Miracle de la table de Jésus (^Iça)

0

Miracle, Prodige

Chaque Prophète envoyé par Dieu a été appuyé par des miracles. Les miracles confirment le statut de Prophète. Notre maître Jésus ^Iça عَلَيْهِ السَّلاَم compte parmi les Prophètes qui ont eu de grands miracles. Parmi ses miracles éminents, il y a la descente d’une table extraordinaire du Paradis.

Le miracle de la table de Jésus (^Iça)

Un verset du Coran[1] (Qour’an) confirme le miracle de la table de Jésus. Allah ta^ala dit :

قال عيسى ابن مريم اللهم ربنا أنزل علينا مائدة من السماء تكون لنا عيدا لأولنا وآخرنا وآية منك وارزقنا وأنت خير الرازقين

(qala ^Iça bnou Maryam : Allahoumma Rabbana ‘anzil ^alayna ma’iadatan mina s-sama’, takounou lana ^idan li’awwalina wa‘akhirina wa‘ayatan mink ; warzouqna wa‘Anta khayrou r-raziqin)

« ^Iça fils de Maryam a dit : Ô Allah Notre Seigneur, fais descendre sur nous une table servie du ciel qui soit une fête pour les premiers d’entre nous et les derniers d’entre nous, que ce soit un miracle, et accorde-nous la subsistance. Tu es certes le Meilleur de ceux qui accordent la subsistance. » [Al-Ma‘idah / 114]

Notre maître ^Iça a ordonné aux apôtres qui étaient les meilleurs de ceux qui ont cru en lui de jeûner trente jours. Lorsqu’ils ont terminé leurs jours de jeûne, ils étaient avec lui en plein désert.

Or lorsque notre maître ^Iça sortait, des milliers de gens le suivaient. Certains faisaient partie de ses compagnons, d’autres lui demandaient de faire des invocations pour eux en raison d’une maladie ou d’un handicap qu’ils avaient. D’autres encore le suivaient pour se moquer de lui et perturber les autres.

Les apôtres ont insisté auprès de notre maître ^Iça pour qu’il fasse descendre une table du ciel pour qu’ils puissent en manger et pour que leur cœur soit apaisé, pour savoir ainsi que Allah avait accepté leur jeûne.

Allah a exaucé son invocation et une table servie est descendue du ciel. Elle était couverte de linges, notre maître ^Iça les a retirés en disant :

بسم الله خير الرازقين

(bismi l-Lahi khayri r-Raziqin)

par le nom de Allah le Meilleur de ceux qui accordent la subsistance.

Il y avait sur cette table sept grands poissons et sept morceaux de pain, du vinaigre, du sel, des grenades, du miel et des fruits. Il en émanait une odeur que les gens n’avaient jamais sentie auparavant.

Les bénédictions de ce grand miracle

Le Prophète ^Iça a ordonné aux pauvres, aux nécessiteux et aux malades, à près de mille trois cent personnes de consommer des nourritures cette table. Les bénédictions de ce grand miracle ont été nombreuses : tous ceux qui étaient malades, tous ceux qui avaient un handicap ou une maladie chronique guérissaient et les pauvres devenaient riches.

Notre Prophète ^Iça a organisé un tour pour chacun d’entre eux. Le dernier mangeait tout comme le premier au point qu’on a dit que chaque jour sept mille personnes y mangeaient.

La table a été élevée au ciel

Lorsque quarante jours se furent écoulés, Allah ta^ala a révélé à ^Iça ^alayhi s-salam ce qui signifie : « Ô ^Iça, fais que cette table soit exclusivement aux pauvres et non aux riches. » Il leur a donc ordonné de ne pas faire de réserves et de ne pas garder une part pour le lendemain de ne pas trahir leur promesse. Mais certains ont trahi leur promesse et ont fait des réserves, et la table a été élevée au ciel. Les hypocrites s’en plaignirent et ils émirent un doute au sujet de ^Iça ^alayhi s-salam. Allah dit

يا عيسى إني ءاخذٌ بشَرطي

(ya ^iça ‘inniakhidhoun bicharti)

« Ô ^Iça Je vais châtier ceux qui ont mécru. »

Dieu a châtié les mécréants

Lorsque les trente trois personnes qui avaient apostasié se réveillèrent de leur sommeil le lendemain, ils étaient transformés en des porcs abominables et ils se mirent à manger des déchets après avoir consommé de la très bonne nourriture et dormi dans les lits confortables. Lorsque les gens ont vu cela, ils se réunirent autour de ^Iça ^alayhi s-salam en pleurant. Ces porcs étaient venus en hochant la tête et s’étaient mis à pleurer, leurs larmes coulaient. Notre maître ^Iça les a reconnus et leur a dit : « N’est-ce pas toi Untel ? » et l’autre hochait de la tête, il ne pouvait pas parler. Ils sont restés ainsi quelques jours. Ensuite notre maître ^Iça a invoqué son Seigneur pour qu’il les fasse périr.

Après ce grand miracle, les gens ont discuté de tout cela ; de nombreuses personnes ont cru. Le nombre des croyants a augmenté et les croyants ont augmenté en persévérance et en certitude dans leur foi.

A retenir :

Dieu a accordé à chacun de Ses Prophètes des miracles.

Parmi les miracles du Prophète ^Iça, il y a une table descendue du ciel, pleine de bénédictions.


[1] On voit fréquemment ce mot écrit ainsi : Coran. Pour être plus proche de la prononciation dans la langue arabe, la Section de la Recherche et des Etudes Islamiques de l’APBIF a opté pour cette autre translittération : Qour’an. La lecture de ce mot en utilisant le tableau de translittération donne sa prononciation exacte. Pour en savoir plus sur la translittération…

Poster une Réponse

Horaires des prières
PARIS
Fajr05:57
Chourouq07:37
Dhouhr13:49
Asr17:09
Maghrib19:54
Icha20:55