Biographies Chaykh ^Abdoullah al-Harari

Chaykh Abdoullah : une vie au service de la religion

Le Chaykh ^Abdou l-Lah Al-Harariyy a voué toute sa vie à l’Islam, à l’apprentissage et la transmission de la science de la religion. Il a enseigné par transmission orale les livres des savants musulmans, avec des chaînes de transmission ininterrompues jusqu’aux compagnons du Prophète. Les savants du monde entier lui ont rendu hommage.

 

Chaykh al harari, habashi

Le Chaykh ^Abdou l-Lah Al-Harariyy a voué sa vie à l’Islam, à l’apprentissage et la transmission de la science de la religion. Il a enseigné par transmission orale beaucoup de livres des savants musulmans, avec des chaînes de transmission ininterrompues jusqu’aux compagnons du Prophète. Les savants du monde entier lui ont rendu hommage.

À la tête des savants qui œuvrent pour la religion

Il était l’honorable savant, le modèle des experts en authentification et le doyen de ceux qui examinent scrupuleusement la compatibilité des textes, celui qui était à la tête des savants qui œuvrent pour la religion. Il était, l’Imam, le Mouhaddith, le pieux ascète, le vertueux, celui qui persévérait dans les adorations, le Chaykh Abou ^Abdi r-Rahman ^Abdou l-Lah fils de Mouhammad fils de Youçouf fils de ^Abdou l-Lah fils de Jami^ Al-Harariyy Ach-Chaybiyy Al-^Abdariyy, le Moufti (Jurisconsulte) de Harar. Al-^Abdariyy se rapporte à la descendance de ^Abdou d-Dar, qui est une branche de la tribu de Qousayy fils de Kilab, le 4ème arrière-grand-père du Prophète.

Successeur du chaykh Badrou d-Din Al-Haçaniyy au Cham

Après avoir quitté Médine, il s’est dirigé vers Damas (en Syrie). Les habitants de la ville lui ont fait bon accueil, d’autant plus que venait de décéder le Mouhaddith, le chaykh Badrou d-Din Al-Haçaniyy, que Dieu lui fasse miséricorde. A Damas, il a appris la science de l’Islam auprès du chaykh Mahmoud Fayiz Ad-Deir^ataniyy, qui résidait à Damas et était son spécialiste de la récitation du Qour’an. Puis il s’est déplacé dans les pays du Cham. Sa renommée n’a cessé de croître, les savants du Cham ainsi que les étudiants le fréquentaient assidûment. Il a donc fait connaissance avec ces savants qui ont tiré profit de sa science. Ils ont témoigné de son mérite et ont reconnu son haut degré dans la science. Il est devenu célèbre dans le Cham comme étant « le successeur du Chaykh Badrou d-Din Al-Haçaniyy » et comme étant « le Mouhaddith du Cham ».

Son arrivée à Beyrouth

Il est arrivé à Beyrouth en l’an 1370 de l’Hégire (1950). Il a été l’hôte des plus grands Chaykh de cette ville, tels le chaykh le qadi (Juge) Mouhyi d-Din Al-^Ajouz, le chaykh et conseiller Mouhammad Ach-Charif. Le chaykh Baha‘ou d-Din Al-Kilaniyy s’est réuni avec le chaykh ^Abdou l-Lah chez le chaykh Mouhammad Ach-Charif afin de tirer profit de ses connaissances dans la science du Hadith.

Le chaykh Moukhtar Al-^Alayli, l’ancien responsable de la fatwa, que Dieu lui fasse miséricorde, s’est réuni avec le chaykh ^Abdou l-Lah et a reconnu son mérite et son haut degré dans la science. Il a pris en charge de son installation à Beyrouth par Dar Al-Fatwa, afin qu’il puisse se déplacer dans les différentes mosquées pour y diriger des assemblées de sciences, et ceci par une autorisation écrite du chaykh Moukhtar.

Les savants du monde entier témoignent de son mérite

Par ailleurs, de nombreux savants et spécialistes du fiqh du Cham lui ont rendu hommage, parmi eux :

  • le chaykh Abou l-Yousr ^Abidin, Moufti de Syrie,
  • le chaykh Nouh de la Jordanie,
  • le docteur Al-Halwaniyy, chaykh des spécialistes de la  récitation du Qour’an en Syrie.
  • de même le chaykh ^Outhman Sirajou d-Din de la descendance du Chaykh ^Ala‘ou d-Din, maître des Naqchabandiyy en son temps, a fait son éloge et une correspondance fraternelle et scientifique s’est établie entre eux.
  • ont fait son éloge également le chaykh ^Abdou l-Karim Al-Bayyariyy, l’enseignant à la mosquée Al-Hadra Al-Kilaniyyah à Baghdad,
  • le chaykh Mouhammad Zahid Al-Islambouliyy,
  • le chaykh Mahmoud Al-Hanafiyy qui est l’un des plus célèbres savants turcs œuvrant actuellement,
  • les deux chaykh ^Abdou l-Lah et ^Abdou l-^Aziz Al-Ghoummariyy qui sont les deux Mouhaddith des contrées marocaines,
  • le Chaykh Mouhammad Yaçin Al-Fadaniyy le Mecquois, Chaykh du Hadith et des chaînes de transmission à l’Institut des sciences de religion à La Mecque honorée (Dar Al-^ouloum ad-Diniyyah).

De nombreuses autres personnalités lui ont aussi rendu hommage.

A retenir :

Le Chaykh ^Abdou l-Lah Al-Harariyy était un vertueux savant de l’Islam.

Il a passé sa vie au service de la religion.

De nombreux savants ont témoigné de son grand mérite.

 

lire la suite : Son origine et son apprentissage de la religion

Article précédent Iblis n’est pas un ange