Il n’est pas permis de manquer de respect aux Prophètes

0

Mécréance, apostasie

Les Prophètes ont pour mission de transmettre le message de Dieu. Il est donc un devoir pour toute personne de montrer son respect aux Prophètes et de les aimer. Il n’est pas permis de les insulter ou de leur manquer de respect. Agir ainsi est très grave et mène à la mécréance.

Le manque de respect à l’égard d’un Prophète est de l’égarement

Le manque de respect à l’égard du Prophète Mouhammad ou d’un autre Prophète, en se moquant de l’une de ses attitudes ou de l’un de ses actes est de la mécréance. Comme par exemple de se moquer de ce que le Prophète a fait et dont il a fait l’éloge comme le fait de laisser pousser la barbe. De même, devient mécréant celui qui insulte un Prophète. En effet, Dieu (Allah) dit :

وَلَئِنْ سَأَلْتَهُمْ لَيَقُولُنَّ إِنَّمَا كُناَّ نَخُوضُ وَنَلْعَبُ قُلْ أَبِاللهِ وَءايَـتِهِ وَرَسُولِهِ كُنْتُمْ تَسْتَهْزِءُونَ لا تَعْتَذِرُوا قَدْ كَفَرْتُمْ بَعْدَ إِيمَانِكُمْ

(wala’in sa’altahoum layaqoulounna ‘innama kounna nakhoudou wanal^ab ; qoul ‘abi l-Lahi wa’ayatihi waraçoulihi kountoum tastahzi’oun ; la ta^tadhirou qad kafartoum ba^da ‘imanikoum)

« Et si tu les interroges, ils te diront : nous ne faisions que discuter et plaisanter. Dis : Est-ce de Allah, de Ses versets (‘ayah) et de Son Messager que vous vous moquiez ? Ne vous cherchez pas d’excuses, vous êtes devenus mécréants après avoir été croyants ! » [At-Tawbah / 65-66]

On comprend de ces versets que la plaisanterie n’est pas une excuse, il faut donc préserver sa langue en toutes circonstances.

Attribuer à un Prophète un grand péché ou une bassesse

Celui qui prétend qu’un Prophète a commis la fornication, ou a voulu la commettre, comme cela a été dit mensongèrement de Joseph (Youçouf), n’est plus musulman et doit revenir à l’Islam en abandonnant cette croyance et en prononçant les deux témoignages.

De même, attribuer à un Prophète la lâcheté contredit l’Islam. En effet, tous les Prophètes sont extrêmement courageux, il est interdit de leur attribuer la lâcheté. Dire que le Prophète Mouhammad aurait fui de La Mecque pour se rendre à Médine est faux : il a émigré sur ordre de Dieu mais en aucun cas par lâcheté. De même le Prophète Mouça (Moïse) n’a pas fui l’Egypte.

Le Prophète Jésus (^Iça) n’a jamais bu d’alcool : il est interdit de prétendre qu’il en aurait bu ou aurait incité à le faire.

Se moquer ou dénigrer un Prophète

Celui qui dénigre le nom d’un Prophète sort de l’Islam, comme si on lui cite le prénom d’un Prophète et qu’il dit : « ce prénom n’est pas beau » tout en sachant qu’il s’agit du prénom d’un Prophète. En effet, les Prophètes ont été envoyés avec des qualités irréprochables, aussi Allah les a doté de prénoms irréprochables.

De même, dire pour se moquer d’un Prophète qu’il aurait un cheveu sur la langue comme cela a été dit mensongèrement de Moïse (Mouça) عَلَيْهِ السَّلاَم. En effet, tous les Prophètes étaient éloquents, c’est une qualité nécessaire à leur mission.

Se moquer de l’apparence d’un Prophète

Aucun Prophète n’a jamais été atteint par une maladie repoussante : un Prophète peut être malade mais jamais d’une maladie repoussante comme des vers qui sortiraient du corps.

C’est un horrible mensonge que de dire que des vers sortaient du corps du Prophète Job (‘Ayyoub). Toutefois, si la personne croyait que la sortie des vers était une grande épreuve pour montrer le courage et la patience des Prophètes et ne voyait pas par là un rabaissement alors cette personne ne sort pas de l’Islam. On lui apprend que c’est faux et que ce genre de maladie freinerait l’appel à l’Islam ce qui est contraire à la sagesse.

Par contre s’il ajoute à cette histoire que le Prophète remettait les vers sur la plaie et leur disait de manger ce que Dieu leur avait accordé comme subsistance, il sort de l’Islam.

Accuser un Prophète de mécréance

Tous les Prophètes sont musulmans : celui qui prétend qu’un Prophète n’est pas musulman, ne serait-ce qu’une partie de sa vie ou qu’il serait venu avec une autre religion que l’Islam n’est pas musulman.

Ainsi, il est interdit de prétendre que notre maître Abraham (‘Ibrahim) عَلَيْهِ السَّلاَم aurait adoré les astres ou autre que cela, il a toujours adoré Dieu.

Remarque

Dire ou juste croire en l’une de ces paroles même sans la prononcer est de la mécréance.

A retenir :

Le musulman aime et respecte tous les Prophètes.

Celui qui se moque de l’un d’entre eux, de son nom, de son apparence ou qui lui attribue ce qui est contraire au statut de Prophète telle que la lâcheté, n’est pas musulman.

Poster une Réponse

Horaires des prières
PARIS
Fajr04:49
Chourouq06:47
Dhouhr14:00
Asr17:54
Maghrib21:06
Icha22:16