Comment déterminer le début de Ramadan ?

0

Mois lunaires, calendier musulman

Les mois lunaires comptent 29 ou 30 jours. Ils ne comptent donc jamais 28 jours ni 31 jours. Mais la durée d’un mois lunaire ne peut être connue à l’avance. Alors comment déterminer le début de Ramadan ?

Déterminer le début des mois lunaires

Les mois lunaires comptent 29 ou 30 jours. Ils ne comptent donc jamais 28 jours ni 31 jours. Mais la durée d’un mois lunaire ne peut être connue à l’avance. Le début et la fin du mois lunaire sont déterminés par la vision du croissant de lune et non par la naissance de la lune qui peut être déterminée par calcul. Il est un devoir communautaire pour les musulmans d’observer chaque mois le croissant de lune afin de déterminer le début des mois. Comme le mois fait au moins 29 jours, après le coucher du 29ème jour du mois lunaire, les musulmans observent l’horizon Ouest. Si le croissant de lune est vu après le coucher du soleil par deux témoins justes (^adl), alors le lendemain sera le premier jour du mois suivant. Sinon, le lendemain sera le 30ème jour du mois actuel. Le fait que l’on puisse calculer avec une grande précision l’instant de « naissance » de la nouvelle lune n’a donc aucune incidence sur la détermination du début du mois lunaire. Le Prophète Mouhammad a en effet lié la détermination du début du mois à la vision du croissant de lune et non à sa naissance.

Déterminer le début de Ramadan

Le Messager de Dieu salla l-Lahou ^alayhi wasallam nous a appris comment déterminer le début du jeûne de Ramadan. Il a dit :

لا تقدموا رمضان بيوم أو يومين صوموا لرؤيته وأفطروا لرؤيته فإن غم عليكم فأكملوا عدة شعبان ثلاثين

(La taqaddamou Ramadana biyawmin ‘aw yawmayni soumou lirou’yatihi wa‘aftirou lirou’yatihi fa’in ghoumma ^alaykoum fa’akmilou ^iddata Cha^bana thalathin)

« N’anticipez pas Ramadan d’un ou deux jours. Jeûnez à la vue [du croissant]et interrompez le jeûne à la vue [du croissant]et si l’observation est gênée par des nuages, complétez le compte de Cha^ban à trente jours » rapporté par Al-Boukhariyy et Mouslim.

Pour déterminer le début du mois de Ramadan, les musulmans doivent observer le croissant de lune après le coucher du soleil du 29ème jour du mois de Cha^ban, le mois qui précède Ramadan. Si le croissant de lune est vu par un témoin juste (contrairement aux autres mois où il faut au moins deux témoins justes) après le coucher du soleil, le lendemain est confirmé comme étant le premier jour du mois de Ramadan. Sinon, le lendemain est le 30ème jour du mois de Cha^ban et le surlendemain est alors le premier jour du mois de Ramadan (le mois de Cha^ban ne pouvant dépasser 30 jours).

Ainsi, le jeûne de Ramadan devient obligatoire dans l’un des deux cas suivants :

  1. Lorsque l’on aperçoit le croissant de lune du mois de Ramadan, après le coucher du soleil du 29ème jour de Cha^ban, conformément à la parole du Prophète ou sinon
  2. Après avoir complété les trente jours du mois de Cha^ban

Le Prophète, dans le hadith cité plus haut, nous donne clairement comme condition la vision à l’œil nu du croissant lunaire. Il n’a pas parlé de la naissance de la lune. Pour l’adoration du jeûne, on ne prend donc pas en compte l’avis des astronomes puisqu’ils calculent les dates de naissance de la lune et ne peuvent pas déterminer une date précise de la vision à l’œil nu du croissant lunaire pour la première fois.

Qu’est-ce que le jour du doute ?

Si personne ne dit avoir vu le croissant de lune après le coucher du soleil du 29ème jour, le lendemain est donc le 30 Cha^ban sans être un jour de doute qu’il y ait des nuages ou pas. Par contre, si des gens parlent de la vision du croissant sans qu’aucun ne témoigne l’avoir vu ou bien si le croissant a été vu par des personnes dont le témoignage ne confirme pas le début du jeûne (par exemple, une personne qui commet de grands péchés (faciq), ou un enfant,…) alors, dans ce cas, le 30 Cha^ban est un jour de doute selon l’école de l’imam Ach-Chafi^iyy. L’appellation “jour du doute” signifie qu’il y a un doute si le mois de Ramadan a commencé ou pas. Du point de vue de la loi de l’Islam, ce jour est considéré comme le 30ème jour du mois de Cha^ban. On ne jeûne donc pas ce jour.

Il n’est permis de jeûner que lorsque le commencement du mois est certifié

Le Messager de Allasalla l-Lahou ^alayhi wasallam nous a appris comment déterminer le début du jeûne de Ramadan. Il a dit :

لا تقدموا رمضان بيوم أو يومين صوموا لرؤيته وأفطروا لرؤيته فإن غم عليكم فأكملوا عدة شعبان ثلاثين

(La taqaddamou Ramadana biyawmin ‘aw yawmayni soumou lirou’yatihi wa‘aftirou lirou’yatihi fa’in ghoumma ^alaykoum fa’akmilou ^iddata Cha^bana thalathin)

« N’anticipez pas Ramadan d’un ou deux jours. Jeûnez à la vue [du croissant]et interrompez le jeûne à la vue [du croissant]et si l’observation est gênée par des nuages, complétez le compte de Cha^ban à trente jours » rapporté par Al-Boukhariyy et Mouslim.

Ce hadith prouve qu’il est interdit de jeûner le 30ème jour de Cha^ban “par précaution”, et ce même si le 30ème jour de Cha^ban est aussi un jour de doute suite aux témoignages de personnes non ^adl.

A retenir :

Ce n’est pas la naissance du croissant qui compte, c’est sa vision ! Les calculs ne peuvent donc rien établir ni déterminer s’agissant des mois lunaires.

Il n’est pas permis de jeûner le 30 Cha^ban par précaution, que ce soit un jour du doute ou pas.

Il y a donc 3 cas :
– Si le croissant est vu par un témoin juste après le coucher du soleil du 29 Cha^ban, c’est la première nuit de ramadan, il est un devoir de jeûner le jour qui suit.
– Si personne n’a vu le croissant, le lendemain n’est pas un jour de doute. C’est le 30 Cha^ban assurément.
– Si des personnes dont le témoignage ne confirme pas le début du mois disent avoir vu le croissant, c’est le 30 du mois de Cha^ban. Selon l’école de l’imam Ach-Chafi^iyy, c’est uniquement dans ce cas qu’il est appelé jour du doute.

Poster une Réponse

Horaires des prières
PARIS
Fajr05:57
Chourouq07:37
Dhouhr13:49
Asr17:09
Maghrib19:54
Icha20:55