Tagged: discours

0

Abou Bakr AsSiddiq, que Allah l’agrée, le premier des califes bien guidés. Le meilleur homme de cette communauté après son Prophète. Il est l’exemple même de la bonne guidée et de la croyance en la véracité. Il se nomme ^Abdou l-Lah fils de ^Outhman, de la tribu de Qouraych et il est né trois ans environ après l’année de l’éléphant. Il faisait partie des dignitaires de Qouraych, avant même l’envoi du Prophète Mouhammad salla l-Lahou ^alayhi wasallam, il était bien aimé d’eux et très respecté.

Plus
0

Quelques jours nous séparent de la commémoration de ^Achoura’, le 10ème jour du mois de Al-Mouharram. C’est la commémoration du jour où Allah a sauvé du déluge notre maître Nouh ^alayhi s-salam et ceux qui étaient avec lui. Il les a fait descendre sains et saufs de l’Arche. C’est également la commémoration du jour où Allah a sauvé notre maître Mouça ^alayhi s-salam ainsi que les musulmans qui l’avaient suivi de Pharaon l’injuste, le mécréant et grand désobéissant.

Plus
0

Nous parlons aujourd’hui d’une occasion importante, d’une partie de la biographie du Prophète Élu, que Allah l’honore et l’élève davantage en degré, nous parlons de l’Émigration prophétique bénie, et les leçons que l’on peut tirer de son histoire ^alayhi ssalatou was-salam sont nombreuses.

Plus
0

Notre maître ^Aliyy, que Allah l’agrée, a dit dans l’exégèse de ce verset : « Apprenez et enseignez à vos familles le bien » [rapporté par Al-Hakim dans Al-Moustadrak, ainsi que Al-Bayhaqiyy dans Chou^abou l-‘Iman]. Le bien, c’est-à-dire la science de la religion.

Ainsi, c’est un devoir pour nous, chers frères de foi, d’apprendre les jugements de notre religion et d’enseigner à nos enfants les sujets de la religion dont ils ont besoin. C’est grâce à la religion que quelqu’un se préserve, lui-même et ses enfants, du châtiment de Dieu au Jour du jugement.

Plus
0

Cette station à ^Arafah, est une station qui retient les regards, pour laquelle s’attendrissent les cœurs et pour laquelle les yeux se noient de larmes, par langueur pour les hauts-lieux de La Mecque, de Mina et de ^Arafah, par désir de participer aux magnifiques rituels que l’on accomplit là-bas.

Plus
0

Sachez que les actions et les rites du pèlerinage comportent des bénéfices et des sagesses éminentes, des faveurs sublimes, telles que s’ils connaissaient le récit de ceux qui sont partis à leur conquête, de nombreux musulmans se concurrenceraient pour aller les conquérir.

Plus
0

La visite du Bien-aimé Mouhammad, un acte qui rapproche de l’agrément de Allah et un éminent honneur. Notre Maître Mouhammad est l’Imam des envoyés, l’Imam des messagers, le Sceau des prophètes et celui que le Seigneur des mondes agrée le plus. Il est le maître de tous les fils de ‘Adam.

Plus
0

Allah ta^ala a ordonné d’accomplir le pèlerinage à tous ceux d’entre nous qui en ont eu la capacité. C’est une obligation par Unanimité pour tout musulman dès lors qu’il est pubère, libre et qu’il en a eu la capacité.

Plus