Abou Hanifah SAVANTS MUSULMANS

Le décès du grand savant l’Imam Abou Hanifah

L’Imam Abou Hanifah est décédé en 150 de l’hégire, l’année de la naissance de l’Imam Ach-Chafi^iyy. L’imam Malik a été contemporain des Imams Abou Hanifah et Ach-Chafi^iyy. Ces trois savants fondèrent trois écoles de jurisprudence encore largement enseignées et pratiquées de nos jours.

Imam_Abou_hanifa_ABPIF

L’Imam Abou Hanifah est décédé en 150 de l’hégire, l’année de la naissance de l’Imam Ach-Chafi^iyy. L’imam Malik a été contemporain des Imams Abou Hanifah et Ach-Chafi^iyy. Ces trois savants fondèrent trois écoles de jurisprudence encore largement enseignées et pratiquées de nos jours.

Son décès

Il est décédé en l’an 150 de l’Hégire, l’année même de la naissance de l’Imam Ach-Chafi^iyy. Il a été dit « Une lune est morte et une lune est née », c’est-à-dire que Abou Hanifah était comparé à une lune par l’éclat de sa science et Ach-Chafi^iyy le fut également. Il a été dit qu’il est mort en prison en raison de son refus d’accepter la charge de juge ; mais il a aussi été dit que non. Environ cinquante mille personnes ont fait la prière funéraire en sa faveur et ont suivi son convoi funéraire.

Se recueillir sur sa tombe

Il a été enterré dans le cimetière de Al-Khayzaran à Bagdad, en Irak, que Allah lui accorde de larges miséricordes.

Le Hafidh Ahmad Ibnou ^Aliyy Abou Bakr Al-Khatib Al-Baghdadiyy –mort en l’an 462 de l’hégire– dans son livre Tarikh Baghdad sur l’histoire de Bagdad (tome 1 / page 123) avec une bonne chaîne de transmission a dit ce qui suit, d’après ce qu’a rapporté ^Aliyy Ibnou Maymoun : « J’ai entendu Ach-Chafi^iyy dire : “Je recherche les bénédictions (tabbarouk) par Abou Hanifah et je me rends à sa tombe chaque jour. Si j’ai un besoin, j’accomplis deux cycles de prière (rak^ah) puis je me rends à sa tombe et je demande à Allah ta^ala qu’Il m’accorde la chose dont j’ai besoin et ce, auprès de sa tombe. Après cela mon affaire est rapidement réglée.” »