Conséquences d’une apostasie

0

Mécréance, apostasie

Suite à une apostasie, toutes les récompenses acquises précédemment sont annulées. La personne n’acquerra de nouvelles récompenses qu’après son retour à l’Islam. Dieu (Allah) dit ce qui signifie : « Et celui qui apostasie, ses bonnes œuvres sont annulées. »

Les conséquences d’une apostasie

Le jugement de celui qui commet une mécréance est que ses bonnes actions ainsi que ses récompenses sont toutes annulées. Il ne lui sera pas compté l'équivalent d'une poussière d’une récompense qu’il aurait acquise auparavant, pour une aumône, un pèlerinage (hajj), un jeûne, une prière ou autre. Ce qui lui sera compté, ce sont les nouvelles bonnes actions qu'il accomplira après avoir renouvelé sa foi en prononçant les 2 témoignages. Dieu (Allah) dit :

وَمَنْ يَكْفُرْ بِالإِيمَانِ فَقَدْ حَبِطَ عَمَلُهُ

(waman yakfour bi l-‘imani faqad habita ^amalouh)

« Et celui qui apostasie, ses bonnes œuvres sont annulées. » [Al-Ma'idah / 5]

L’apostasie rompt le jeûne

Si le musulman est en train de jeûner et qu’il sort de l’Islam par un acte, une croyance ou une parole, son jeûne est rompu. Même s’il revient à l’Islam immédiatement en prononçant les deux témoignages de foi, sa journée de jeûne n’est pas valable. Toutefois, si c’est un jeûne obligatoire il devra s’abstenir de manger ou de boire jusqu’au coucher du soleil et rattraper ce jour de jeûne par la suite.

L’apostasie rompt l’ablution sèche (tayammoum)

De même, si le musulman a fait l’ablution sèche (tayammoum) et qu’il commet une mécréance, son tayammoum est rompu.

Ce qu'il égorge est illicite

De plus, ce qu’il égorge est considéré comme un cadavre illicite, il est interdit de le consommer.

Le contrat de mariage religieux de l’apostat(e) est annulé

Avant la consommation du mariage

Le contrat de mariage religieux est aussi annulé par le simple fait que l’un des deux époux commette une apostasie avant la consommation du mariage (c’est-à-dire le rapport). Dans ce cas, s’il revient à l’Islam, il est indispensable de faire un nouveau contrat de mariage avec tuteur et témoins.

Après la consommation du mariage

Si celui des deux qui a apostasié revient à l'Islam après la période d'attente post maritale (^iddah), alors le contrat de mariage religieux est annulé. Dans ce cas, un nouveau contrat de mariage doit être réalisé. Cependant, s’il ou elle revient à l’Islam avant l’achèvement de la période d’attente post maritale, il n’est pas nécessaire de procéder à un nouveau contrat. Comment compte-t-on la période d’attente post maritale ? Il s’agit de 3 périodes inter menstruelles pour une femme menstruée, de 3 mois pour celle qui n’est pas menstruée, et pour une femme enceinte jusqu’à ce qu’elle accouche.

Un apostat ne peut pas se marier

Le contrat de mariage religieux d'un apostat avec une musulmane ou une non musulmane même si comme lui elle a apostasié n’est pas valable. De même le contrat de mariage religieux d’une femme qui a apostasié n’est pas valable, même s’il est réalisé avec un musulman.

Il faut revenir immédiatement à l’Islam

Il est du devoir de celui qui a commis une apostasie, que ce soit un homme ou une femme, de revenir immédiatement à la religion de l'Islam et ceci :
  • en prononçant les deux témoignages qui sont : je témoigne qu’il n’est de dieu que Allah et je témoigne que Mouhammad est le messager de Allah,
  • et en abandonnant c’est-à-dire en cessant la cause de son apostasie.
Par conséquent, s’il cesse de faire ce qui l’a fait tomber dans l’apostasie et prononce les deux témoignages, sa mécréance est effacée et il est de nouveau musulman.

S’il meurt sans revenir à l’Islam…

Dieu dit :

إن الذين كفروا وصدّوا عن سبيل الله ثم ماتوا وهم كفّار فلن يغفر الله لهم

('inna l-ladhina kafarou wasaddou ^an sabili l-Lahi thoumma matou wahoum kouffaroun falan yaghfira l-Lahou lahoum)

« Certes, ceux qui ont mécru et ont dévié de la voie agréée par Allah puis sont morts mécréants, Allah ne leur pardonne pas. » [Mouhammad / 34]

et Il dit :

إن الذين كفروا وظلموا لَمْ يَكُنِ اللهُ لِيَغْفِرَ لَهُم ولا لِيهديهم طريقا إلاّ طريق جهنّم خالدين فيها أبدا

(‘inna l-ladhina kafarou wadhalamou lam yakouni l-Lahou liyaghfira lahoum wala liyahdiyahoum tariqan ‘il-la tariqa jahannama khalidina fiha ‘abada)

« Certes, ceux qui ont mécru et fait preuve d’injustice, Allah ne leur pardonne pas et ne les guidera pas et ils seront conduits en enfer dans lequel ils resteront éternellement, à jamais. » [An-Niça' / 168-169]

Dieu a promis l’enfer éternel à celui qui meurt pubère sain d’esprit et avec une autre religion que l’Islam alors qu’il a entendu les 2 témoignages dans une langue qu’il comprend. Il n’est pas permis de faire la prière funéraire pour lui en raison de sa mécréance, On ne le lave pas car ce n’est pas un devoir de le laver mais c’est permis, On ne l'enveloppe pas dans un linceul mais c’est permis, On ne l'enterre pas dans un cimetière de musulmans.

A retenir :

La sortie de l’Islam annule : toutes les récompenses acquises précédemment, le jeûne, le tayammoum…

Le retour à l’Islam permet de valider les actes de biens commis après, cependant ce qui a été fait auparavant est annulé et donc perdu.

Dans certains cas, le contrat de mariage est annulé.

Celui qui sort de l’Islam et meurt ainsi, ira en en enfer éternellement.

Poster une Réponse

Horaires des prières
PARIS
Fajr06:19
Chourouq08:02
Dhouhr12:42
Asr14:52
Maghrib17:15
Icha18:21