De même, il est encore plus important pour le jeûneur de préserver sa langue du mensonge, de la médisance, des paroles vulgaires et autres encore parmi les choses interdites.

Sache, mon frère musulman, qu’il est plus facile de faire preuve de patience pour persévérer dans l’obéissance à Allah soubhanahou wata^ala que d’avoir à endurer Son châtiment.

Alors, empêche ton ventre de consommer ce qui est interdit pendant la période où tu ne jeûnes pas c’est-à-dire la nuit, empêche ta vue du regard illicite et empêche-toi de dire les paroles laides, illicites comme le mensonge et la médisance, qui consiste à mentionner ton frère en Islam par ce qui lui déplaît, sans raison légale en citant des choses qui sont vraies à son sujet, et cela en son absence. Aussi, abstiens-toi de l’injustice, cesse les querelles, la dureté dans tes comportements et les disputes.

Al-Boukhariyy et Mouslim ont rapporté de la parole de Abou Hourayrah, que Allah l’agrée, que le Messager de Allah salla l-Lahou ^alayhi wasallam a dit :

 « إنما الصوم جنة – أي وقاية – فإذا كان أحدكم صائمًا فلا يرفث ولا يجهل وإن امرؤ قاتله أو شاتمه فليقل: إني صائم إني صائم »

ce qui signifie : « Le jeûne est une protection. Lorsque l’un d’entre vous fait le jeûne, qu’il ne commette pas de grand péché, qu’il ne fasse pas preuve d’injustice envers les gens. Et si quelqu’un le provoque ou l’insulte, qu’il dise : je suis en train de jeûner, je suis en train de jeûner ».

De la même façon, il est encore plus important pendant Ramadan de s’empêcher d’écouter tout ce qu’il est interdit d’écouter, et d’empêcher le reste des organes, comme la main et le pied de commettre les péchés et les interdits.

d – De même, il est recommandé de faire preuve de beaucoup de générosité, d’entretenir les liens de proche parenté, de beaucoup réciter le Qour’an et de faire retraite dans la mosquée (al-i^tikaf) et plus particulièrement pendant les dix derniers jours. Ainsi, Mouslim a rapporté d’après Ibnou ^Oumar, que le Prophète salla l-Lahou ^alayhi wasallam faisait retraite dans la mosquée pendant les dix derniers jours de Ramadan.

Il est aussi recommandé de donner de quoi rompre le jeûne aux jeûneurs. Le Messager de Allahsalla l-Lahou ^alayhi wasallam a dit :

 « من فطر صائمًا كان له مثل أجره غير أنه لا ينقص من أجر الصائم شىء »

[rapporté par At-Tirmidhiyy et il a dit que le hadith est fiable et sûr] ce qui signifie : « Celui qui donne à rompre le jeûne à un jeûneur, aura une récompense semblable à la sienne sans que la récompense du jeûneur ne soit en rien diminuée ». La signification de ce hadith est qu’il a une récompense éminente qui ressemble de ce point de vue à celle du jeûneur et non pas qu’il a une récompense égale à celle du jeûneur de tous les points de vue. Il en est de même pour l’explication du hadith :

من قرأ قل هو الله أحد فكأنما قرأ ثلث القرءان

Il signifie que celui qui récite sourat Al-‘Ikhlas a une récompense éminente tout comme celui qui récite le tiers du Qour’an a une récompense éminente. Ce hadith ne signifie pas que celui qui récite cette sourah a une récompense égale à celui qui récite le tiers du Qour’an de tous les points de vue.

e – Il est aussi recommandé de dire, si on était insulté :

إني صائم إني صائم

(‘inni sa’im, ‘inni sa’im) ce qui signifie : « je suis en train de jeûner, je suis en train de jeûner. »

Remarque : 

Celui qui meurt et à qui incombe des rattrapages de Ramadan, son plus proche parent jeûne pour lui. D’après ^A’ichah, que Allah l’agrée, il a été rapporté que le Messager de Allahsalla l-Lahou ^alayhi wasallam a dit :

« من مات وعليه صيام صام عنه وليه »

[rapporté par Mouslim] ce qui signifie : « Celui qui meurt et devait rattraper des jours, son proche parent – tel que son père ou son fils – jeûne  pour lui ».

Question de révision

Question 1 : Cite une parole prophétique montrant qu’il est recommandé de s’’empresser à rompre le jeûne une fois qu’on s’est assuré du coucher du soleil.

Réponse : Le Prophète a dit :

« لا يزال الناس بخير ما عجلوا الفطر »

[rapporté par Mouslim] ce qui signifie : « Les gens vont bien tant qu’ils s’empressent de rompre le jeûne ».

Question 2 : Avec quoi est-il recommandé de rompre le jeûne ? Cite une parole prophétique montrant cela.

Réponse : Il est recommandé de rompre le jeûne avec des dattes. Si on n’en trouve pas, que l’on rompe avec de l’eau. Le Prophète a dit :

« إذا أفطر أحدكم فليفطر على تمر فإن لم يجد فليفطر على ماء فإنه طهور »

[rapportée par Abou Dawoud] ce qui signifie : « Lorsque l’un de vous rompt le jeûne, qu’il le rompe avec des dattes, s’il n’en trouve pas, qu’il le rompe avec de l’eau, elle est certes purificatrice ».

Question 3 : Cite une parole qu’il est recommandé de dire après avoir rompu le jeûne ?

Réponse : On dit :

« اللهم لك صمت وعلى رزقك افطرت »

(Allahoumma laka soumt, wa^ala rizqika ‘aftart) [rapporté par Abou Dawoud] ce qui signifie : « Ô Allah, c’est pour Toi que j’ai jeûné et c’est avec Ta subsistance que je romps le jeûne ».

Question 4 : Peut-on se fier simplement à l’appel à la prière de la radio pour rompre le jeûne ?

Réponse : Non, il ne suffit pas de se fier simplement à l’appel à la prière de la radio, il est indispensable de s’être assuré du coucher du soleil avant de rompre le jeûne.

Question 5 : Qu’est-ce que le sahou?

Réponse : Il s’agit de ce qu’on mange après le milieu de la nuit.

Question 6 : Qu’est-ce que le souhour ?

            Réponse : C’est le fait de manger après le milieu de la nuit.

Question 7: Quand est-il recommandé de prendre le sahou?

Réponse : il est recommandé de le retarder jusqu’à la fin de la nuit, avant l’aube.

Question 8 : Cite une parole prophétique montrant qu’il est recommandé de prendre le sahour.

Réponse : D’après ‘Anas qui a dit : le Messager de Allah a dit :

« تسحروا فإن في السحور بركة »

[rapporté par Mouslim] ce qui signifie : « Prenez le sahour, certes, il y a dans le sahour une bénédiction ».

Question 9 : Qu’avait l’habitude de faire le Prophète les dix derniers jours de Ramada?

Réponse : Mouslim a rapporté d’après Ibnou ^Oumar, que le Prophète faisait retraite dans la mosquée pendant les dix derniers jours de Ramadan. On appelle cela Al-i^tikaf.

Question 10 : Que signifie la parole du Prophète salla l-Lahou ^alayhi wasallam :

« من فطر صائمًا كان له مثل أجره غير أنه لا ينقص من أجر الصائم شىء »

Réponse : La signification de ce hadith est que celui qui donne à rompre le jeûne à un jeûneur, a une récompense éminente qui ressemble de ce point de vue à celle du jeûneur et non pas qu’il a une récompense égale à celle du jeûneur de tous les points de vue, et ce sans que la récompense du jeûneur ne soit en rien diminuée.

Question 11 : Qu’est-ce qu’il est recommandé de dire, si on a été insulté alors qu’on jeûne ?

Réponse : Il est recommandé de dire :

إني صائم إني صائم

(‘inni sa’im, ‘inni sa’im) ce qui signifie : « je suis en train de jeûner, je suis en train de jeûner. »