Catégorie: Se préserver de la mécréance

Mécréance, apostasie
0

La foi est la meilleure des œuvres selon le jugement de Dieu. Il est impératif pour le musulman de connaître les choses qui font sortir de l’Islam, afin de les éviter et de conserver sa foi. En effet, celui qui ne connaît pas le mal risque d’autant plus d’y tomber.

Plus
Mécréance, apostasie
0

Suite à une apostasie, toutes les récompenses acquises précédemment sont annulées. La personne n’acquerra de nouvelles récompenses qu’après son retour à l’Islam. Dieu (Allah) dit ce qui signifie : « Et celui qui apostasie, ses bonnes œuvres sont annulées. »

Plus
Mécréance, apostasie
0

Les Prophètes ont pour mission de transmettre le message de Dieu. Il est donc un devoir de les respecter et de les aimer. Il n’est pas permis de les insulter ou de leur manquer de respect. Agir ainsi est très grave et mène à la mécréance.

Plus
Mécréance, apostasie
2

Lorsqu’il existe une preuve textuelle claire : un verset du Coran[1] (Qour’an), une parole du Prophète ou un jugement du consensus (ijma^) des savants, il n’est alors pas permis de remettre en cause ou de contredire ce texte. En effet, cela peut mener à la mécréance.

Plus
Mécréance, apostasie
0

À notre époque, le relâchement dans la parole est un fait si répandu qu’un certain nombre de gens prononcent des paroles qui les font sortir de l’Islam sans considérer cela comme un mal alors que c’est de la mécréance. Ils ne sont donc plus musulmans.

Plus
Mécréance, apostasie
0

L’apostasie est la rupture de l’Islam par une mécréance doctrinale (par la croyance), verbale (par une parole) ou gestuelle (par un acte). Concernant la mécréance par la croyance, elle a lieu dans le cœur. En voici quelques exemples.

Plus
Mécréance, apostasie
0

Tajou d-Din As-Soubkiyy, dans son livre intitulé “Mouqaddimatou tTabaqat”, a dit : « Pas de divergence chez Al-‘Ach^ariyy et ses compagnons, et même chez tous les musulmans, que celui qui prononce de la mécréance ou fait les actes des mécréants, est mécréant en Dieu (Allah) l’Eminent, qu’il demeurera éternellement en enfer [s’il meurt sur la mécréance] même si son cœur a connu la vérité, et que cette connaissance ne lui sera d’aucun secours s’il s’entête et ne lui sera d’aucune utilité. Deux musulmans ne divergent pas à ce sujet. »

Plus
Mécréance, apostasie
0

Dans chacune des quatre écoles, des savants ont composé des ouvrages pour indiquer les choses qui font sortir de l’Islam, parce qu’à leur époque étaient apparues dans la population des paroles de mécréance. Ils ont alors voulu sauver les gens du danger de ces paroles et ont donc composé ces écrits. Cela compte parmi les meilleures des œuvres car ainsi ceux à qui il est arrivé de prononcer une de ces paroles peuvent se corriger en prononçant les deux témoignages pour revenir de la mécréance à l’Islam. Il y a aussi en cela une mise en garde pour celui à qui ce n’est pas arrivé afin qu’il ne tombe pas dans la mécréance.

Plus
Mécréance, apostasie
0

Celui qui utilise sa raison de façon correcte aboutit à la croyance musulmane. En effet, la croyance musulmane est confirmée par la raison. Celui qui contredit (par une croyance ou une parole) ce que l’on peut déduire par la raison comme le fait que Dieu soit tout-puissant, n’est pas musulman.Nul n’est excusé pour cela : ni le nouveau converti, ni celui qui a vécu loin des savants.

Plus
Mécréance, apostasie
0

Le musulman qui prononce une parole qui comporte une mécréance sort de l’Islam même s’il n’a pas ouvert son cœur à la mécréance et ne s’en est pas satisfait. La colère ou la plaisanterie ne sont pas des excuses non plus.

Plus