Khoutbah n°822 : Générosité et 
bienfaisance durant
 Ramadan

0

joumou^a, joumoua, joumouaa, joumou3a, joumou3ah

بِسمِ اللهِ الرَّحمـنِ الرَّحِيم

Bismi l-Lahi r-Rahmani r-Rahim

الحَمدُ للهِ رَبِّ العَالَمِين والصَّلاةُ والسَّلامُ عَلى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ رَسُولِ اللهِ

Louanges à Allah Seigneur des mondes,que Allah honore et élève davantage en degrés notre maître Mouhammad et qu’Il préserve sa communauté de ce que le Prophète craint pour elle.

Khoutbah n°822

Le vendredi 26 Juin 2015 correspondant au 09 de Ramadan 1436 de l’Hégire

Le mérite de la générosité et 
de la bienfaisance durant
 le mois de Ramadan

 

Mes frères de Foi,

La louange est à Allah, nous Le louons, nous recherchons Son aide, nous recherchons Sa bonne guidée, nous Le remercions, nous demandons Son pardon et nous nous repentons à Lui. Nous demandons que Allah nous préserve du mal de nos âmes et de nos mauvaises actions. Celui que Allah guide, nul ne peut l’égarer ; et celui qu’Il égare, nul ne peut le guider.

Je témoigne qu’il n’est de dieu que Allah le seul à ne pas avoir d’associé, ni de ressemblant ni de semblable, ni d’équivalent ni d’égal.

Et je témoigne que notre Maître, notre bien-aimé, notre éminent guide, celui qui nous réjouit le cœur, notre Maître Mouhammad est Son esclave et Son messager, Son bien-aimé et celui qu’Il a élu, celui que Allah a envoyé en tant que miséricorde pour les gens, en tant que guide annonciateur de bonnes nouvelles et avertisseur contre un châtiment. Il a parfaitement transmis le message, il s’est acquitté de ce qui lui a été confié, il a donné le conseil à la communauté et a fourni son effort, un véritable effort, dans la voie que Allah agrée. Que Dieu le rétribue pour nous du meilleur de ce dont Il a rétribué chacun de Ses prophètes.

Ô Allah, honore et élève davantage en degrés et préserve de ce qu’il craint pour sa communauté notre Maître Mouhammad ainsi que la famille de notre Maître Mouhammad comme Tu as honoré et élevé davantage en degrés et préservé de ce qu’il craint pour sa communauté notre Maître Ibrahim ainsi que la famille de notre Maître Ibrahim. Et accorde Tes bénédictions à notre Maître Mouhammad ainsi qu’à la famille de notre Maître Mouhammad comme Tu as accordé Tes bénédictions à notre Maître Ibrahim ainsi qu’à la famille de notre Maître Ibrahim. Certes Tu es Al-Hamid, Celui Qui mérite les louanges, Al-Majid, Celui Qui est glorifié.

Esclaves de Allah, je vous recommande ainsi qu’à moi-même de faire preuve de piété à l’égard de Allah Al-^Aliyy, Al-Qadir, Celui Qui dit dans Son Livre clair :

﴿يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُواْ أَنفِقُواْ مِمَّا رَزَقْنَاكُم مِّن قَبْلِ أَن يَأْتِيَ يَوْمٌ لاَّ بَيْعٌ فِيهِ وَلاَ خُلَّةٌ وَلاَ شَفَاعَةٌ وَالْكَافِرُونَ هُمُ الظَّالِمُونَ﴾

[sourat Al-Baqarah/ 254](ya‘ayyouha l-ladhina ‘amanou ‘anfiqou mimma razaqnakoum min qabli ‘an ya’tiya yawmoun la bay^oun fihi wala khoullatoun wala chafa^atoun wal-kafirouna houmou dhdhalimoun)

« Ô vous qui êtes croyants, dépensez de ce que Nous vous avons accordé comme subsistance avant que ne vienne un Jour où il n’y aura plus ni vente ni compagnie[vous soutenant]ni intercession[en votre faveur]. Et les mécréants, ce sont eux les injustes.»

Le Prophète éminent a dit :

(( سَبْعَةٌ يُظِلُّهُمُ اللهُ في ظِلِّهِ أَيْ في ظِلِّ عَرْشِهِ يَوْمَ لا ظِلَّ إِلّا ظِلُّهُ أَيْ يَوْمَ القِيامَةِ إِمامٌ عادِلٌ، وشابٌّ نَشَأَ في عِبادَةِ اللهِ تَعالى، ورَجُلٌ مُعَلَّقٌ قَلْبُهُ في المَساجِدِ، ورَجُلانِ تَحابَّا في اللهِ ٱجْتَمَعا عَلَيْهِ وَتَفَرَّقَا عَلَيْهِ، ورَجُلٌ دَعَتْهُ ٱمْرَأَةٌ ذاتُ مَنْصِبٍ وجَمالٍ فَقالَ إِنِّي أَخافُ اللهَ، ورَجُلٌ تَصَدَّقَ بِصَدَقَةٍ فَأَخْفاها حَتّى لا تَعْلَمَ شِمَالُهُ ما تُنْفِقُ يَمينُهُ، ورَجُلٌ ذَكَرَ اللهَ خالِيًا فَفاضَتْ عَيْناهُ ))

« Sept catégories de personnes seront à l’ombre du Trône, le jour du Jugement où il n’y a pas d’autre ombre que celle du Trône : Un calife équitable? Un jeune homme qui a grandi dans l’adoration de Dieu, un homme dont le cœur est attaché aux mosquées, deux hommes qui se sont aimés par recherche de l’agrément de Dieu, qui se sont réunis pour cet amour par recherche de l’agrément de Dieu et qui, par la suite, se sont séparés sur cet amour par recherche de l’agrément de Dieu, un homme qu’une femme ayant un honneur et une beauté a invité à commettre le péché mais qui a répondu : “je crains Dieu ! ”, un homme qui a donné une aumône en la cachant, et un homme qui, une fois seul, a évoqué Dieu au point que ses yeux se sont inondés de larmes. »

Ainsi, le Prophète salla l-Lahou ^alayhi wasallam a dit :

(( ورَجُلٌ تَصَدَّقَ بِصَدَقَةٍ فَأَخْفاها حَتى لا تَعْلَمَ شِمَالُهُ ما تُنْفِقُ يَمينُهُ ))

(warajouloun tasaddaqa bisadaqatin fa’akhfaha hatta la ta^lama chimalouhou ma tounfiqou yaminouh)

« et un homme qui a donné une aumône en la cachant. »

Esclaves de Allah, donner en aumône et être généreux sont des caractères de bien. Ce sont des caractères louables. Si quelqu’un donne des aumônes et dépense dans les voies du bien et dans les actes d’obéissance quels qu’ils soient, par recherche de la récompense de la part de Allah ta^ala en se fiant à Lui soubhanah, c’est-à-dire en se fiant à Sa promesse à laquelle Il ne manque pas, alors il aura une large rétribution pour cela dans l’au-delà au Paradis. Et ceci est une preuve de la réussite. Comment n’en serait-il pas ainsi ? Alors que le Messager éminent a dit :

(( والصَّدَقَةُ بُرْهانٌ ))

(assadaqatou bourhan)

« Et l’aumône est une preuve. »

C’est-à-dire que l’aumône est une preuve de la fermeté et de la force de la foi de celui qui la donne. C’est un signe qu’il croit en la véracité de la Promesse de Dieu à laquelle il n’y a pas de manquement, puisque Allah ^azza wajall dit :

﴿ وَمَا أَنفَقْتُم مِّن شَيْءٍ فَهُوَ يُخْلِفُهُ وَهُوَ خَيْرُ الرَّازِقِينَ ﴾

[sourat Saba’/39] (wama ‘anfaqtoum min chay’in fahouwa youkhlifouhou wahouwa khayrou r-raziqin)

« Et tout ce que vous dépensez, Allah vous le remplace. Il est, certes, le meilleur de ceux qui pourvoient. »

Et parmi ce qui nous est rapporté du Messager éminent pour inciter ceux qui ont une zakat obligatoire à sortir, de faire cela, il y a sa parole :

(( ما مِنْ يَوْمٍ يُصْبِحُ العِبادُ فيهِ إِلَّا مَلَكانِ يَنْزِلانِ فَيَقُولُ أَحَدُهما اللَّهُمَّ أَعْطِ مُنْفِقًا خَلَفًا ويَقولُ الآخَرُ اللَّهُمَّ أَعْطِ مُمْسِكًا تَلَفًا ))

[hadith faisant l’objet de l’accord] (ma min yawmin tousbihou l-^ibadou fihi ‘il-la malakani fayaqoulou ‘ahadouhouma l-Lahoumma ‘a^ti mounfiqan khalafan wayaqoulou l-‘akharou l-Lahoumma ‘a^ti moumsikan talafa)

«Pas un jour qui se lève pour les esclaves sans que deux anges ne descendent, l’un des deux dit alors : “ Ô Allah donne à celui qui donne sa zakat ce qui lui remplacera ce qu’il a dépensé ! ” Et l’autre dit : “ Ô Allah donne à celui qui retient sa zakat ce qui lui fera perdre ses biens ! »

Et Allah soubhanahou wata^ala dit :

﴿مثَلُ الَّذِينَ يُنفِقُونَ أَمْوَالَهُمْ فِي سَبِيلِ اللهِ كَمَثَلِ حَبَّةٍ أَنبَتَتْ سَبْعَ سَنَابِلَ فِى كُلِّ سُنبُلَةٍ مِّاْئَةُ حَبَّةٍ وَاللهُ يُضَاعِفُ لِمَن يَشَاءُ وَاللهُ وَاسِعٌ عَلِيمٌ﴾

[sourat Al-Baqarah/ 261] (mathalou l-ladhina younfiqouna ‘amwalahoum fi sabili l-Lahi kamathali habbatin ‘anbatat sab^a sanabila fi koulli sounboulatin mi’atou habbatin wal-Lahou youda^ifou liman yacha’ou wal-Lahou Waci^oun ^Alim)

« Ceux qui dépensent leurs biens dans la voie que Allah agrée sont à l’exempled’une graine qui a produit sept épis dans chacun desquels il y a cent graines.Allah multiplie à qui Il veut, Il accorde avec largesse et sait absolument tout. »

Les savants ont dit que l’aumône licite, que la personne sort de ses biens par recherche de l’agrément de Allah et des récompenses de la part de Allah soubhanah, est une cause pour que Allah accorde des bénédictions cachées qui se produisent dans les biens de son propriétaire. Ils ont dit que l’argent que l’on sort sous forme d’aumône, même si l’aumône diminue nos biens en apparence, la récompense qui en est réservée dans l’au-delà en compensera le manque.

En témoigne ce que le Messager éminent a annoncé par sa parole :

(( بَيْنَما رَجُلٌ بِفَلاةٍ مِنَ الأَرْضِ فَسَمِعَ صَوْتًا في سَحَابَةٍ “ٱسْقِ حَديقَةَ فُلانٍ” فَتَنَحَّى ذَلِكَ السَّحابُ فَأَفْرَغَ ماءَهُ في حَرَّةٍ وهِيَ الأَرْضُ الـمُلَبَّسَةُ حِجارَةً سُودًا فَإِذا شَرْجَةٌ وهي مَكانُ مَسيلِ الماءِ مِنْ تِلْكَ الشِّراجِ قَدِ اسْتَوْعَبَتْ ذَلِكَ الماءَ كُلَّهُ فَتَتَبَّعَ الماءَ فَإِذَا رَجُلٌ قائِمٌ في حَديقَتِهِ يُحَوِّلُ الماءَ بِمِسْحَاتِهِ، فَقالَ لَهُ يا عَبْدَ اللهِ ما اسْمُكَ ؟ فَقالَ صاحِبُ الحَديقَةِ فُلانٌ لِلاِسْمِ الَّذي سَمِعَ في السَّحابَةِ أَيْ هُوَ نَفْسُ الاِسْمِ الَّذي سَمِعَهُ مِنَ السَّحابَةِ فَقالَ لَهُ أَيْ صاحِبُ الحَديقَةِ يا عَبْدَ اللهِ لِمَ تَسْأَلُني عَنِ اسْمِي فَقالَ إِنِّي سَمِعْتُ صَوْتًا في السَّحابِ الَّذي هَذا ماؤُهُ يَقولُ اسْقِ حَديقَةَ فُلانٍ لاِسْمِكَ فَما تَصْنَعُ فيها ؟ قالَ أَمّا إِذا قُلْتَ هذا فَإِنّي أَنْظُرُ إِلى ما يَخْرُجُ مِنْها فَأَتَصَدَّقُ بِثُلُثِهِ وءَاكُلُ أَنا وعِيالي ثُلُثًا وأَرُدُّ فيها ثُلُثَهُ ))

[rapporté par Mouslim]

« Tandis qu’un homme était dans une terre déserte, il a entendu une voix provenant d’un nuage qui disait : “ Arrose le jardin de Untel ! ” C’est alors que ce nuage s’est déplacé et a déversé son eau sur une terre couverte de pierres noires. Un ruisseau s’est alors constitué à partir d’une crevasse : il a donc suivi cette eau jusqu’à trouver un homme qui se tenait dans son jardin en train d’orienter l’eau avec sa bêche. Celui qui avait entendu la voix provenant du nuage lui a dit : “Ô esclave de Dieu, comment t’appelles-tu ? ” Le propriétaire du jardin lui répondit : « Untel ! » Et c’était le nom qu’il avait entendu en provenance du nuage. Alors, le propriétaire du jardin lui demanda : “ Mais pourquoi me demandes-tu mon nom ? ” Il lui répondit : “ C’est parce que j’ai entendu une voix provenant d’un nuage dont voici l’eau, et qui disait : ″ Arrose le jardin de Untel ! ″ Et c’était ton nom. Que fais-tu avec tout cela ? ” Alors il lui répondit : “ Comme tu m’as annoncé cela, [je vais te le dire]. Je regarde ce que mon jardin a produit, j’en donne le tiers en aumône, j’en consomme le tiers avec ma famille et je lui rends le tiers.”»

Nous avons en notre Prophète éminent un excellent modèle dans sa générosité, dans ses grandes dépenses dans la voie que Allah agrée. Il est le maître des généreux, le plus généreux des gens, comment n’en serait-il pas ainsi ?

Il est parvenu dans les deux Sahih que Anas, que Allah l’agrée, a dit que le Prophète sallla l-Lahou ^alayhi wasallam était « Le meilleur des gens, le plus courageux des gens et le plus généreux des gens. »

Sa générosité se démultipliait et augmentait durant le mois de Ramadan ; et ce, pour différentes raisons. En effet, le mois de Ramadan est une saison pour les actes de bien. Les grâces de Allah envers Ses esclaves augmentent durant ce mois. Aussi, les aumônes données durant le mois de Ramadan sont meilleures que celles données dans d’autres mois.

Et ce, en raison de ce qui est parvenu dans les Sounan de At-Tirmidhiyy que d’après ‘Anas, le Prophète salla l-Lahou ^alayhi wasallam a dit :

(( أَفْضَلُ الصَّدَقَةِ صَدَقَةٌ في رَمَضانَ ))

(‘afdaloussadaqati sadaqtoun fi Ramadan)

« La meilleure aumône est celle qui est faite durant le mois de Ramadan. »

Il y a aussi le fait que le mois de Ramadan est le mois de la solidarité, de l’entraide, de la miséricorde, du pardon et de l’affranchissement du feu de l’enfer. C’est un mois dont le début est une miséricorde, le milieu un pardon et la fin un affranchissement du feu de l’enfer.

Allah ta^ala dit :

﴿ لَقَدْ كَانَ لَكُمْ فِي رَسُولِ اللَّهِ أُسْوَةٌ حَسَنَةٌ لِّمَن كَانَ يَرْجُواْ اللَّهَ وَالْيَوْمَ الأَخِرَ وَذَكَرَ اللَّهَ كَثِيرًا ﴾

[sourat Al-‘Ahzab / 21] (laqad kana lakoum fi raçouli l-Lahi ‘ouswatoun haçanatoun liman kana yarjou l-Laha wal-yawma l-‘akhira wadhakara l-Laha kathira)

« Vous avez en le Messager de Allah un excellent exemplepour celui qui espère l’agrément de Allah et la réussite au Jour du Jugement et qui a beaucoup évoqué Allah. »

Nous demandons à Allah d’être de ceux qui prennent exemple sur le Prophète Mouhammad, d’être de ceux qui n’oublient pas de dépenser leur argent dans le bien, quand ils le peuvent, d’être de ceux qui ne ratent pas ce devoir qu’est d’aider à diffuser la science de la Religion et faire reculer l’ignorance et l’égarement.

Ô Allah, fais que nous soyons rassemblés avec notre maître Mouhammad, avec ses frères prophètes et avec les vertueux, Ô Allah, Toi le plus miséricordieux des miséricordieux.

Ayant tenu mes propos, je demande que Allah me pardonne ainsi qu’à vous-mêmes.

Poster une Réponse

Horaires des prières
PARIS
Fajr06:46
Chourouq08:29
Dhouhr13:09
Asr15:20
Maghrib17:43
Icha18:49