Les versets et hadiths explicites

0

Tafsir (interprétation Coran)

La langue arabe est riche et permet les images, les sens figurés et les métaphores. Pourtant certains versets et hadiths n’admettent qu’un seul sens du point de vue de la langue, ou bien le sens visé est clairement connu. On les appelle des textes explicites. Il n’y a donc pas à les interpréter, pas de ta’wil dans ce cas.

Les versets explicites (‘ayah mouhkamah)

Il faut noter que la plupart des textes de la révélation du Qour’an et des hadiths sont explicites. Les versets explicites sont ceux qui n’admettent qu’un seul sens du point de vue de la langue, ou encore ceux dont le sens visé est clairement connu. Voici l’exemple de certains versets explicites concernant la croyance en Dieu.

Dieu dit :

 فَلاَ تَضْرِبُواْ للهِ الأَمْثَالَ

 (fala tadribou li l-Lahi l-’amthal)

« N’attribuez aucun semblable à Allah» [An-Nahl / 74]

 

Les savants spécialistes des fondements de la croyance ont dit que le verset 11 de sourat Ach-Choura est le plus explicite des versets du Qour’an au sujet de la non ressemblance absolue entre Allah et Ses créatures :

 لَيْسَ كَمِثْلِهِ شَىْءٌ

 (layça kamithlihi chay’)

« Absolument rien n’est tel que Lui.»

Ainsi, ces versets sont explicites sur le fait de ne pas attribuer de ressemblants à Allah, c’est-à-dire de ne pas croire qu’Il ressemblerait à ce qu’Il a créé, de quelque point de vue que ce soit. C’est pour cela que les musulmans nient catégoriquement au sujet de Allah une quelconque ressemblance avec les corps, car palpables ou impalpables ils sont tous créés, et Allah existe avant l’existence des créatures, avant l’existence des corps, Il n’a donc aucune ressemblance avec les corps.

Les hadiths explicites

Tout comme certains versets sont explicites et d’autres pas, les hadiths sont pour la plupart explicites mais certains nécessitent une interprétation.

Voici un exemple de hadith explicite

 كان الله ولم يكن شىء غيره

 

( Kana l-Lahou walam yakoun chay’oun ghayrouh )

Allah existe de toute éternité et rien d’autre que Lui n’existe de toute éternité.

 On n’interprète pas les textes explicites

Il n’est jamais question de ta’wil s’agissant des textes explicites. En revanche, certaines personnes dont Allah a voilé le cœur n’en comprennent pas le sens explicite ni la profondeur. Par exemple, quelqu’un qui a dans son cœur la croyance que le Créateur ressemblerait à Sa créature ne comprend l’exemption complète et absolue qu’implique la ‘ayah 11 de Sourat Ach-Choura.

A retenir :

Un texte explicite est un texte qui n’admet qu’un seul sens dans la langue ou dont le sens visé est clairement connu. Ces paroles claires ne peuvent être contredites.

Il n’y a en effet aucune contradiction dans le Qour’an ni dans le hadith.

 

Poster une Réponse

Horaires des prières
PARIS
Fajr06:07
Chourouq07:45
Dhouhr13:10
Asr15:58
Maghrib18:30
Icha19:31