Translittération de l’arabe

0

Apprendre l'islam

La translittération c’est la transcription lettre par lettre d’un système d’écriture vers un autre. On fait correspondre à chaque lettre de l’alphabet arabe un signe en caractères latins. La Section de la Recherche et des Etudes Islamiques de l’APBIF s’attache à rester le plus proche possible de la prononciation en arabe. La lecture des mots en utilisant les tableaux de translittération ci-bas donne leur prononciation exacte.

Qu’est-ce que la translittération ?

La translittération c’est la transcription lettre par lettre d’un système d’écriture vers un autre. On fait correspondre à chaque lettre de l’alphabet arabe un signe en caractères latins. Ce principe vise à apporter aux non initiés à la langue arabe une première approche dans l’identification et la différentiation des sons. Cette démarche qui permet donc d’accéder à la bonne prononciation des lettres arabes est très utile pour atteindre à long terme, une bonne prononciation des lettres arabes. En effet, à chaque lettre arabe correspond un son et à chaque son, un signe comme une lettre unique (l, m) ou 2 lettres (ou, dh, ch) ou un signe (^, ‘).

La translittération de la Section de la Recherche et des Etudes Islamiques de l’APBIF

Certaines lettres arabes n’ont pas d’équivalents en français. Pour les transcrire, la Section de la Recherche et des Etudes Islamiques de l’APBIF a été amenée à introduite des signes (^ pour ع), des caractères soulignés par exemple, pour distinguer le د dal (d) du ض dad (d), ou des associations de lettres qui n’existent pas en français (dh pour ذ). Par ailleurs, certaines voyelles sont soulignées (« ou », « a », « i ») afin de symboliser le prolongement du son de cette voyelle.

L’importance d’une bonne prononciation

Une fois le système de codage compris, il faudra travailler la prononciation avec quelqu’un qui connait les points de prononciation des lettres arabes pour acquérir une prononciation correcte. Ce n’est pas en lisant et en écoutant seulement qu’on y arrive, on a besoin de quelqu’un qui nous corrige et nous fait répéter. C’est une des raisons pour lesquelles la science de la religion s’acquiert par transmission orale (talaqiyy). En effet, il n’est pas rare de rencontrer des arabophones qui confondent :
  • les lettres ض dad (d) et ظ dha (dh) comme dans le mot dallin,
  • ou les lettresذ dhal (dh) et ز zay (z) comme dans le mot al-ladhina.
S’agissant du Qour’an honoré il faut encore plus de précautions car prononcer mal constitue un péché. La Section de la Recherche et des Etudes Islamiques de l’APBIF s’attache à rester le plus proche possible de la prononciation en arabe. Ainsi, on voit fréquemment ce mot écrit ainsi : Coran. Mais pour être plus proche de la prononciation dans la langue arabe, la Section de la Recherche et des Etudes Islamiques de l’APBIF a opté pour cette translittération : Qour'an. La lecture des mots en utilisant les tableaux de translittération ci-bas donne leur prononciation exacte.

Tableaux de translittération

Consonnes

Lettre arabe
Nom de la lettre
Symbole translittération
ا
'alif
'
ب
ba'
b
ت
ta'
t
ث
tha'
th
ج
jim
j
ح
ha'
h
خ
kha'
kh
د
dal
d
ذ
dhal
dh
ر
ra'
r
ز
zay
z
س
sin
c, s ou ç
ش
chin
ch
ص
sad
s
ض
dad
d
ط
ta'
t
ظ
dha'
dh
ع
^ayn
^
غ
ghayn
gh
ف
fa'
f
ق
qaf
q
ك
kaf
k
ل
lam
l
م
mim
m
ن
noun
n
هـ
ha'
h
و
waw
w
ي
ya'
y

Voyelles courtes

Signe

Nom

Prononciation

Exemples

ـَ

fathah

a

sanad (chaîne de transmission)

ـِ

kasrah

i

fitr (rupture du jeûne)

ـُ

dammah

ou

choukr (remerciement)

Voyelles longues

Signe

Nom

Pronon-ciation

Exemples

ا

'alif

a

'iman (foi)

و

waw

ou

soujoud (prosternation)

ي

ya'

i

din (religion)

Consonnes doublées

ـّ

Chaddah Lorsque deux consonnes semblables se suivent, comme dans jayyid, noubouwwah, ^allama, Ar-Razzaq, elles se prononcent comme une seule lettre renforcée en appuyant la voyelle qui les précède.

-

On peut utiliser un trait d'union pour différencier le lam de l'article défini comme dans Al-'Islam, ou pour marquer la prononciation du double lam comme dans 'il-la Hou et comme pour distinguer le dad suivi du ha' du dha' comme dans 'ad-ha.

A retenir :

La translittération c’est la transcription lettre par lettre d’un système d’écriture vers un autre.

On fait correspondre à chaque lettre de l’alphabet arabe un signe en caractères latins.

La Section de la Recherche et des Etudes Islamiques de l’APBIF s’attache à rester le plus proche possible de la prononciation en arabe.

La lecture des mots en utilisant les tableaux de translittération ci-dessus donne leur prononciation exacte.

Poster une Réponse

Horaires des prières
PARIS
Fajr06:44
Chourouq08:32
Dhouhr12:50
Asr14:43
Maghrib17:01
Icha18:11