Accueil À la une ECOUTEZ La brillance des Minarets : Cours 6

ECOUTEZ La brillance des Minarets : Cours 6

L’APBIF vous propose des cours sur la croyance musulmane. Cette série intitulée "La brillance des Minarets" est une explication des termes du célèbre traité de croyance enseigné par le chaykh Fakhrou d-Din Ibnou ^Açakir.

قال الشيخُ فخرُ الدينِ بنُ عساكِرَ رحمه الله:

وَلَهُ الأَسْماءُ الحُسْنَى، لا دافِعَ لِمَا قَضَى

Le Chaykh Fakhrou d-Din Ibnou ^Açakir, que Allah lui fasse miséricorde, a dit :

Il a les noms parfaits.

Explication : Allah a les noms parfaits (الأَسْماءُ الحُسْنَى) c’est-à-dire les noms qui indiquent la perfection. Tous les noms de Allah sont parfaits, chacun de Ses noms indique la perfection c’est-à-dire qu’il n’y a pas un seul nom qui indique un défaut s’agissant de Allah ta^ala. Ainsi Al-Qadir indique la puissance, Al-^Allam indique la science, Ar-Rahman et Ar-Rahim indiquent la confirmation de Sa miséricorde, Al-^Aziz indique la confirmation de Son invincibilité, As-Sami^ indique la confirmation de Son ouïe, Al-Wahid indique la confirmation de Son unicité, Al-Khaliq indique la confirmation de l’attribut de la création, Al-Basir indique la confirmation de Sa vue, et ainsi tous Ses noms indiquent la perfection.

Le nom qui indique le défaut est donc impossible à Son sujet et il n’est donc pas valable de dire que « ah » est un nom de Dieu comme se l’imaginent certains. Beaucoup de gens parmi ceux qui se réclament de la Tariqah (voie soufie) chadhiliyyah de nos jours croient et mentionnent même dans leurs livres qu’un des noms de Allah serait ah alors que ah est une expression marquant la plainte et la souffrance selon l’avis concordant des linguistes et qui fait donc partie des termes du gémissement. Or les savants des quatre écoles stipulent que les gémissements annulent la prière. Et il est bien connu que le dhikr c’est-à-dire le fait évoquer Allah n’annule pas la prière. Si donc ah faisait partie des noms de Allah, il n’annulerait pas la prière. Il est rapporté dans le hadith par At-Tirmidhiyy que le Messager de Allah a dit :

« إذا تثاءب أحدكم فليضع يده على فيه وإذا قال ءاه ءاه فإن الشيطان يضحك من جوفه »

Ce qui signifie : « Lorsque l’un d’entre vous bâille qu’il mette sa main devant sa bouche, si par contre il dit « ah ‘ah » le chaytan entre dans sa bouche et se rit de lui. »

De plus, il est à savoir aussi que ah est le plus connu des termes de gémissement, ces termes-là étant au nombre de vingt comme l’ont mentionné les savants de la langue arabe. Ceux qui disent que ah est un des noms de Allah se basent sur un hadith faux c’est-à-dire attribué mensongèrement au Prophète dont le sens des termes est : « Laissez-le gémir car le gémissement fait partie des noms de Allah ». Par ailleurs, il ne figure dans aucun hadith sûr sahih ni même dans un hadith attribué mensongèrement au Prophète, que le terme ah spécifiquement serait un des noms de Allah. Il est étonnant de la part de ces gens-là qu’ils aient choisi le terme ah parmi les vingt expressions de gémissement et laissé les autres, parmi lesquelles on trouve Awouh et ‘Awwatah. Il découle de leur argumentation à partir de ce hadith faux que ces deux expressions seraient des noms de Allah tout comme les autres expressions de gémissement.

De même, il n’est pas permis de nommer Allah « al-mouqim » comme le font certains en disant « Soubhana l-mouqim« . Et de même il n’est pas permis de nommer Allah ta^ala « âme » ou bien « esprit » comme l’a fait Sayyid Qoutb en nommant Allah (العقل المدبر) qui signifie « l’esprit organisateur ». En effet, l’âme et l’esprit sont tous deux créés. Comment cet homme a-t-il délaissé les noms parfaits (الأَسْماءُ الحُسْنَى) pour nommer Allah par des appellations sorties de sa tête ? L’Imam Al-‘Ach^ariyy a dit qu’il n’est pas permis d’attribuer l’âme à Allah. At-Tirmidhiyy et d’autres ont rapporté que le Messager de Allah a dit :

((إنّ لله تسعةً وتسعين اسما مائة إلّا واحدا من أحصاها دخل الجنّة))

Ce qui signifie : « Certes Allah a quatre-vingt-dix-neuf noms, cent moins un, celui qui les connaît entrera au paradis.» Dans d’autres versions on trouve : « celui qui les mémorise. » Cette version explique ce qui est visé.

Information utile : Celui qui mémorise les quatre-vingt-dix-neuf noms de Allah en comprenant leur signification a la promesse du Paradis. Il y a d’autres noms de Allah que ceux-là, mais le fait de mémoriser les quatre-vingt-dix-neuf noms de Allah a ce mérite particulier par rapport aux autres noms.

L’auteur, que Allah lui fasse miséricorde, a dit :

Rien n’empêche ce qu’Il veut

Explication : On comprend cela à partir d’un hadith rapporté de Thawban qui a dit : le Messager de Allah a dit :

((قال الله تعالى إنّي إذا قضيت قضاء فإنّه لا يردّ))

[Rapporté par Mouslim] ce qui signifie : « Allah ta^ala dit : « Certes, si Je veux qu’une chose arrive, elle ne sera pas empêchée. »  » On comprend de ce hadith Qoudsiyy que personne n’empêche la réalisation de ce que Allah veut de toute éternité. À partir de cela aussi, on sait que la parole de certaines personnes est corrompue lorsqu’ils disent : Allah voulait créer Untel en homme et Il le créa en femme. Quant à la croyance de certains que Allah changerait Sa volonté si quelqu’un l’invoque ou donne en aumône un bien licite, c’est une croyance corrompue et qui n’est pas digne de Allah soubhanahou wa ta^ala.

 Questions de révision

Question 1: Que signifie la phrase « Allah a les noms parfaits » ?

Réponse : Cela veut dire que Allah a les noms qui indiquent la perfection. Tous les noms de Allah sont parfaits, chacun de Ses noms indique la perfection c’est-à-dire qu’il n’y a pas un seul nom qui indique un défaut s’agissant de Allah ta^ala.

 

Question 2 : Que signifie l’expression arabe « ah » ?

Réponse : Elle marque la plainte et la souffrance selon l’avis concordant des linguistes et fait donc partie des termes du gémissement. Il n’est donc pas valable de dire que « ah » est un nom de Dieu comme se l’imaginent certains.

Question 3 : Combien y a t-il de termes désignant le gémissement dans la langue arabe ?

Réponse : Ils sont au nombre de vingt comme l’ont mentionné les savants de la langue arabe.

Question 4 : Citer des expressions de gémissement en arabe

Réponse : Il y a les termes ah, Awouh ou encore ‘Awwatah.

Question 5 : Y a-t-il une parole attribuée mensongèrement au Prophète comme quoi le terme  ah spécfiquement serait un nom de Dieu ?

Réponse : Non, il n’y a pas une telle parole attribuée au Prophète, ni correctement ni mensongèrement. La parole qui est attribuée mensongèrement au Prophète prétend que « le gémissement » serait un nom de Dieu sans mentionner explicitement le terme ah. Et comme il est dit, ceci est un mensonge. Ce qui est correct, c’est que ni ah ni aucun terme de gémissement n’est un nom de Dieu. Allah a les noms parfaits et un terme qui désigne le gémissement n’est donc pas un nom de Dieu.

Question 6 : Quel est le mérite dans le fait de mémoriser les quatre-vingt-dix-neuf noms de Allah ? Cite un hadith prophétique montrant cela.

Réponse : Celui qui mémorise les 99 noms de Allah en comprenant leur signification a la promesse du Paradis. At-Tirmidhiyy et d’autres ont rapporté que le Messager de Allah a dit :

((إنّ لله تسعة وتسعين اسما مائة إلاّ واحدا من أحصاها دخل الجنّة))

Ce qui signifie : « Certes Allah a quatre-vingt-dix-neuf noms, cent moins un, celui qui les connaît entrera au paradis.» Dans d’autres versions on trouve : « celui qui les mémorise. » Cette version explique ce qui est visé.

Question 7 : Cite un hadith prophétique montrant que personne n’empêche la réalisation de ce que Allah veut de toute éternité. 

Réponse : Le Messager de Allah a dit :

((قال الله تعالى إنّي إذا قضيت قضاء فإنّه لا يردّ))

[Rapporté par Mouslim] ce qui signifie : « Allah ta^ala dit : « Certes, si Je veux qu’une chose arrive, elle ne sera pas empêchée. » «