Accueil À la une Allocution de son éminence le Chaykh Houssam Qaraqirah

Allocution de son éminence le Chaykh Houssam Qaraqirah

L’APBIF a le plaisir de publier l’allocution de son éminence le Chaykh le docteur Houssam Qaraqirah à l’occasion de l’arrivée du mois de Ramadan éminent de l’année 1440 de l’Hégire, avec le sous-titrage en français.

بسم الله الرحمن الرحيم

Je commence par le nom de Allah, Ar-Rahman Ar-Rahim.

الحمدُ للهِ منزّلِ القرءانِ ومكوّنِ الأكوانِ الموجودِ أزلًا وأبدًا بلا مكان.. والصلاةُ والسلامُ على سيّدِ ولدِ عدنان محمدٍ المصطفى وإمامِ أهلِ الوفا إمامِ المرسلين وقائدِ الغُرِّ المحجلين وعلى آلِه وأصحابِه الطيبينَ الطاهرين..

La louange est à Allah Qui a fait descendre le Qour’an et Qui a créé les mondes, Celui Qui existe sans endroit de toute éternité, sans début et sans fin. Que l’honneur et l’élévation en degré, ainsi que l’apaisement quant au sort de sa communauté, soient accordés au Maître des fils de ^Adnan, Mouhammad, l’Élu et l’Imam des gens de la loyauté, l’Imam des envoyés et le Guide des compagnons aux visages et aux membres auréolés de lumière, ainsi qu’à sa famille honorée et à ses compagnons bons et purs.

هو ذا الزمانُ الكريمُ والوقتُ العظيمُ.. إنه الشهرُ الذي أظلَّ بالهدى وأطلَّ بالندى.. الوافدُ بالأجورِ والقادمُ بالسرورِ شهرُ العابدينَ والقانِتينَ وموعدُ البِرّ للفقراءِ والمساكين..

Voici venu la noble période et le moment éminent… Il s’agit du mois qui s’approche avec la bonne guidée et qui apparaît avec la générosité, qui vient annoncer les récompenses et amener la joie, le mois des adorateurs et des obéissants, le rendez-vous de la bienfaisance envers les miséreux et les pauvres.

تعبَقُ فيه المساجدُ بحلاوةِ التلاوةِ لأجزاءِ كتابِ الله.. وتُرَجِّعُ فيه الدروبُ أنغامَ الشُّداةِ لذكرِ اللهِ.. إنه شهرُ رمضان.. (شهرُ رمضانَ الذي أنزلَ فيه القرءانُ هدًى للناسِ وبيناتٍ من الهدى والفرقان).. إنه ميعادُ إصلاحِ النفوسِ ورَشادِها .. وحبسِ الشياطينَ وكبحِ جماحِ فسادِها..

Pendant ce mois, les mosquées s’embaument de la beauté des récitations des sections du Livre de Allah, les chemins résonnent de l’écho des voix entonnant l’évocation du nom de Allah… Il s’agit bien du mois de Ramadan « Le mois de Ramadan, durant lequel a été descendu le Qour’an, en tant que guidée pour les gens et preuves claires de la bonne direction et de distinction entre le vrai et le faux. » C’est le moment attendu de la réparation et de la rectitude des âmes, de l’emprisonnement des démons et de la maîtrise de leur corruption.

فابدَأْه أخي بمراجعةِ مَن أنتَ ولِمَ أنتَ وإلى أين.. فأنتَ عبدُ الله وخُلِقْتَ لِتُؤْمَرَ بعبادتِه ومصيرُك إليه.. تَذَكَّرْ خطاياك لِتَتوبَ وراجِعْ هفواتِكَ لتؤوبَ.. اعتبرِ النعمةَ لتعرفَ الشكرَ.. واعتبرِ البلاءَ لتختبرَ الصبرَ.. صُمْ محتسِبًا وقُمْ مخلِصًا وعلِّقْ آمالَك بالرجاءِ.. وتقيَّدْ بوثائقِ الخوفِ من اللهِ وكُن في رمضانَ على أولِ طريقٍ مَبدَؤُه توبةٌ تحيا بها حتى يأتِيَكَ اليقينُ..

Alors mon frère, entame-le en reconsidérant qui tu es, pourquoi tu vis et où tu vas. Tu es un esclave de Dieu, tu as été créé afin que tu reçoives l’ordre de L’adorer et ton devenir est que tu reviendras à la vie pour être jugé par Lui. Souviens-toi de tes fautes afin de pouvoir t’en repentir et repense à tes errements afin de pouvoir en revenir… Prends la mesure des grâces dont tu jouis pour être reconnaissant… Tire des leçons de morale des épreuves pour goûter la patience… Jeûne en recherchant les récompenses, veille en étant sincère et attache-toi à l’espoir d’être pardonné… Conforme-toi aux engagements de craindre Dieu et sois durant Ramadan, à l’orée d’un chemin commençant par un repentir, sur lequel tu mènes ta vie jusqu’à ce que vienne à toi la mort.

شهرُ رمضانَ بابٌ إلى الجنةِ مفتوحٌ فلا تُعْرِضْ عن نورِ طريقِه.. الغفلةُ مُهلِكةٌ والدنيا مُردِيَةٌ.. وصيامُ رمضانَ.. فيه جوعٌ وعطشٌ وحبسُ نفْسٍ وقيودٌ وشروطٌ وحدود.. ليكونَ ذلك مِرانًا لكَ على كسرِ نصلِ الشهوةِ ولجمِ انجرافِك معها.. ولتحيا ولو إلى ساعاتٍ شعورَ المحرومينَ من الفقراءِ والمساكين.. لِيَلينَ القلبُ وتسكُنَ النَّفْسُ إلى أنَّ ما أنعمَ اللهُ عليكَ هو كثيرٌ عميمٌ وأنك تحيا في بابِ فضلٍ عظيم..

Le mois de Ramadan est un accès donnant sur le Paradis. Il est grand ouvert, alors ne te détourne pas des lumières balisant son chemin… L’insouciance est une cause de perdition et le bas monde une cause d’un très grand danger. Alors que le jeûne du mois de Ramadan… Il comporte une faim et une soif, une contrainte de l’âme, des restrictions, des conditions et des limites à ne pas dépasser… Afin que tout cela soit un moyen de t’entraîner à affaiblir tes mauvais désirs, et à contrôler ta tendance à les suivre… Afin que cela soit une occasion d’éprouver, même pendant quelques heures, le ressenti des gens démunis, miséreux ou simplement pauvres… Afin que cela soit une occasion pour que le cœur s’adoucisse et que l’âme s’apaise en constatant que ce dont Allah t’a fait grâce est en réalité un bien abondant et que tu vis en bénéficiant d’une grâce éminente.

هكذا تُولَدُ المواساةُ من رَحِمِ المعاناةِ.. فتكونُ صَدَقَتُكَ صادقةً ويكونُ عطاؤكَ أكرمَ وهمّتُكَ في الشكرِ منطلقةً وقدرتُك على الصبرِ أطوعَ وأوسعَ.

C’est ainsi que le secours compatissant découlera du sein même des difficultés. C’est ainsi que ton aumône sera sincère, ton don sera plus généreux, ton ardeur à remercier sera plus vive et ta capacité à patienter sera plus solide et plus vaste.

إحسانُ الولدِ لأبيه وأمّهِ وسائرِ رَحِمِهِ.. والجارِ لجارِه والقويِّ للضعيفِ والغنيِّ للفقيرِ وإغاثةُ الملهوفِ ونصرةُ المظلومِ كلُّها عملُ فردٍ ولفرد.. ولكنَّها إنْ سَرَتْ وعَمَّتْ ففيها صلاحُ مجتمعٍ وعبادٍ ووطنٍ وبلادٍ وما أحسنَ رمضان لمبدأ هذا.. وليبقى ويستمرَّ إلى ما شاءَ اللهُ..

La bienfaisance du fils envers son père, envers sa mère et envers tous ses proches parents… du voisin envers son voisin, du fort envers le faible, du riche envers le pauvre, le secours envers celui qui est en péril, la défense de la victime d’injustice, tous ces actes sont des actes d’individus en faveur d’individus. Mais, s’ils se propagent et se généralisent, ils comportent la rectitude d’une société, d’une population, d’une patrie et d’un pays.

Comme Ramadan est propice pour initier tout cela… et pour que cela reste et perdure autant que Allah l’aura voulu…

في شهرِ رمضانَ نزلَ ما فيه صلاحُ الدنيا والآخرةِ.. نزلَ القرءانُ الكريمُ الكتابُ العظيمُ والشريعةُ الباقيةُ إلى أن يَرِثَ اللهُ الأرضَ وما عليها.. بالهدى نزلَ وبالفرقانِ بيَّنَ الحقَّ والباطلَ وبيّنَ الصلاحَ والفسادَ في البيّناتِ المرشداتِ والآياتِ الهاديات.. فاجعلوا القرءانَ مدرسةَ أخلاقِكم وسفينةَ نجاتِكم وسلوكَ معاملاتِكم ومنارَ أحاديثِكم وصراطَ أعمارِكم واستواءَ أحوالِكم.. وسيكونُ العزُّ لكم والنصرُ لقضاياكم والوحدةُ لأمتِنا التي كرَّمها الله..

C’est pendant le mois de Ramadan qu’est descendu ce qui comporte la piété dans la vie d’ici-bas et la félicité dans l’au-delà… Le Qour’an honoré est descendu, le Livre éminent, et la voie révélée qui demeurera jusqu’à ce que Allah anéantisse la terre et ce qu’elle comporte… Il est descendu avec la bonne guidée, et il a permis de distinguer le vrai et le faux, le bon et le mauvais, avec des preuves qui indiquent le chemin droit et des versets qui guident vers le bien… Faites du Qour’an l’école qui vous enseigne vos comportements, le navire qui assure votre sauvegarde, le chemin à suivre dans vos transactions, le phare guidant vos conversations, la voie sur laquelle avancer dans votre vie et la cause de rectitude de vos situations… Vous obtiendrez la gloire et la réussite de vos entreprises, ainsi que l’unité de notre communauté que Allah a honorée.

فاهنأوا يا أمةَ محمدٍ صلى الله عليه وسلم بالانتماءِ.. واهنأوا بالصيامِ والقيامِ والبرّ والإحسانِ وبالشكرِ والصبرِ.. واشتَغِلوا بإصلاحِ القلوبِ في طلبِ رضا علّامِ الغيوبِ..

كلّ عامٍ وأنتم بخير.. اللهمّ أحيِنا إلى رمضان بمنّتِك وإلى رمضانٍ قابلٍ على سنّتك يا أرحم الراحمين

Félicitations aux membres de la communauté de Mouhammad salla l-Lahou ^alayhi wasallam de cette appartenance… Félicitations à vous de jeûner, de veiller en adorations, de faire beaucoup de bien, d’être bienfaisants, de remercier et de patienter… Consacrez-vous à réparer les cœurs en recherchant l’agrément de Celui Qui sait parfaitement les choses cachées. Soyez chaque année dans le bien. Ô Allah, fais-nous vivre jusqu’à Ramadan par Ta grâce et jusqu’à un Ramadan ultérieur, fidèles à la Sounnah que Tu as révélée, ô Toi, le Plus miséricordieux des miséricordieux.