Accueil À la une ECOUTEZ La brillance des Minarets : Cours 8

ECOUTEZ La brillance des Minarets : Cours 8

L’APBIF vous propose des cours sur la croyance musulmane. Cette série intitulée "La brillance des Minarets" est une explication des termes du célèbre traité de croyance enseigné par le chaykh Fakhrou d-Din Ibnou ^Açakir.

قال الشيخُ فخرُ الدينِ بنُ عساكِرَ رحمه الله:

وَكُلُّ نِعمةٍ مِنْهُ فَضْلٌ وَكُلُّ نِقْمَةٍ مِنْهُ عَدْلٌ، لا يُسْأَلُ عَمَّا يَفْعَلُ وَهُمْ يُسْأَلُونَ.

L’auteur, que Allah lui fasse miséricorde, a dit :

Tout bienfait de Sa part est une grâce

Explication : Ce n’est pas une obligation pour Allah d’accorder à Ses esclaves des bienfaits. Il accorde les bienfaits par une grâce et une générosité de Sa part. Et s’Il ne leur accordait pas ces bienfaits, Il ne serait pas injuste envers eux, tout comme Il dit soubhanah :

﴿ وَلَوۡلَا فَضۡلُ ٱللَّهِ عَلَيۡكُمۡ وَرَحۡمَتُهُۥ مَا زَكَىٰ مِنكُم مِّنۡ أَحَدٍ أَبَدٗا﴾

 Ce qui signifie : « Et n’eussent été la grâce et la miséricorde de Allah, aucun d’entre vous n’aurait été guidé. »

L’auteur, que Allah lui fasse miséricorde, a dit :

Et tout châtiment de Sa part est une justice

Explication : Ainsi, celui que Allah récompense, c’est par une grâce de Sa part, et celui que Allah châtie, c’est par Sa justice. Allah n’est injuste envers personne. On ne doit pas faire d’objection à Allah. Il ne faut pas dire en voulant contester : « Pourquoi fait-Il que les enfants et les animaux ont mal et pourquoi leur impose-t-Il des souffrances et des maladies alors qu’ils n’ont pas commis de péchés ? » Celui qui dit cela sort de l’Islam pour avoir fait une objection à Allah. Mais si la personne cherche à connaître la sagesse et qu’elle dit « pourquoi fait-Il subir des douleurs aux enfants et aux animaux ? », alors elle ne sort pas de l’Islam. Il en est comme le montre la parole de Allah ta^ala :

﴿ لَا يُسۡ‍َٔلُ عَمَّا يَفۡعَلُ وَهُمۡ يُسۡ‍َٔلُونَ ﴾

qui signifie : « Il n’est pas interrogé sur ce qu’Il fait alors qu’eux le seront »

L’auteur, que Allah lui fasse miséricorde, a dit :

Il n’est pas interrogé sur ce qu’Il fait alors qu’eux le seront

Explication : Il n’est pas permis de contester la volonté de Allah et Il n’est pas interrogé sur ce qu’Il fait alors que les esclaves, eux seront interrogés. En effet, Il est Celui à Qui appartient toute chose véritablement et nul ne Lui est associé dans Sa souveraineté. Les esclaves et ce qu’ils possèdent Lui appartiennent, et donc Il fait ce qu’Il veut de ce qui Lui appartient. De ce fait, l’injustice est inconcevable de Sa part, car l’injustice n’est concevable que de celui qui sujet à des ordres et des interdictions, comme c’est le cas pour les esclaves de Allah. L’injustice consiste donc à agir contrairement aux ordres et interdictions de Celui qui a à ordonner et à interdire. C’est pour cela que l’esclave sera interrogé : Pourquoi as-tu fait ceci ? Pourquoi as-tu fait cela ? Tout comme il est parvenu du hadith rapporté par At-Tirmidhiyy :

(( لا تزول قدما عبد يوم القيامة حتّى يسأل عن عمره فيم أفناه وعن علمه فيم فعل وعن ماله من أين اكتسبه وفيم أنفقه وعن جسمه فيم أبلاه))

« La personne ne quittera pas le lieu de son jugement le Jour Dernier avant d’être interrogé sur sa vie, dans quoi l’a-t-elle passée ? Sur sa science, qu’en a-t-elle fait ? Sur son bien, d’où l’a-t-elle acquis et dans quoi l’a-t-elle dépensé ? Sur son corps, dans quoi l’a-t-elle utilisé ? »

Quant à Allah ta^ala, Il n’a personne qui Lui ordonne ni qui Lui interdit. C’est pour cela qu’on ne L’interroge pas et qu’on ne Lui attribue aucune injustice ou manquement. Allah ta^ala dit :

﴿ لَا يُسۡ‍َٔلُ عَمَّا يَفۡعَلُ وَهُمۡ يُسۡ‍َٔلُونَ ﴾

ce qui signifie : « Il n’est pas interrogé sur ce qu’Il fait alors qu’eux le seront. »

Questions de révision

Question 1 : Que signifie la parole « tout bienfait de la part de Allah est une grâce » ?

Réponse : Elle signifie que ce n’est pas une obligation pour Allah d’accorder à Ses esclaves des bienfaits. Il accorde les bienfaits par une grâce et une générosité de Sa part. Et s’Il ne leur accordait pas ces bienfaits, Il ne serait pas injuste envers eux.

Question 2 : Expliquer la parole « tout châtiment de la part de Allah est une justice ».

Réponse : Elle signifie que celui que Allah récompense, c’est par une grâce de Sa part, et celui que Allah châtie, c’est par Sa justice. Allah n’est injuste envers personne.

Question 3 : Que signifie la parole de Allah ta^ala :

﴿ لَا يُسۡ‍َٔلُ عَمَّا يَفۡعَلُ وَهُمۡ يُسۡ‍َٔلُونَ ﴾

Réponse : Ce verset signifie qu’il n’est pas permis de contester la volonté de Allah et que Allah  n’est pas interrogé sur ce qu’Il fait alors que les esclaves, eux, seront interrogés.

Question 4 : Qu’est-ce que l’injustice ?

Réponse : L’injustice, c’est le fait d’agir contrairement aux ordres et interdictions de Celui qui a à ordonner et à interdire.

Question 5 : De qui l’injustice est-elle concevable ?

Réponse : L’injustice n’est concevable que de celui qui est sujet à des ordres et des interdictions, comme c’est le cas pour les esclaves de Allah. L’injustice est inconcevable de la part de Allah. En effet, nul n’a à ordonner à Allah ni à Lui interdire. Les esclaves et ce qu’ils possèdent Lui appartiennent, et Il fait ce qu’Il veut de ce qui Lui appartient.

Question 6 : Cite un hadith prophétique montrant que chaque personne sera interrogée au Jour dernier sur sa vie, sa science, son bien et son corps ?

 Réponse : Le Messager a dit :

(( لا تزول قدما عبد يوم القيامة حتّى يسأل عن عمره فيم أفناه وعن علمه فيم فعل وعن ماله من أين اكتسبه وفيم أنفقه وعن جسمه فيم أبلاه))

Ce qui signifie : « La personne ne quittera pas le lieu de son jugement le Jour Dernier avant d’être interrogé sur sa vie, dans quoi l’a-t-elle passée ? Sur sa science, qu’en a-t-elle fait ? Sur son bien, d’où l’a-t-elle acquis et dans quoi l’a-t-elle dépensé ? Sur son corps, dans quoi l’a-t-elle utilisé ? » rapporté par At-Tirmidhiyy.