Définition de la mécréance

0

Mécréance, apostasie

La mécréance est l'opposé de la croyance, tout comme l'obscurité est l'opposé de la lumière. Parmi les non musulmans, il y a ceux qui le sont d’origine et ceux qui étaient croyants puis sont sortis de l’Islam suite à une croyance, une parole (c’est le cas le plus fréquent) ou un acte. Dans tous les cas, il faut effacer la mécréance en entrant en Islam par la prononciation des 2 témoignages.

Qui sont les non musulmans ?

Le non musulman l’est soit d'origine, soit parce qu’il s’est détourné de l'Islam (mourtadd). Le non musulman d’origine : il s’agit de la personne née de parents non musulmans, qui est devenue pubère en ayant la croyance des non musulmans et est restée sur cette croyance. L'apostat : c'est la personne qui était musulmane puis s’est détournée de l’Islam en commettant une mécréance par une  parole, un acte ou une croyance. On dit qu’il a commis de l’apostasie.

Quelques sortes de mécréance…

L'assimilation (at-tachbih) :

C’est le fait d'assimiler Dieu (Allah) à Ses créatures, cela revient à nier l’unicité de Dieu. C’est le cas des anthropomorphistes qui attribuent à Allah le fait d’avoir un corps, la position assise, la forme ou l’aspect. C’est le cas également de celui qui Lui attribue la localisation ou la direction.

L'incrédulité (at-takdhib) :

C’est le fait de refuser de croire ce qui a été révélé dans le Coran[1] (Qour'an) al-Karim, ou ce qu'a rapporté le Messager d'une manière confirmée, comme par exemple renier la résurrection conjointe des corps et des âmes ou renier l'obligation de la prière, du jeûne ou de la zakat (l’aumône obligatoire).

L’athéisme (at-ta^til) :

C’est renier l'existence de Allah ta^ala et cela compte parmi les pires des mécréances. Aussi grave que l’athéisme, il y a la croyance en l’incarnation qui revient à croire que le Créateur s’incarnerait dans les créatures.

Dieu n’agrée pas la mécréance

La seule religion agréée selon le jugement de Dieu, c'est l'Islam ; et suivre cette religion entraîne la félicité dans l'au-delà. Dieu dit :

إنَّ الدّينَ عندَ اللَّهِ الإسلامُ

(‘inna d-dina ^inda l-Lahi l-‘Islam)

« Certes, la religion que Allah agrée, c'est l'Islam. » ['Ali ^Imran / 19]

Ainsi, Dieu ne pardonne pas la mécréance qui est l’opposé de l’Islam, la preuve en est la parole de Allah ta^ala :

إن الله لا يغفر أن يشرك به ويغفر ما دون ذلك لمن يشاء

('inna l-Laha la yaghfirou 'an youchraka bihi wa yaghfirou ma douna dhalika liman yacha’)

« Certes, Allah ne pardonne pas qu’on Lui donne un associé mais Il pardonne tout péché moindre [que la mécréance]à qui Il veut. » [An-niça / 48]

Que faire en cas de mécréance ?

Si une personne n’est pas croyante musulmane, elle doit entrer en Islam ou si un musulman a commis de la mécréance, il lui faut revenir immédiatement à l’Islam en prononçant les 2 témoignages qui sont :

أَشهَدُ أَنْ لاَ إِلهَ إِلاَّ اللّهُ وَأَشْهَدُ أَنَّ مُحَمَّداً رَسُولُ اللَّه

('ach-hadou 'an la 'ilaha 'il-la l-Lah, wa'ach-hadou 'anna Mouhammadan raçoulou l-Lah)

je témoigne qu'il n'est de dieu que Allah et je témoigne que Mouhammad est le Messager de Allah.

Il est donc indispensable de prononcer les deux témoignages pour revenir à l’Islam. Il ne suffit pas de dire « astaghfirou l-Lah » (ô Allah, pardonne-moi) puisque Dieu ne pardonne pas la mécréance.

A retenir :

La mécréance est l’opposé de la croyance.

L’apostasie (qui est le fait de quitter l'Islam) est une mécréance odieuse.

Dieu n’agrée pas la mécréance.

La seule religion que Dieu agrée c’est l’Islam.


[1] On voit fréquemment ce mot écrit ainsi : Coran. Mais pour être plus proche de la prononciation dans la langue arabe, la Section de la Recherche et des Etudes Islamiques de l’APBIF a opté pour cette translittération : Qour'an. La lecture de ce mot en utilisant le tableau de translittération donne sa prononciation exacte.

Poster une Réponse

Horaires des prières
PARIS
Fajr05:59
Chourouq07:38
Dhouhr13:49
Asr17:07
Maghrib19:52
Icha20:53