Catégorie: Protection de la religion

Préservation Islam
0

Le Prophète nous a appris que parmi les musulmans, certains ont la qualification permettant de déduire des jugements qui n’ont pas fait l’objet d’un texte explicite dans la Loi du Qour’an ou du hadith, on les appelle les savants moujtahid. Quant aux autres musulmans…

Plus
Préservation Islam
0

La capacité d’interpréter les textes révélés demande de nombreuses et rares qualités. Durant l’époque du Messager, certains se sont risqués à donner des jugements (ijtihad) sans avoir atteint le degré de moujtahid ou moufti et le Messager les en a sévèrement blâmés. De nos jours, cela est malheureusement devenu courant.

Plus
Préservation Islam
0

A notre époque, l’ignorance s’est grandement propagée. Ainsi, de nombreuses voies s’élèvent et prônent la discorde, jettent des doutes sur les fondements de la religion et mettent les musulmans dans l’incrédulité, les éloignant ainsi de la religion. Il est obligatoire d’apprendre la science de la religion afin d’ordonner le bien et de blâmer ce qui est blâmable.

Plus
Mawlid 2015
0

En Islam, il y a de bonnes innovations, ce sont celles qui sont en conformité avec le Coran et la Sounnah (la tradition prophétique). Mais il faut savoir qu’il existe également des mauvaises innovations. On en prend connaissance afin de s’en préserver.

Plus
Mawlid 2015
0

En Islam, il existe de bonnes et de mauvaises innovations. Les bonnes innovations sont très courantes et très répandues dans les sociétés musulmanes. Personne de nos jours, ne soutiendrait qu’il faille détruire les mihrab ou effacer les points et le tachkil des lettres du Qour’an !

Plus
Mawlid 2015
0

En Islam, il existe de nombreuses innovations (bid^ah) : dans la prière, dans l’écriture du Coran. Certaines sont de bonne guidée et d’autres au contraire sont à l’origine d’égarements. De ce fait, il est indispensable de distinguer ce qui est de l’ordre du licite et ce qui est de l’ordre de l’interdit.

Plus