Accueil PRATIQUES Hajj Devoirs du hajj

Devoirs du hajj

Hajj, Hadj, pélerinage

Le pèlerinage (hajj) comporte des piliers et des devoirs. Il est nécessaire d’en prendre connaissance afin d’accomplir le hajj de façon correcte.

Différence entre piliers et devoirs

Les piliers sont les actes sans lesquels le pèlerinage n’est pas valable. Donc celui qui délaisse un des piliers, n’a pas accompli son pèlerinage. Rien ne peut compenser ce pilier, il faut absolument l’accomplir.

Le devoir est un acte sans lequel le pèlerinage reste valable mais dont le délaissement doit être compensé par l’égorgement d’une bête. De plus, celui qui le délaisse délibérément (exprès) se charge d’un péché.

Les devoirs du Hajj

Parmi les actes obligatoires du pèlerinage, il y a :

1 – l’intention de l’entrée en rituel avant la limite spatiale:

Il faut mettre l’intention de l’entrée en rituel (qui est un pilier) avant de franchir « al-miqat » limite spatiale définie par le Messager car après l’avoir dépassé, c’est trop tard. Il est cependant possible de revenir au miqat pour y formuler l’intention. Et le miqat est un endroit sur le chemin de la Mecque déterminé par le Prophète. Au total, il y a cinq miqat (mawaqit).

2 – le lancer des cailloux aux trois bassins Jamarat :

Il s’agit de lancer soixante-dix cailloux en tout (ou 49 si on quitte Mina avant le 3eme jour de at-tachriq)

On jette 7 cailloux dans la Jamrah de Al-^Aqabah et son temps commence à partir du milieu de la nuit de al-^id (qui peut ne pas coïncider avec l’heure de minuit) jusqu’au dernier jour du tachriq. Les autres cailloux (42 ou 63) seront répartis équitablement sur les deux ou trois jours du tachriq et les trois jamarat, à savoir 7 cailloux pour la petite Jamrah, puis 7 cailloux pour la Jamrah médiane et à la fin 7 cailloux pour la grande Jamrah (Jamrat Al-^Aqabah). Et ce de la même manière pour les deux ou trois jours du tachriq. Le lancer des cailloux est valable à partir du moment où le soleil quitte le zénith (milieu du ciel).

Et les jours du tachriq sont les trois jours qui suivent le jour de la fête du sacrifice, soient les 11, 12 et 13ème jours de dhou l-hijjah.

3 – le séjour de nuit à Mouzdalifah :

C’est un endroit proche de ^Arafat où les pèlerins ramassent les cailloux pour effectuer le lancer auxbassins.

4 – le séjour de nuit à Mina :

C’est un endroit situé entre La Mecque et ^Arafat, mais plus proche de La Mecque.

5 – les tours rituels du départ (tawafou l-wada^).

Chaque devoir a des conditions de validité qu’il faut aussi respecter.

Que faire si on n’a pas accompli un devoir ?

Celui qui a délaissé un des devoirs du pèlerinage doit égorger un ovin ou un caprin. Il y a des détails à apprendre pour la personne concernée.

S’il est dans l’incapacité d’égorger, il jeûnera dix jours : trois pendant le pèlerinage et sept à son retour parmi les siens.

Précision utile

Egorger un mouton n’est ni un pilier ni une obligation du hajj, il s’agit d’un acte fortement conseillé (sounnah mou’akkadah) sauf si le pèlerin a délaissé une des 5 obligations de hajj ou a commis un interdit qui nécessite le sacrifice d’une bête.

A retenir :

Le pèlerinage comporte 5 devoirs à ne pas confondre avec les 6 piliers.

Le pèlerinage de celui qui n’accomplit pas un devoir reste valable mais il doit une compensation.

Celui qui délaisse un devoir volontairement se charge en outre d’un péché.