Observer le temps des prières prescrites

0

Photo-2016-02-11-13-23-43_8651

Le musulman pubère et sain d’esprit doit accomplir cinq prières durant le jour et la nuit. En effet, chaque prière s’effectue dans un temps bien déterminé. Le musulman doit donc savoir déterminer  le temps de chacune d’entre elles c’est-à-dire être certain du moment de leur commencement et le moment de leur fin.

Accomplir les cinq prières dans leur temps est-il un devoir ?

Tout musulman, pubère et sain d’esprit doit accomplir ces prières dans leur temps, exceptée la femme qui est en période de règles ou de lochies. Il est donc interdit de les anticiper, c’est-à-dire de les accomplir avant le commencement de leurs temps, ou de les reculer sans excuse valable. En effet Dieu (Allah) dit :

إِنَّ الصَّلاَةَ كَانَتْ عَلَى المُؤْمِنِينَ كِتَاباً مَوْقُوتًا

(‘inna ssalata kanat ^ala l-mou’minina kitaban mawqouta)

« La prière a été prescrite pour les croyants dans des temps déterminés » [An-Niça‘ / 103]

La prière est la meilleure des œuvres après la croyance en Allah et en Son Messager. Allah a rendu obligatoire cinq prières pendant le jour et la nuit pour tout musulman pubère et sain d’esprit. Il lui est donc obligatoire de les observer et d’apprendre à repérer le début et la fin du temps de chaque prière. Ignorer ces horaires constitue donc un péché. Chacun doit donc apprendre ce qu’il doit observer et effectuer ces observations plusieurs fois pas an.

Comment observer le temps d’entrée et de sortie des 5 prières prescrites ?

La prière du début d’après midi : adh-dhouhr

La prière de la mi-journée est composée de 4 rak^ah (unités de prière), son temps commence lorsque le soleil s’écarte du milieu du ciel vers le couchant et finit lorsque l’ombre d’un objet quelconque atteint une longueur égale à celle de l’objet  lui-même plus la longueur de l’ombre qu’il avait au moment du zénith. On entend par “objet quelconque” un bâton par exemple planté verticalement sur un sol plat. L’ombre au zénith est l’ombre de cet objet lorsque le soleil est au milieu du ciel. De même, si quelqu’un est debout dans un endroit ensoleillé et que le soleil est au milieu du ciel, son ombre est l’ombre au zénith. Lorsque le soleil déviera vers l’ouest, on observera que son ombre s’allongera en se décalant vers le levant. C’est là le signe que le temps de Adhdhouhr a commencé.

Il suffit donc de repérer l’ombre au zénith qui est la plus courte de la journée et de vérifier qu’elle s’est décalée vers l’est en s’allongeant. Elle est très variable en France : en plein été elle peut ne représenter que la moitié de la hauteur de l’objet alors qu’au cœur de l’hiver elle dépasse 2 fois sa hauteur.

La prière de la mi-après-midi : al-^asr

La prière de la mi-après-midi est composée de 4 rak^ah. C’est lorsque la longueur de l’ombre d’un objet quelconque devient égale à la longueur de cet objet plus la longueur de son ombre au zénith, que le temps de al-^asr commence et celui de adhdhouhr finit. Le temps de la prière de al-^asr commence à la fin du temps de adhdhouhr et dure jusqu’au coucher du soleil.

Attention : en France l’ombre au zénith varie très fortement entre l’hiver et l’été, or on ne peut être certain que le temps de la prière de al-^asr si on ignore la longueur de cette ombre.

La prière du coucher du soleil : al-maghrib

La prière du coucher du soleil est composée de 3 rak^ah. Son temps commence après le coucher du soleil c’est-à-dire après la disparition totale du disque solaire, et il finit à la disparition de la lueur rouge. La lueur rouge apparait du côté du couchant après le coucher du soleil.

La prière de la nuit : al-^icha’

La prière de la nuit est composée de 4 rak^ah. Son temps commence à la disparition de la lueur rouge et finit à l’apparition de l’aube véritable.

La prière de l’aube : as-soubh

La prière de l’aube est composée de 2 rak^ah. Son temps commence à l’apparition de l’aube véritable (al-fajrou ssadiq) qui est une lueur blanchâtre transversale à l’horizon Est, et finit à l’apparition du disque solaire.

Peut-on anticiper ou retarder les prières ?

Allah a ordonné d’accomplir cinq prières quotidiennes et en a fait le meilleur des actes après la croyance en Allah et en Son Messager. Il a attribué à chacune d’elles un temps particulier, dont le début et la fin ont été précisés, et nous a ordonné de les accomplir dans leur temps. Allah a promis une récompense éminente à qui les accomplit parfaitement. Tout musulman, pubère, sain d’esprit doit donc les accomplir dans leur temps, exceptée la femme qui est indisposée.

Il n’est donc pas permis de les anticiper ou de les reculer par rapport à leur temps sans excuse valable selon la Loi de l’Islam. L’excuse valable est par exemple une maladie grave ou encore  le voyage avec des conditions. Il est donc possible à celui qui est très malade ou qui accomplit un long voyage de réunir adhdhouhr avec al-^asr dans le temps de l’une d’elles, ainsi que al-maghrib avec al-^icha‘ dans le temps de l’une d’elles.

Mais attention la prière de l’aube (As-soubh) ne s’anticipe pas, ne se retarde pas et ne se réunit pas.

Le hadith de Jibril sur les temps des prières

L’origine des horaires de prière est tirée du hadith de Jibril qui a commencé par la prière de adh-dhouhr le lendemain de l’Ascension (Al-Mi^raj), lorsque le soleil avait quitté le milieu du ciel. Il a dit au Messager de Allah :

قم يا محمد فصل الظهر

(Qoum ya Mouhammad fasalli dhdhouhr)

« Ô Mouhammad, lève-toi et fais la prière du dhouhr » puis il l’a dirigé et l’a accomplie avec lui.

Il est revenu ensuite au Prophète lorsque les objets eurent une ombre de leur taille en plus de leur ombre quand le soleil était au zénith c’est-à-dire au milieu du ciel, et il l’a dirigé dans la prière du ^asr.

Ensuite, il est revenu lorsque le soleil s’est couché en lui disant :

قم يا محمد فصل المغرب

(Qoum ya Mouhammad fasalli l-maghrib)

« Ô Mouhammad, lève-toi pour accomplir la prière du maghrib » et il l’a dirigé dans la prière du maghrib.

Puis il est revenu vers lui lorsque la lueur rouge a disparu, indiquant ainsi le début du temps du ^icha’. Il l’a donc appelé à faire la prière du ^icha’ et le Prophète s’est levé pour l’accomplir en étant dirigé par Jibril.

Jibril est revenu enfin lorsque l’aube s’est levée, c’est-à-dire lorsque la blancheur transversale est apparue à l’horizon Est, indiquant le début du temps du soubh. Notre maître Mouhammad s’est levé et Jibril l’a dirigé pour la prière du soubh.

A retenir :

Le musulman pubère et sain d’esprit doit accomplir 5 prières quotidiennes.

Toutes les prières doivent être accomplies dans un temps déterminé.

Pour déterminer le temps des prières, il faut observer le soleil, les ombres, le lever du soleil et la couleur du ciel après son coucher.

Exceptés certains cas, il est interdit d’anticiper ou de reculer les prières de leurs temps.

Poster une Réponse

Horaires des prières
PARIS
Fajr04:44
Chourouq06:44
Dhouhr14:01
Asr17:56
Maghrib21:10
Icha22:20