Qu’est-ce qui annule le jeûne ?

0

666-322LOGO

Certains actes interrompent le jeûne et l’annulent. Cela signifie que suite à ces actes, le jeûne n’est plus valable. Certains considèrent qu’avaler sa salive ou s’enduire de crème rompt le jeûne, c’est une exagération.

Introduire une substance dans le corps par un orifice ouvert

Les causes d’annulation du jeûne sont par exemple le fait de manger, même un grain de sésame ou moins, délibérément et non par oubli et boire même une goutte d’eau ou de médicament .

Le cas de l’oubli est particulier. Le jeûneur qui mange ou boit pendant son jeûne par oubli, c’est-à-dire qu’il oublie qu’il est en train de jeûner, n’annule pas son jeûne même s’il a mangé ou bu en grande quantité. En effet, le Prophète salla l-Lahou ^alayhi wasallam a enseigné que :

 من نسي وهو صائم فأكل أو شرب فليتمَ صومه فإنما أطعمه الله وسقاه

(man naçiya wahouwa sa’imoun fa’akala ‘aw chariba falyoutimma sawmahou fa’innama ‘at^mahou l-Lahou wasaqah)

« Que le jeûneur qui par oubli mange ou boit poursuive son jeûne, certes c’est Dieu qui l’a nourri et abreuvé »

De plus, le jeûne est également annulé par le fait d’introduire une substance (quelque chose qui a un volume) à l’intérieur du corps par un orifice ouvert (comme le nez, les oreilles ou la bouche). Ainsi, une pulvérisation dans le nez ou une goutte dans l’oreille annulent le jeûne.

En revanche, l’injection à travers la peau ne rompt pas le jeûne, la peau n’étant pas un orifice naturellement ouvert. De même enduire sa peau de crème ou autre n’annule pas le jeûne, ni mettre du kohl ni se parfumer. Avaler sa salive non mélangée à des glaires ou autre ne rompt pas le jeûne.

Provoquer le vomissement

Le jeûneur qui vomit volontairement annule son jeûne. Volontairement, c’est-à-dire qu’il provoque le vomissement en mettant le doigt au fond de la gorge par exemple.

Si la personne vomit involontairement, elle purifie sa bouche avec de l’eau sans rien avaler, jusqu’à ce qu’il ne reste dans sa bouche que sa salive non altérée par le vomi. Elle peut ensuite continuer sa journée de jeûne qui reste valable.

Ces jugements sont tirés du hadith du Prophète salla l-Lahou ^alayhi wasallam :

 من ذرعه القيء (أي غلبه) وهو صائم فليس عليه قضاء ومن استقاء فليقض

(man dhara^ahou l-qay’ wahouwa sa’im falayça ^alayhi qada’ waman istaqa’ falyaqdi)

« Le jeûneur qui vomit involontairement ne doit pas le rattrapage et le jeûneur qui provoque le vomissement doit le rattrapage. » C’est une parole prophétique rapportée par Al-Hakim et d’autres.

Le rapport sexuel

Le rapport sexuel annule le jeûne s’il a lieu durant la journée de jeûne (entre l’aube et le coucher du soleil) délibérément et en se rappelant du jeûne.

L’émission de maniyy

Celui qui provoque l’éjaculation durant la journée de jeûne annule son jeûne. Quant au jeûneur endormi et qui émet du maniyy (sperme) alors qu’il rêve, son jeûne n’est pas rompu.

Les menstrues ou les lochies

Dès que la femme a ses menstrues (règles) ou ses lochies (sang qui coule après l’accouchement) son jeûne est rompu. Il ne lui est alors plus permis de jeûner jusqu’à la fin de l’écoulement de ce sang. Elle devra rattraper les jours durant lesquels elle n’a pas jeûné.

La folie même un instant

Celui qui fait une crise de folie durant la journée de jeûne, même si cela ne dure qu’un instant, son jeûne est annulé.

L’évanouissement

Le jeûne de la personne qui est évanouie durant toute la journée n’est pas valable. C’est-à-dire que son évanouissement dure du levé du jour jusqu’au coucher du soleil. Il s’agit de l’évanouissement ou du coma et non du sommeil.

L’apostasie

Parmi les choses qui rompent le jeûne il y a le fait de se retrouver dans la mécréance, par plaisanterie ou par colère, en se rappelant le jeûne ou pas. Car le jeûne est un acte d’adoration et l’adoration n’est pas valable d’un non musulman. Pour cela, il est un devoir d’éviter la mécréance avec ses trois sortes et de ne pas y tomber de façon absolue que ce soit la mécréance par la parole, comme celui qui insulte Allah ou l’Islam ; la mécréance par la croyance, comme le fait de croire que Allah est un corps, une lumière ou une âme ou qu’Il serait au-dessus du trône ; et la mécréance par le geste : comme le fait de jeter le Qour’an dans les ordures ou la prosternation pour une idole.

L’apostasie annule le jeûne, il est un devoir catégorique de s’en écarter pendant le jeûne mais également en dehors du jeûne.

A retenir :

Le jeûne est annulé par :

  • – Le fait d’introduire une substance dans le corps par un orifice ouvert
  • – Provoquer le vomissement
  • – Le rapport sexuel
  • – L’émission de maniyy
  • – Les menstrues ou les lochies
  • – La folie même un instant
  • – L’évanouissement
  • – L’apostasie

Poster une Réponse

Horaires des prières
PARIS
Fajr04:49
Chourouq06:47
Dhouhr14:00
Asr17:54
Maghrib21:06
Icha22:16