Deux états d’impureté rituelle (hadath)

0

Purification, ablutions islam

Parmi les conditions de validité de la prière, il y a la purification des deux hadath : le petit hadath et le grand hadath. Ce qui est visé par petit hadath, c’est tout ce qui rend obligatoire la petite ablution (woudou’) et ce qui est visé par grand hadath c’est tout ce qui rend obligatoire la grande ablution (ghousl). Mais être en état d’impureté rituelle ce n’est pas être impur.

Le petit hadath

C'est lorsqu’il arrive à la personne une des choses qui annulent le woudou'. C’est le cas de la sortie de gaz, d'urine, de selles, etc.

Le grand hadath

Une personne est en état de grand hadath lorsqu’elle doit faire un ghousl obligatoire. Il y a 5 circonstances :
  • La sortie de maniyy (le sperme ou son équivalent féminin) et le rapport sexuel pour l’homme comme la femme.
  • La fin des règles, la fin du sang des lochies et l'accouchement pour les femmes.

Le corps humain n’est jamais impur

Le corps humain n’est jamais impur qu’il soit vivant ou mort. Toutefois, la personne peut être en état d’impureté rituelle, c’est-à-dire qu’elle ne peut accomplir certains actes d’adoration dans cet état. L'Imam Al-Boukhariyy a rapporté dans son Sahih d'après Abou Hourayrah qu'il a dit : « Le Messager de Allasalla l-Lahou ^alayhi wasallam m'a rencontré un jour que j'étais jounoub. Il m'a pris par la main et j'ai marché avec lui jusqu'à ce qu'il s'assoie. Alors, je suis parti discrètement et j'ai regagné mon logis. J'ai donc fait le ghousl puis je suis revenu auprès du Messager qui était assis. Il a dit :

 أَيْنَ كُنْتَ يَا أَبَا هِرّ

(‘ayna kounta ya ‘Aba Hirr)

"Où étais-tu ô Abou Hirr ?"

Je lui ai expliqué (c'est-à-dire qu’il lui a dit que comme il était jounoub, il est parti faire le ghousl). Alors, il a dit :

 سُبْحَانَ الله يَا أَبَا هِرّ إِنَّ الْمُؤْمِنَ لاَ يَنْجُس

(Soubhana l-Lah ya ‘Aba Hirr ‘inna l-mou’mina la yanjous)

"Soubhana l-Lah, ô Abou Hirr. Certes, le croyant n'est jamais impur." »

La femme pendant la période de menstrues n’est pas impure

Il en va de même pour la femme qui a ses menstrues (ses règles), elle n’est pas impure ! Et ce qu’elle touche ne devient pas impur. Mais elle est en état d’impureté rituelle. Ce jugement est par la preuve du hadith suivant :

عن عائشة قالت

قال رسول الله صلى الله عليه وسلم ناوليني الخمرة من المسجد

 قلت إني حائض قال إن حيضتك ليست في يدك

^A’ichah rapporte que le Messager de Allasalla l-Lahou ^alayhi wasallam lui a dit :

« Apporte-moi le tapis de prière. »

Elle lui a dit qu’elle avait ses règles. Il lui a dit :

« Mais tes règles ne sont pas dans ta main ! »

Rapporté par l’imam Malik dans son livre "Mouwatta’". Quant au maniyy (sperme) qui est l’origine de l’être humain, il n’est pas impur.

A retenir :

La purification du grand hadath se fait par la grande ablution (le ghousl).

La purification du petit hadath se fait par la petite ablution (le woudou’).

Le hadath c’est la chose qui annule soit le woudou’ soit le ghousl.

Le musulman n’est jamais impur.

Poster une Réponse

Horaires des prières
PARIS
Fajr06:49
Chourouq08:37
Dhouhr12:53
Asr14:45
Maghrib17:02
Icha18:12