L’honnêteté dans la pratique religieuse

L’honnêteté dans la pratique religieuse

Il y a vingt deux ans, le 31 août 1995, la main du crime avait atteint le symbole de la modération et du juste milieu le Chaykh Nizar Halabiyy que Dieu lui accorde sa miséricorde d’une large miséricorde.

Il avait tant mis en garde contre l’extrémisme dans ses discours longtemps avant que beaucoup de personnes constatent le danger de ce fléau destructeur.

Chaykh Nizar avait enseigné l’ardeur et l’honnêteté dans la pratique religieuse.

Abou Bakr as Siddiq : Biographie du meilleur compagnon

Abou Bakr as Siddiq : Biographie du meilleur compagnon

Notre maître Abou Bakr est le meilleur des compagnons et il est le premier homme à être entré en Islam. Parmi ses nobles qualités, notons l’indulgence, le courage et la générosité. Il a été désigné comme premier calife la onzième année de l’hégire et les compagnons ont tous été unanimes sur son califat. Il a été surnommé ^Atiq et As–Siddiq.

Savants du salaf et du khalaf

Savants du salaf et du khalaf

Le musulman aime et respecte tous les savants véridiques :
qu’ils aient vécu au temps du salaf (سلف), c’est-à-dire lors des 3 premiers siècles de l’hégire, au temps du khalaf (خلف), c’est-à-dire les siècles suivants les 3 premiers siècles de l’hégire.

Maryam, Sainte Marie : la meilleure des femmes

Maryam, Sainte Marie : la meilleure des femmes

Marie mère de Jésus (Maryam) a grandi auprès du Prophète Zacharie (Zakariyya) عَلَيْهِ السَّلاَم qui lui a donné son éducation religieuse. Maryam ne commettait pas de péchés, elle s’adonnait aux adorations de jour comme de nuit. Elle a ainsi atteint le degré de la sainteté et elle fut la meilleure femme de l’humanité.

Les 4 premiers califes

Les 4 premiers califes

C’est de Médine l’illuminée que l’Islam a pris son essor. Cette ville a accueilli les plus grands des compagnons, que Allah les agrée tels que Abou Bakr, ^Oumar, ^Outhman et ^Aliyy. Ils avaient beaucoup de science et ils ont su guider les musulmans. Voici quelques récits à leur sujet.

Chaykh Abdoullah : une vie au service de la religion

Chaykh Abdoullah : une vie au service de la religion

Le Chaykh ^Abdou l-Lah Al-Harariyy a voué toute sa vie à l’Islam, à l’apprentissage et la transmission de la science de la religion. Il a enseigné par transmission orale les livres des savants musulmans, avec des chaînes de transmission ininterrompues jusqu’aux compagnons du Prophète. Les savants du monde entier lui ont rendu hommage.

 

Page 4 sur 4