Nuit de la mi-Cha^ban

0

Arafah, Achoura, jour de l'an

Le mois de Cha^ban précède le mois de Ramadan. Il comporte une nuit bénie qui est la nuit du 15ème jour de ce mois. Lors de cette nuit, les musulmans multiplient les invocations et accomplissent des prières surérogatoires. Il est également recommandé de jeûner le 15ème jour  de Cha^ban.

La nuit du 15 Cha^ban est une nuit bénie

Multiplier les actes de bien

Il est rapporté du Messager de Dieu salla l-Lahou ^alayhi wasallam qu’il a dit :

إذا كانت ليلة النصف من شعبان فقوموا ليلها وصوموا نهارها

(‘idha kanat laylatou n-nisfi min Cha^ban faqoumou laylaha wasoumou naharaha)

« Lorsqu’arrive la nuit de la mi-Cha^ban, veillez la, en accomplissant des actes surérogatoires et jeûnez la journée suivante. »

Rapporté par Ibnou Hibban.

Il a également dit :

أفضلُ الصلاةِ بعد الفريضةِ صلاةُ الليلِ

(‘afdalou ssalati ba^da l-faridati, salatou l-layl)

« La meilleure prière, après la prière obligatoire, est la prière surérogatoire accomplie la nuit. »

Rapporté par Mouslim.

La nuit du 15 Cha^ban est une nuit bénie. Parmi les meilleures choses que l’on puisse faire à cette occasion, il y a : veiller en prières la nuit, faire preuve de piété à l’égard de Allah durant celle-ci et  jeûner la journée suivante.

Pas de sourate spécifique à réciter cette nuit

Quant à la récitation de sourat Yaçin durant cette nuit, elle comporte une récompense tout comme sa récitation le reste des jours et des nuits de l’année. Il n’a pas été rapporté du Messager de Allah qu’il est recommandé de la réciter pendant cette nuit en particulier.

Ne pas confondre cette nuit avec la nuit de al-Qadr

Il ne faut pas confondre la nuit du 15 de Cha^ban avec la meilleure des nuits qui est la nuit de al-Qadr (il s’agit d’une des nuits du mois de Ramadan).

Il convient donc de ne pas croire que c’est au sujet de cette nuit que Allah dit :

فيها يفرق كل أمر حكيـم

(fiha youfraqou koullou ‘amrin hakim) [Ad-Doukhan / 4].

Même si l’idée s’est répandue parmi certaines personnes qu’il s’agirait ici de la nuit de la mi-Cha^ban, il n’en est rien. La vérité est qu’il s’agit dans cette ‘ayah de la nuit de al-Qadr. La signification de (fiha youfraqou koullou ‘amrin hakim) est que Allah informe Ses anges durant la nuit de al-Qadr, des événements qui auront lieu à compter de cette nuit jusqu’à la nuit de al-Qadr suivante en fait de mort, de vie, de naissance, de subsistance et de ce qui est du même ordre.

Quelques mises en garde

Le Prophète n’a pas dit…

Tout d’abord, il convient de signaler que deux paroles relatives au mois de cha^ban sont attribuées à tort au Prophète :

(Rajab est le mois de Allah, Cha^ban est mon mois et Ramadan est le mois de ma communauté)

et (Rajab est le mois de la demande de pardon, Cha^ban est le mois de la prière et de l’invocation en faveur du Prophète et Ramadan est le mois du Coran[1] (Qour’an), alors appliquez-vous, que Allah vous fasse miséricorde).

Elles n’ont pas été rapportées dans la tradition.

La volonté de Dieu ne change pas

Aussi parmi les choses contre lesquelles il convient de mettre en garde, il y a une invocation que certaines personnes sont habituées à répéter durant cette nuit en disant : (Allahoumma ‘in kounta katabtani ^indaka fi ‘oummi l-kitabi mahrouman ‘aw matroudan ‘aw mouqattaran ^alayya fi r-rizq famhou l-Lahoumma bifadlika chaqawati wa hirmani wa tardi wa ‘iqtara rizqi …)

qui signifie : « Ô Dieu, si Tu m’as destiné privé de certaines choses ou banni ou avec peu de subsistance alors ô Dieu par Ta grâce épargne-moi d’être privé, d’être banni et d’avoir peu de subsistance. »

Or par cette parole ils demandent à Dieu de changer Sa volonté, alors que la volonté de Dieu ne change pas. Ceci est donc une parole très grave qui fait sortir de l’Islam que Dieu nous en préserve.

Certaines de ces expressions ont été attribuées à ^Oumar, à ‘Ibnou Mas^oud ainsi qu’à Moujahid mais sans que cela ne soit prouvé. En effet, celui qui croit que Allah change Sa volonté par l’invocation de quelqu’un qui invoque, sa croyance est corrompue parce que la volonté de Allah est éternelle sans début et sans fin. Il n’advient à la volonté de Allah ni changement ni modification, pas plus qu’à aucun de Ses attributs : ni à Sa science, ni à Sa puissance ni à Sa prédestination. Ainsi, il n’est pas permis de croire qu’il pourrait advenir à Allah de vouloir une chose qu’Il n’aurait pas voulue de toute éternité, tout comme il n’est pas permis de dire qu’il Lui adviendrait la connaissance d’une chose qu’Il n’aurait pas connue de toute éternité. La volonté de Allah ne change pas, ni par l’invocation ni par l’aumône ni par le vœu de quiconque. Si Allah changeait Sa volonté par l’invocation, Il l’aurait changé pour Son Prophète l’Élu puisque le Messager salla l-Lahou ^alayhi wasallam a dit :

“سألت ربي أربعاً فأعطاني ثلاثاً ومنعني واحدة : سألته أن لا يُكفِّرَ أمتي جملة فأعطانيها، وسألته أن لا يهلكهم بما أهلك به الأمم قبلهم فأعطانيها، وسألته أن لا يُظهر عليهم عدواً من غيرهم فيستأصلهم فأعطانيها، وسألته أن لا يجعل بأسهم بينهم فمنعنيها “

(sa’altou rabbi ‘arba^an fa’a^tani thalathan wamana^ani wahidah : sa’altouhou ‘an la youkaffira ‘oummati joumlatan fa’a^taniha wasa’altouhou ‘an la youhlikahoum bima ‘ahlaka bihi l-‘oumama qablahoum fa’a^taniha wasa’altouhou ‘an la youdh-hira ^alayhim ^adouwwan min ghayrihim fayasta’silahoum fa’a^taniha wasa’altouhou ‘an la yaj^ala ba’sahoum baynahoum famana^aniha)

« J’ai demandé à mon Seigneur 4 choses : Il m’en a accordées trois et ne m’a pas exaucé la quatrième. Je lui ai demandé de faire que ma communauté ne soit pas dans sa totalité mécréante. Il me l’a accordé. Je lui ai demandé de ne pas faire périr les gens de ma communauté par ce par quoi Il a fait périr les communautés avant elle. Il me l’a accordé. Je lui ai demandé de faire qu’il n’y ait pas un ennemi qui leur soit étranger qui prenne le dessus sur eux tous et les déracine. Il me l’a accordé. Et je lui ai demandé de faire qu’il n’y ait pas de guerres entre eux mais Il ne me l’a pas accordé. »

Ce hadith est rapporté par le Hafidh ^Abdou r-Rahman Ibnou Abi Hatim d’après Abou Hourayrah.

L’invocation de la nuit du 15 Cha^ban

Voici une invocation qu’il convient de réciter lors de la nuit du 15 Cha^ban :

اللّهمّ يا الله يا الله يا الله يا حيّ يا قيّوم يا غفور يا توّاب يا فتّاح يا رزّاق يا واسع يا معين يا باسط يا مبدئ

يا وهّاب يا متين ويا حافظ يا وليّ يا كافي يا حسيب يا أرحم الرّاحمين يا ذا المنّ ويا ذا الفضل ويا ذا الجلال والإكرام ويا ذا الطّول والإنعام ويا من تمحو ما تشاء وتثبت ما تشاء ويا من عندك أمّ الكتاب بحقّ أسماءك الحسنى وآياتك العظمى وبحقّ اسمك العظيم الأعظم وبالتجلّي في ليلة النّصف من شعبان المكرّم صلّ على سيّدنا ومولانا وحبيبنا وشفيعنا وملاذنا محمّد رسولك ونبيّك الأكرم صلاة كاملة دائمة تكتبنا بها عندك في هذه اللّيلة المباركة مغفورين لهم مسعودين معمّرين بالخير مرزوقين موفّقين للأذكار والطّاعات والخيرات والحسنات ومستغنين بفضلك في الدّارين عمّن سواك وصلّ على سيّدنا محمّد صلاة تكتبنا بها في هذه اللّيلة من السّعداء والصّالحين وترزقنا بها في الدّارين إيمانا كاملا وكمال اليقين بحقّ سيّدنا محمّد سيّد المرسلين وإمام  المتّقين ومحبوب ربّ العالمين وتكشف بها عنا البليات والآفات والعاهات الواردة بإرادتك هذه السّنة لتصيب بها من تشاء من عبادك إنّك مجيب الدّعوات وما ذلك على الله بعزيز وصلّى الله على سيّدنا محمّد وعلى آله وصحبه وسلّم.

Allahoumma ya ‘Allahou ya ‘Allahou ya ‘Allah ya Hayyou ya Qayyoum ya Ghafour ya Tawwab ya Fattahou ya Razzaq ya Waçi^ou ya Mou^in ya Bacit ya Moubdi’ ya Wahhab ya Matin waya Hafidh ya Waliyyou ya Kafi ya Hacib ya ‘Arhama r-rahimin ya Dha l-Manni waya Dha l-Fadl waya Dha l-Jalali wal-‘Ikram waya Dha tTawli wal-‘In^am waya man tamhou ma tacha‘ watouthbitou ma tacha‘ liman tacha‘ waya man ^indaka ‘oummou l-kitab bihaqqi ‘asma‘ika l-housna wa’ayatika l-^oudhma wabihaqqi smika l-^adhimi l-‘a^dham wabi t-tajalli fi laylati n-nisfi min cha^bani l-moukarram salli ^ala sayyidina wamawlana wahabibina wachafi^ina wamaladhina Mouhammad raçoulika wanabiyyika l-‘akram salatan kamilatan da‘imatan taktoubouna biha ^indaka fi hadhihi l-laylati l-moubarakah maghfourina lahoum mas^oudina mou^ammirina bi l-khayr marzouqina mouwaffaqina li l-‘adhkari watta^ati wal-khayrati wal-haçanat wamoustaghnina bifadlika fi d-darayn ^amman siwak, wasalli ^ala sayyidina Mouhammad salatan taktoubouna biha fi hadhihi l-laylati mina s-sou^ada‘i wassalihin watarzouqouna biha fi d-darayni ‘imanan kamilan wa kamala l-yaqin bihaqqi sayyidina Mouhammadin sayyidi l-mourçalin wa’imami l-mouttaqin wamahboubi Rabbi l-^alamin watakchifou biha ^anni l-baliyyati wal-‘afati wal-^ahati l-waridah bi’iradatika hadhihi s-sanata litousiba biha man tacha‘ou min ^ibadika ‘innaka Moujibou d-da^awati wama dhalika ^ala l-Lahi bi^aziz, wasalla l-Lahou ^ala sayyidina Mouhammad wa^alaalihi wasahbihi wasallim.

 

A retenir :

La nuit de la mi-Cha^ban est une nuit bénie.

La nuit de la mi-cha^ban n’est pas la nuit de la-Qadr.

Il convient de multiplier les invocations et prières surérogatoires lors de cette nuit, et de jeûner le jour du 15.

De fausses paroles sont propagées sur la mi-Cha^ban dont certaines sont de la mécréance.


[1] On voit fréquemment ce mot écrit ainsi : Coran. Pour être plus proche de la prononciation dans la langue arabe, la Section de la Recherche et des Etudes Islamiques de l’APBIF a opté pour cette autre translittération : Qour’an. La lecture de ce mot en utilisant le tableau de translittération donne sa prononciation exacte. Pour en savoir plus sur la translittération…

Poster une Réponse

Horaires des prières
PARIS
Fajr03:45
Chourouq06:14
Dhouhr14:03
Asr18:12
Maghrib21:45
Icha23:07