Prières de nuit (qiyam al-layl)

0

Comment faire la prière ?

Parmi les choses que Dieu a rendues obligatoires, il y a les cinq prières quotidiennes. Il est toutefois recommandé d’accomplir d’autres prières que celles-ci. Notamment les prières accomplies durant la nuit qui ont un mérite particulier.

Le mérite des prières faites durant la nuit

Les prières surérogatoires faites de nuit sont les meilleures prières après les cinq prières obligatoires. En effet, il est rapporté dans un hadith d’après Abou Hourayrah, que le Messager de Allasalla l-Lahou ^alayhi wasallam a dit :

أفْضَلُ الصَّلاةِ بَعْدَ المَكْتُوبَةِ قِيَامُ اللَّيْل

(‘afdalou s-salati ba^da l-maktoubati qiyamou l-layl)

« La meilleure prière, après celles qui sont prescrites, est celle de la veillée de nuit. »

L’expression "celles qui sont prescrites" désigne ici les cinq prières quotidiennes obligatoires. Ce hadith est rapporté par Mouslim. De plus, les gens qui veillent la nuit en multipliant les actes d’adoration en recherchant l’agrément de Allah sont cités à maintes reprises dans le Qour’an.

L’importance de la prière de nuit

Allah dit :

تَتَجَافَى جُنُوبُهُمْ عَنِ الْمَضَاجِعِ يَدْعُونَ رَبَّهُمْ خَوْفًا وَطَمَعًا وَمِمَّا رَزَقْنَاهُمْ يُنفِقُونَ، فَلا تَعْلَمُ نَفْسٌ مَّا أُخْفِيَ لَهُم مِّن قُرَّةِ أَعْيُنٍ جَزَاء بِمَا كَانُوا يَعْمَلُونَ

(tatajafa jounoubouhoum ^ani l-madaji^i yad^ouna Rabbahoum khawfan watama^an wamimma razaqnahoum younfiqoun ; fala ta^lamou nafsoun ma ‘oukhfiya lahoum min qourrati ‘a^younin jaza’an bima kanou ya^maloun)

« Leurs corps évitent les lits, ils invoquent leur Seigneur par crainte et par espoir, et ils dépensent dans la voie agréée par Allah de la subsistance que Nous leur octroyons. Aucune âme ne sait ce qui leur a été réservé et caché parmi ce qui fait la satisfaction des yeux ; ceci en récompense de ce qu’ils faisaient. » [As-Sajdah / 16-17]

Dieu dit aussi :

كَانُوا قَلِيلاً مِّنَ اللَّيْلِ مَا يَهْجَعُونَ، وَبِالأَسْحَارِ هُمْ يَسْتَغْفِرُونَ

(kanou qalilan mina l-layli ma yahja^oun ; wabi l-‘as-hari houm yastaghfiroun)

« Ils dormaient peu de temps dans la nuit ; et dans les moments précédents l’aube (as-sahar), ils demandaient pardon. » [Adh-Dhariyat / 17-18]

Les gens du salaf priaient la nuit pour cheminer vers la sainteté

Les Salaf (gens des 3 premiers siècles de l’hégire) vertueux étaient dotés de bonne volonté et leur piété était solide. Ils ont agi pour gagner le Paradis comme s’ils le voyaient, et ils ont redouté l’enfer comme s’il était devant leurs yeux. En plus d’accomplir les obligations de façon parfaite, à savoir d’apprendre la science de la religion, d’accomplir les prières et le jeûne et de s’éloigner des péchés, leur bonne volonté les a amenés vers d’autres sortes d’obéissances, et vers davantage d’adorations surérogatoires. N’est-il pas rapporté dans le hadith qoudsiyy que Allah a dit :

مَن عادى لِي ولِيّاً فَقَدْ ءاذَنْتُهُ بِالْحَرْب، وما تَقَرَّبَ إلَيَّ عَبدِي بِشَىْءٍ أَحَبَّ إلَيَّ مِمّا افْتَرَضتُ عليه ؛ ولا يَـزالُ عَبدِي يَتَقَرَّبُ إِلَيَّ بالنَّوافِل حَتّى أُحِبَّه

(man ^ada li waliyyan faqad ‘adhantouhou bil-harb ; wama taqarraba ‘ilayya ^abdi bichay’in ‘ahabba ‘ilayya mimma ftaradtou ^alayh ; wala yazalou ^abdi yataqarrabou ‘ilayya bin-nawafili hatta ‘ouhibbah)

« Celui qui est hostile à un de Mes waliyy (saints), mérite Mon châtiment. Jamais Mon esclave ne s’est rapproché davantage de Mon agrément par un acte plus agréé par Moi que ce que Je lui ai rendu obligatoire. Et, à force que Mon esclave se rapproche de Mon agrément par des adorations surérogatoires, Je l’agréerai. »

C’est-à-dire que Dieu l’honore en lui accordant un très haut degré, à savoir la sainteté. Ce hadith est rapporté par Al-Boukhariyy d’après Abou Hourayrah. Les gens du salaf se sont adonnés aux actes d’adorations surérogatoires, dont un des plus éminents est la prière de nuit. Les savants ont dit qu’elle est une cause d’illumination de la tombe. Il nous est demandé de prendre exemple sur ceux qui sont au-dessus en degré pour nous comparer à eux afin que notre ardeur pour l’obéissance augmente. Comme dit le poète :

« Imite les honorés car même si tu ne fais pas partie d’eux Certes les imiter est une cause afin d’être parmi les gagnants dans l’au-delà. »

Ne pas désobéir durant le jour peut aider à obéir durant la nuit

Il est utile de rappeler que parmi les choses qui facilitent l’accomplissement des prières la nuit, il y a le fait de ne pas multiplier les péchés durant le jour. En effet, la multiplication des péchés durant le jour endurcit le cœur. Tout comme l’a dit Ahmad Ibnou Raslan dans son livre "Matnou z-Zoubad" : l’insouciance avec la multiplication des péchés endurcit les cœurs, ainsi les cœurs les plus éloignés de l’agrément de Dieu, sont ceux qui sont durs. Méfions nous donc du péché car il rend l’âme malade. Il a été rapporté qu’un homme dit à l’Imam Al-Haçan Al-Basriyy que Allah l’agrée : « Je n’arrive pas à faire des prières la nuit, peux tu me prescrire un remède ? » L’Imam lui a répondu : « Ne désobéis pas le jour et c’est Lui, Allah, Qui te permettra de prier à la recherche de Son agrément la nuit. » Parmi ces remèdes, il y a aussi les longs moments de méditation en se rappelant la mort et les terribles évènements du Jour Dernier. Il y a aussi ne plus tant espérer de la vie d’ici-bas, et avoir la certitude que cette vie touchera bientôt à sa fin et qu’il nous faut y faire provision d’œuvres pieuses dont nous aurons absolument besoin au Jour Dernier. Il ne faut pas être paresseux, car la vie d’ici-bas est la terre sur laquelle on sème pour récolter dans l’au-delà. Notre maître ^Aliyy a dit :

ارتحلت الدّنيا وهي مدبرة وارتحلت الآخرة وهي مقبلة. فكونوا من أبناء الآخرة ولا تكونوا من أبناء الدّنيا. اليوم العمل ولا حساب وغدا الحساب ولا عمل

(irtahalati d-dounya wahiya moudbirah war-tahalati l-‘akhirah wahiya mouqbilah. Fakounou min ‘abna’i l-‘akhirah wala takounou min ‘abna’i d-dounya. Al-yawma l-^amalou wala hab waghadani l-habou wala ^amal)

« La vie d’ici-bas va vers son anéantissement et la vie de l’au-delà va à notre rencontre alors soyez parmi ceux qui œuvrent pour l’au-delà et ne soyez pas parmi qui œuvre pour la vie d’ici-bas. Aujourd’hui, il y a les œuvres et nous ne sommes pas interrogés. Demain, nous serons interrogés et il ne sera plus temps d’œuvrer. » Rapporté par Al-Boukhariyy dans son livre "Ar-Riqaq".

Les actes obligatoires sont prioritaires

Avant d’effectuer des actes surérogatoires, il faut s’être assuré que ses obligations sont correctement accomplies. Ainsi, il est important d’apprendre par transmission orale quelles sont ces obligations et comment les effectuer conformément à la tradition Prophétique. A l’époque du Salaf, l’obligation d’ordonner le bien et d’interdire le mal, notamment en enseignant aux gens les lois de l’Islam était accomplie. Le niveau de connaissance de la communauté était incomparable au nôtre. Les pieux pouvaient alors se consacrer à des œuvres surérogatoires. Mais de nos jours, l’ignorance des fondements mêmes de la religion s’est beaucoup répandue. Or apprendre les principes et lois de la religion puis transmettre ces connaissances est la plus prioritaire des obligations. Cela constitue la voie pour atteindre les hauts degrés si on œuvre avec sincérité, c'est-à-dire par recherche de l’agrément de Dieu uniquement. Il convient donc d’accomplir des actes surérogatoires lorsque l’obligation est terminée. Mais le fait de délaisser une obligation pour accomplir un acte recommandé mais non obligatoire n’est que prétention. Que les prières de nuit ne nous empêchent donc pas de rattraper les prières qu’on aurait délaissées par le passé et de consacrer le plus de temps possible à l’apprentissage et l’enseignement des lois de l’Islam.

A retenir :

Accomplir des prières de nuit est un grand bien.

Les actes obligatoires priment sur les actes surérogatoires.

Ce sont les meilleures prières après les cinq prières obligatoires.

Les saints et les vertueux persévéraient sur ces adorations de nuit.

Aujourd’hui l’apprentissage et la transmission correctes de la science de la religion sont prioritaires sur l’accomplissement de prières surérogatoires de nuit.

Poster une Réponse

Horaires des prières
PARIS
Fajr06:20
Chourouq08:04
Dhouhr12:42
Asr14:51
Maghrib17:14
Icha18:20