Aïd el kébir 2021 (^idou l ad-ha) : mardi 20 juillet

Aïd el kébir 2021 (^idou l ad-ha) : mardi 20 juillet

L’APBIF a le plaisir de vous informer dimanche 11 juillet 2021 est le 1er jour du mois de Dhou l-Hjjah 1442. Le jour de ^Arafah sera donc le lundi 19 juillet. Et le jour de lAïd el kébir sera donc le mardi 20 juillet.

Takbirat ^id al-ad-ha (Aïd el kebir)

Takbirat ^id al-ad-ha (Aïd el kebir)

Il est recommandé à l’occasion de Aïd al-Adha de dire les Takbirat après les prières à partir de la prière du Soubh du jour de ^Arafah (le 9ème jour de Dhou l-Hijjah) jusqu’à l’accomplissement de la prière de al-^Asr le dernier jour de at-Tachriq (13ème jour de Dhou l-Hijjah). On dit les takbirat après cette prière de ^Asr puis on arrête.
Khoutbah n°1087b : Discours de Aid Al-Ad-ha

Khoutbah n°1087b : Discours de Aid Al-Ad-ha

A l’APBIF, nous avons le plaisir de vous rappeler de maintenir les liens avec les proches parents, et d’être bienfaisant envers les pauvres, les orphelins, les veuves, les miséreux à l’occasion de ^Idou l-Ad-ha béni !

Khoutbah n°1037b : Discours de ^Idou l-Ad-ha

Khoutbah n°1037b : Discours de ^Idou l-Ad-ha

Sachez que ce jour est un jour éminent et un jour de fête important. Il nous est parvenu que Messager de Allah a dit à l’occasion d’un jour du ^Id ce qui signifie : « Certes chaque groupe de gens a une fête et ceci est notre fête. »

Prière des deux fêtes (^id ou Aïd)

Prière des deux fêtes (^id ou Aïd)

La première fête musulmane est celle qui clôt le mois de jeûne, c’est donc le premier jour du mois de Chawwal. L’autre, la fête du sacrifice a lieu à la période du pèlerinage, c’est  le dixième jour du mois de Dhou-l-Hijjah. Ce sont les deux ^id ou aïd. Lors de ces deux jours de fête, il est recommandé au musulman d’accomplir une prière particulière, une prière sounnah appelée salatou l-^id.

Discours de l’Aïd el kebir (^id al-ad-ha)

Discours de l’Aïd el kebir (^id al-ad-ha)

Chers frères de foi, en cette occasion éminente, je vous rappelle et je me rappelle à moi-même de maintenir les liens avec les proches parents, et d’être bienfaisant envers les pauvres, les orphelins, les veuves, les miséreux.