Obligations du jeûne

0

ramadan mois du jeûne

Le jeûne est réalisé si les obligations sont respectées et si le jeûneur évite ce qui annule le jeûne.

Les obligations du jeûne sont au nombre de deux :

1. L'intention

Il n'est pas une condition de la prononcer avec la langue. Elle est un devoir pour chaque jour de Ramadan. Elle doit avoir lieu durant la nuit qui précède la journée de jeûne car sans elle le jeûne n'est pas valable. Le jeûneur dit donc avec le cœur par exemple : « j'ai l'intention de jeûner le jour qui vient du mois de Ramadan par acte de foi et par recherche de la récompense de Dieu ». Chez certains savants,  l'intention durant la nuit du premier jour de Ramadan de jeûner tous les jours du mois suffit, il n'est pas nécessaire de la renouveler pour chaque jour. Il dit avec le cœur : « j'ai l'intention de jeûner 30 jours du mois de Ramadan de cette année. » Il est un devoir pour la femme qui avait les menstrues ou les lochies, et dont l'écoulement sanguin s'est arrêté durant la nuit, d’avoir l'intention de jeûner le jour suivant de Ramadan, même si elle n'a pas fait le ghousl (la purification connue également sous le nom de la grande ablution). En effet,  la purification est une condition pour la validité de la prière et n'est pas une condition pour la validité du jeûne. Le fait de manger, de boire ou d'avoir des rapports avant la levée de l’aube et après avoir eu l'intention de jeûner n'est pas préjudiciable.

2. L’abstinence

La seconde obligation du jeûne consiste à s’abstenir de ce qui annule le jeûne. Il est du devoir du jeûneur de s’abstenir de :
  • Manger ou boire ainsi que d’introduire tout ce qui a un volume, même petit, à l'intérieur de sa tête, de son ventre ou de ses intestins ou autres à partir d'un orifice ouvert tel que la bouche ou le nez, même si ce sont de petites particules, ou à partir des orifices inférieurs, antérieur ou postérieur et ce, depuis l'aube jusqu'au coucher. Celui qui mange ou boit par oubli, même en quantité et même durant le jeûne surérogatoire, n'a pas rompu son jeûne.
  • Provoquer le vomissement.
  • Tout rapport sexuel et de faire sortir le sperme ou son équivalent féminin (maniyy) par  masturbation ou par contact.
L’apostasie et la perte de la raison ne serait-ce qu’un instant annulent aussi le jeûne. Quant à la perte de conscience elle ne l’annule que si elle se prolonge toute la journée.

À retenir :

L’intention doit avoir lieu durant la nuit qui précède la journée de jeûne, sinon le jeûne n’est pas valable.

Durant la journée de jeûne, il faut s’abstenir :

- de manger ou de boire

- d’introduire tout ce qui a un volume à l’intérieur du corps par un orifice ouvert

- de se faire vomir

- d’avoir un rapport sexuel

- et de provoquer la sortie du maniyy

Poster une Réponse

Horaires des prières
PARIS
Fajr06:19
Chourouq08:02
Dhouhr12:42
Asr14:52
Maghrib17:15
Icha18:21